« Les Hauts de Hurlevent » Emily BRONTË (Mois Anglais #6 )


brontë HurleventPour ce Mois Anglais, il m’est venu l’envie de relire Les Hauts de Hurlevent*, lu dans ma jeune adolescence quand je découvrais les romans des soeurs Brontë et ceux de Daphnée Du Maurier. Je gardais le souvenir d’une intrigue entremêlée, mais aussi des images très précises de landes, de vent et de tempêtes et bien sûr de Heathcliff et Catherine. Cette relecture fut presque une redécouverte.

(suite…)

1er Mai pluvieux : challenges heureux !


Alors voilà, c’est reparti pour une série d’inscriptions à des challenges !

Challenge-justice-chez-Yuko session 2

Tout d’abord, Yuko relance son Challenge Justice auquel j’ai participé avec plaisir l’an dernier. L’occasion de voir la façon dont les écrivains et les cinéastes traitent de la justice dans leurs œuvres ! Lors de la premières sessions j’avais lu :

Le Colonel Chabert de Balzac ; L’Affaire Clémence Lange Laura Sadowski ; Jézabel d’Irène Némirovsky.

Je m’étais inscrite dans la première catégorie qui consistait à lire 2 romans et j’en avais lu 3. Pour cette nouvelle session, je monte la barre et m’inscris dans la dernière catégorie : Le Palais des Juges : Lire plus de 5 livres et/ou voir plus de 5 films en lien avec la Justice.

challenge jacques a dit

Deuxième belle idée, celle de Métaphore avec son Challenge interactif intitulé Jacques a dit Chaque début de mois, Métaphore nous demande de déposer vers 20h, un mot-thème. Le commentaire laissé le plus près de 20h verra son thème choisi pour orienter nos lectures. Plusieurs challenges reposent un peu sur le même principe (le Petit Bac d’Enna ou encore le Challenge lire sous la contrainte), mais l’originalité ici est de pouvoir participer. Pour le mois de mai, le mot-thème est MER et j’ai choisi de lire : DAVRICHEWY, Kéthévane, La Mer noire !

(suite…)

«  »L’Hôtel Stancliffe » Charlotte BRONTË


brontë HôtelEn ouvrant ce billet, je suis bien incapable de vous dire de quoi je vais vous parler. J’ai lu ce livre, d’un peu plus de 100 pages, sans en retenir grand chose, mon esprit, volage, n’étant pas parvenu à faire le tri des personnages et à comprendre réellement non seulement les enjeux de l’intrigue, mais l’intrigue tout court.

Il est assez troublant de passer ainsi totalement à côté d’un roman, de ne pas en saisir l’intérêt, de n’en retenir rien et de n’avoir donc pas grand chose à vous dire.

(suite…)