« Agatha Doyle au service de sa majesté » de Caroline TRIAUREAU (Rentrée Littéraire 2014 #14)


triaureau Agatha DoyleJ’avais repéré ce roman sur les blogs et en le découvrant au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, je n’ai pas résisté à la fois à cette si jolie couverture so british et au titre, savant mélange d’Agatha Christie et de Conan Doyle.

Agatha est une jeune fille spontanée et enthousiaste. Avec ses amis, Sherlock et Hercule, ils forment un trio complémentaire. Miss Marple, leur professeur d’anglais qui ne supporte pas les frasques de la jeune héroïne,  emmène sa classe à Londres pour un séjour linguistique et touristique. Le trio est alors loin de se douter ce que leur réserve cette petite escapade londonienne !

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Novembre 2014


logo-bilan-mensuel1Même si je ne parviens plus à chroniquer mes lectures, je tiens cependant à ce bilan mensuel, ne serait-ce que pour tenir à jour mes lectures sur ce blog. Et je me dis que peut-être, un jour, parviendrai-je à tout rattraper. Je vous avoue que je ne lutte même plus et que je lis ce qui me fait envie, au moment où j’en ai envie et tant pis pour le reste. Cette mise à distance involontaire et forcée du blog a au moins l’avantage de m’avoir permis de reconsidérer ma façon de lire. Oh je ne vous cache pas que parfois une pointe de culpabilité me transperce quand je pense à tous les services de presse qui m’attendent, j’en lis donc mais je les choisis non plus par ordre d’arrivée mais simplement par envie. Un autre avantage est sans doute mon retour aux classiques qui me fait renouer avec mes premières amours et je redécouvre le plaisir du XIXe siècle. Enfin, manquant de temps, j’ai envie de réinvisager mes billets de blog. Parce que bloguer me manque, je vais tenter de faire des billets plus synthétiques qui me prendront moins de temps à la rédaction en espérant qu’ils vous intéresseront toujours autant cependant. Et je commence ce soir, avec un bilan abrégé même si, au moment même où je l’écris je me rends compte que la synthèse et moi, ça fait deux !

(suite…)

« Peupeur sur la viville » et « Le Risque du péril dangereux » G. KOCJAN et J. RICOSSE (Rentrée Littéraire 2014 #9 et 10 : BD)


Kocjan peupeur et périlPetit plaisir du dimanche matin : rester au lit et lire ! Ce matin, j’ai enfin retrouvé les agents très spéciaux du Z.I.Z.E.M.P.I.C. (Zorganisation Internationale et Zecrète des Enfants qui on en Marre d’être Pris pour des C…) avec deux nouveaux albums sortis en septembre. Je vous ai déjà présenté deux précédents tomes : Le Mychtère du Château dichparu et La Malédiction du maléfice maudit.

(suite…)

« Des Ados parfaits » Yves GREVET (Rentrée Littéraire 2014 #8 : Roman Ado)


grevet adosDans un futur imprécis, Anatole et Cléa sont des adolescents à part : sages, discrets, studieux et obéissants. Un peu trop lisses. Des enveloppes suspectes sont distribuées aux élèves du collège : vides pour la plupart, sauf pour sept lycéens, dont Anatole et Cléa. Les sept élèves sont désignés comme des Usurpateurs ! Anatole et Cléa s’interrogent. Les questions se font plus pressantes quand l’un des sept, Olaf, est retrouvé mort dans le lac.

(suite…)

« Pétronille » Amélie NOTHOMB (Rentrée Littéraire 2014 #7)


Nothomb pétronilleAmélie Nothomb et moi, c’est une histoire d’attirance et de répulsion. Attirance, parce que, c’est bête, mais le prénom Amélie me fait toujours penser à une poupée que j’adorais quand j’étais enfant et à qui j’avais donné ce prénom qui était aussi celui d’une amie d’école. Répulsion parce qu’après deux romans lus pendant mes études (Les combustibles et Hygiène de l’assassin) j’avais tiré un trait que je croyais définitif. Récemment, en févier dernier, j’ai finalement retenté le coup avec la sortie en poche de Barbe-bleue. La réécriture du conte de Perrault était assez tentante, et cette lecture fut plus agréable que les précédentes. Un peu réconciliés donc, j’ai accepté de recevoir et de lire Pétronille. Les avis lus ici et là indiquaient qu’il s’agissait d’un bon cru, tant mieux, j’allais peut-être enfin être totalement réconciliée, je ne suis pas rancunière (enfin pas avec les auteurs). J’ai donc ouvert ce roman en repoussant tous mes méchants a priori et Dieu sait comme ils peuvent être tenaces chez moi, allant parfois jusqu’à la mauvaise foi. J’étais donc plutôt bien disposée, d’autant qu’on me promettait des allusions à des librairies et au métier d’écrivain.

(suite…)

« Les réputations » Juan Gabriel VASQUEZ (Rentrée Littéraire 2014 #6)


vasquez réputations couv.Les réputations de Juan Gabriel Vasquez est un roman que j’ai découvert début mai, trois mois avant sa sortie. Il faisait partie de la pré-sélection pour les Nouveaux Talents des magasins Cultura (dont je vous reparlerai). Autant vous dire donc que cette lecture commence à dater, mais, heureusement j’avais pris quelques notes et ce roman m’a suffisamment intéressée pour que je m’en souvienne. J’ai été tentée de ne pas le chroniquer, tant il m’est parfois fastidieux de retrouver des impressions d’une lecture qui date, mais, je me suis rendue compte que ce roman était peu, voire pas visible, sur les blogs, et je trouve cela dommage.

(suite…)

« Les Indomptées » Nathalie BAUER (Rentrée Littéraire 2014 #5)


bauer les indomptéesLes Indomptées est une saga familiale qui court sur tout le XXe siècle. Nathalie Bauer fait plus que raconter l’histoire d’une famille, elle nous livre l’histoire de sa propre famille en presque 500 pages. Qui dit saga, dit pléthore de personnages. L’originalité de ce roman est que sont insérées des photos en noir en blanc des personnages dont nous suivons le destin. Ces personnages de papier prennent alors un visage, une allure, grâce à ces photos.

(suite…)

« Dire, ne pas dire : du bon usage de la langue française » par l’Académie Française (Rentrée Littéraire 2014 #4)


dire ne pas direIl faut bien le reconnaître la langue française est vicieuse. Il suffit d’interroger un étranger apprenant notre langue pour qu’il nous dise à quel point la grammaire, la syntaxe et l’orthographe sont de beaux casse-têtes (d’ailleurs, on met un s à « casse » ?), mais sans aller chercher si loin, le martyr que vivent nos enfants quand on leur parle de dictée nous le rappelle tous les jours, et même nous, avouons-le, combien de fois ne nous demandons-nous pas quel accord est le bon ou si telle expression est correcte.

(suite…)

« Super Louis et l’île aux 40 crânes » Florence HINCKEL (Rentrée Littéraire 2014 Jeunesse #3)


hinckel super LouisLouis est un jeune garçon qui la nuit se transforme en Super-Louis, un super héros qui combat les méchants. A l’école, il a quelques amis et bien sûr quelques ennemis, mais il ne doit pas révéler sa nature de super-héros nocturne. Toutefois les choses vont devenir bien plus compliquées pour Louis, sa copine Vanessa et son ennemi Brutus. Ils se font enlever par un homme patibulaire et armé, Nubuck, qui les balance dans un bateau, destination l’île aux 40 crânes sur laquelle règne une légende épouvantable : une piratesse cruelle, Balafre-à-dents-d’Or, y vit recluse, protégeant son trésor et assassinant toute personne cherchant à l’approcher.

(suite…)

Challenge 1% Rentrée Littéraire 2014 by Hérisson


challenge 1% 2014Cette année encore, je me réinscris au Challenge 1% Rentrée Littéraire organisé par Hérisson. Je m »inscris régulièrement depuis 2009, et surtout depuis que j’ai la chance de recevoir plusieurs propositions de Service de Presse. Je choisis les livres que je souhaite lire en fonction des sujets ou des auteurs. Les tentations sont nombreuses et ma résistance bien faible ce qui fait que je me retrouve déjà avec plus de 10 romans sur ma table de nuit.

Mais venons-en aux principes du challenge :

(suite…)