« Les Lois de l’apogée » Jean Le Gall – Rentrée Littéraire 2016 – #10


le-gal-les-loisIl n’est jamais trop tard pour lire un roman de la Rentrée Littéraire même si celle de janvier commence à poindre son nez. Paru chez Robert Laffont en août, ce roman nous plonge dans la vie de Jérôme Vatrigan. En 1988, il a vingt-trois ans et vient de recevoir le Prix Goncourt. Sur des cassettes TDK, il s’enregistre, raconte sa vie. Jusqu’en 2014, le lecteur suit son destin ainsi que celui de sa femme, Greta Violante, au nom révélateur, et de son frère, Antoine, un chirurgien de renom qui brigue les responsabilités politiques.

(suite…)

« Cognitum » Stefan PALK – Rentrée Littéraire 2016 – #9


palk-cognitumCognitum nous plonge dans un futur qui ne serait pas si loin du nôtre. Dans cet avenir proche, les technologies se sont développées et de nombreuses recherches sont faites sur le cerveau et son extension. Tout commence par la mort d’une jeune femme. Son cerveau a explosé alors qu’elle jouait à jeu en trois dimensions. Le lieutenant de la PJ, Yann Braque est chargé de l’affaire. Parallèlement, Maxime Barelli, capitaine des forces spéciales, est envoyée en mission en Afrique : un commando de l’armée a été dessimé de façon extrêmement violente, voire barbare.

(suite…)

« Chanson douce » Leïla SLIMANI – Rentrée Littéraire 2016 #8 – Prix Goncourt


slimani-chanson-douceMyriam et son mari, parents de deux jeunes enfants, Milla et Adam, couple parisien, installé. Des enfants encore petits, et sa vie de femme au foyer qui finit par peser à Myriam. Une rencontre inopinée, lui remet le pied à l’étrier : et si elle reprenait son métier d’avocate ? Après plusieurs castings infructueux, le couple tombe sur la perle : Louise. Elle répond à tous les critères du couple et plus encore. Petit à petit Louise s’immisce dans leur vie, devient indispensable.

(suite…)

« Edmond » Alexis MICHALIK – Rentrée Littéraire 2016 #7 – Théâtre


michalik-edmondCyrano et moi, c’est une longue histoire d’amour. J’ai vu la représentation de la pièce avec Weber, j’ai vu le film de Rappeneau plusieurs fois, j’ai étudié la pièce quand j’étais en 3ème (j’en avais appris la fameuse tirade du nez); je l’ai fait en classe avec ma classe de 4ème l’an dernier et je la refais cette année. Bref, je connais la pièce presque sur le bout des doigts, alors quand une attachée de presse m’a proposé de lire la pièce d’Alexis Michalik, vous pensez bien que je n’ai pas résisté très longtemps.

Edmond Rostand vient de faire un four avec sa pièce La princesse lointaine. Endetté, il cherche à convaincre Coquelin, le plus grand acteur de l’époque de jouer dans sa prochaine pièce, qu’il n’a non seulement pas écrite mais dont il ignore encore le sujet. Or pour convaincre Coquelin, il faut avoir un sujet et un rôle à sa hauteur. Sauf que l’inspiration semble s’être envolée ainsi que sa confiance en lui. Et puis, voilà que son ami Léo tombe amoureux d’une petite costumière très jolie, Jeanne, qui a les yeux qui brillent quand on lui parle des vers d’Edmond. Au fil des rencontres, des situations, notre dramaturge va écrire sa pièce : Cyrano de Bergerac.

(suite…)

« Un coupable presque parfait » Robin STEVENS – Rentrée Littéraire 2016 – #6


stevens-couplable-presque-parfaiteDaisy Wells et Hazel Wong sont élèves dans la prestigieuse institution pour jeunes filles anglaises : L’Ecole de Deepdean. Hazel est nouvelle et devient assez vite amie avec Daisy, prototype de la petite fille anglaise qui fascine Hazel originaire de Hong Kong, envoyée en Angleterre par son père, lui même fasciné par la culture anglaise. Daisy est charismatique, très intelligente et adore Sherlock Holmes, c’est comme cela que lui est venu l’idée de créer « Le Club des détectives », dont elle devient la présidente et Hazel, la secrétaire. Elles en sont les deux seuls membres. Jusqu’à présent, nos apprenties détectives se sont limitées à enquêter sur une étrange disparition de cravate, mais , un soir, Hazel découvre, dans le gymnase de l’école, le corps sans vie de Miss Bell, leur professeur de sciences. Le temps de donner l’alerte, le corps avait disparu. Qui a tué Miss Bell ? Pourquoi ? Où est passé son corps ? Voilà un mystère passionnant à résoudre pour le « Club des détectives » !

(suite…)

« Comment tu parles de ton père » Joann SFAR – Rentrée Littéraire 2016 #5.


sfarJoann Sfar, dessinateur, écrivain, réalisateur, publie donc en cette Rentrée un roman autobiographique sur sa relation au père. La question du père m’intéresse, j’avais même commencé une thèse de lettres sur cette thématique. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle j’ai eu envie de lire ce roman. J’ai des lacunes en Joann Sfar. Oui, je n’ai pas lu Le chat du rabbin, (honte à moi et malgré tout le bien que j’en ai entendu), alors pour me rattraper je me suis dit que ce roman comblerait un peu mon inculture.

(suite…)

« Macha ou l’évasion » Jérôme LEROY – Rentrée Littéraire 2016 (ado) #4


leroy-machaMacha-des-Oyats est une vieille dame de cent sept ans, mais Macha-des Oyats est une vieille dame pleine d’énergie. Elle vit dans le monde de la Douceur, dans les années 2100 et quelques. Le monde a beaucoup changé depuis le XXIe siècle, plus paisible, revenu à l’essentiel, débarrassé du tout numérique, les années 2100 ont un goût de paradis. Quand des jeunes lui demandent de leur raconter sa jeunesse et comment le monde d’avant a fini par basculer dans le monde de la Douceur, Macha accepte de se confier, de raconter sa jeunesse et l’émergence des ZAD, Zones d’Aménagement Différé ou Zones A Défendre.

(suite…)

« Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer » Agnès MICHAUX – Rentrée Littéraire 2016 #3


Michaux agnés Samuel CramerJe connaissais Agnès Michaux quand elle était chroniqueuse à la télé, il y a maintenant plusieurs années, autour des années 90, je crois. Je  n’avais jamais eu encore l’occasion de la lire, voilà qui est fait avec son dernier roman à paraître chez Belfond au 1er septembre : Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer.

Le roman m’a été envoyé d’office, mais en découvrant la 4ème de couverture, je me suis dit que l’attachée de presse connaissait bien mes goûts, puisqu’il devait être question d’un personnage écrivain, et d’autres écrivains tel Baudelaire, Rimbaud, Duras ou encore Houellecbecq. J’ai donc entamé ce roman cette après-midi dans ma célèbre chaise longue, espérant quelques souffles d’air dans cette journée encore caniculaire. Et je suis parvenue à le finir.

(suite…)

« Le syndrome de la vitre étoilée » Sophie ADRIANSEN – Rentrée Littéraire 2016 #2


adriansen la vite étoiléeStéphanie aime Guillaume. Ils sont en couple depuis dix ans. Autour de la jeune fille, petit à petit, ses amies annoncent leur grossesse. Dans la presse aussi, les journalistes annoncent les naissances royales. Stéphanie est cernée par les femmes enceintes. Mais Guillaume est quasiment stérile. Commence alors une longue série de rendez-vous médicaux, d’intrusions dans le corps de Stéphanie, de dévoilements soit disant sans conséquences et qui pourtant sont vécus presque comme des viols.

Sophie Adriansen raconte le long parcours de son héroïne, un parcours douloureux puis rédempteur qui passera par une réappropriation de son corps, de son esprit, de son être tout entier.

(suite…)

« La nuit avec ma femme » Samuel BENCHETRIT – Rentrée Littéraire 2016 #1


benchetrit la nuit avec ma femmeDans son nouveau livre, Samuel Benchetrit fait revenir celle qu’il a aimée et qui est le mère de son fils : Marie Trintignant. Treize ans après le drame, il livre sa tristesse, sa révolte, son manque, son amour éternel dans une écriture qui oscille entre violence et douceur, une phrase hachée qui martèle, interroge sans cesse, se souvient, fait revivre.

La nuit avec ma femme est avant tout une déclaration d’amour à Marie.

(suite…)