Quelques considérations …


Je voulais en parler déjà depuis quelques jours, mais c’est le billet de Mango ce matin qui me décide à mettre noir sur blanc ce qui me turlupine. En fait je traine depuis cet été des billets en retard, chose qui ne m’arrive jamais, ou alors très très rarement, mais qui, en tout cas, ne dure pas si longtemps. Habituée à rédiger mes billets quasi immédiatement après la fin de ma lecture, j’ai donc un mal infini à pondre un billet qui se tienne quand le livre a été refermé depuis plus d’un mois. Ma cervelle de moineau a déjà oublié les noms des personnages et mille pensées qui étaient nées spontanément pendant ma lecture. Il me faut alors tout reprendre, constater que mon cahier de lecture présente un vide sidéral de notes, feuilleter le livre, tenter de retrouver les passages clés… Et tout cela me paraît bien fastidieux. D’autant que je n’ai pas cessé de lire entre temps et donc les billets en attente ne cessent de s’accumuler même si, ponctuellement j’essaie de rattraper le train qui me nargue au loin et qui semble me dire : Vas-y, essaie de me rattraper !

(suite…)