« Un bon écrivain est un écrivain mort » Guillaume CHEREL.


J’ai découvert ce roman grâce à Antigone qui, par une de ses chroniques, m’a résolument donné envie de le lire, d’autant que le titre était une invitation à lui seul.

Dix auteurs parmi les plus connus se rendent dans un monastère perdu dans les montagnes, transformé en maison d’écrivain, invités par le propriétaire des lieux, un milliardaire au nom étrange de Cognito. Bien payés, ils doivent participer à un débat littéraire animé par Augustin Traquenard. Qui sont ces dix auteurs ? Frédéric Belvédère, Michel Ouzbek, Amélie Latombe, Delphine Végane, David Mikonos, Kathy Podcol, Tatiana de Roseray, Christine Légo, Jean de Moisson et Yann Moite… Mais attention car un bon écrivain est un écrivain mort…

(suite…)