« Virginia et Vita » Christine ORBAN


Orban virginiaEn 1928, Virginia et Vita vivent, depuis le début des années 20,  une relation amoureuse alors même que toutes les deux sont mariées. Christine Orban propose, dans ce roman, de nous faire partager cette relation saphique. Elle dresse le portrait de deux femmes, l’une écrivain modeste mais géniale, Virginia, l’autre, romancière dilettante fille du baron Lionel Edward Sackville-West. L’année 1928 est aussi l’année où Virginia Woolf entame la rédaction d’Orlando dont le personnage éponyme est inspiré de Vita. J’ai lu Orlando durant mes études universitaires, un roman hors norme, exigeant et étrange, où le personnage, jeune noble au début du roman, va changer de sexe. L’histoire se déroule sur quatre siècles. Si le personnage change de sexe il n’en oublie pas pour autant ce qu’il a vécu en étant un homme.

(suite…)

« Fermez les yeux » C. J. COOPER – Polar.


cooper fermez les yeuxSara, londonienne travaillant dans le caritatif, est investie dans son poste et espère succéder à Julian, futur retraité. Mais, pour pouvoir briguer le graal, elle doit absolument dépasser sa phobie de l’avion puisqu’elle serait alors amenée régulièrement à voyager. Après avoir essayé sans succès diverses méthodes, elle décide de recourir à l’hypnose et entre en contact avec le Dr Stephen Devane. Charismatique et distingué, Stephen, qui habite dans le très chic quartier Bloomsbury, est un médecin réputé. Sara dépasse assez rapidement sa phobie, semble enfin libre de prendre l’avion et fonde de grands espoirs pour son avenir professionnel. Mais très vite, elle se trouve sujette à des hallucinations terrifiantes.

(suite…)

« Pourquoi pas Evans ? » Agatha CHRISTIE


christie EvansLa lecture de ce roman d’Agatha Christie m’a été dictée par la série Les petits meurtres d’Agatha Christie, série que j’ai suivie ces derniers temps sur France 2. L’adaptation télé proposait un autre titre : Pourquoi pas Martin ? qui collait davantage avec l’ambiance française des années 30/40 de la série.

Après presque 30 romans d’Agatha Christie chroniqués sur ce blog, j’en suis arrivée à me dire que je préfère les romans dans lesquels les héros christiens sont absents. J’en avais déjà longuement parlé dans un précédent billet. Dans Pourquoi pas Evans ?, Agatha Christie crée donc un couple un peu atypique du moins socialement parlant. Une comtesse, Frankie, et le fils du révérend Jones, Bobby. Celui-ci, lors d’une partie de golf, découvre un homme tombé d’une falaise qui, avant de mourir murmure : « Pourquoi pas Evans ? », interrogation bien énigmatique. L’homme est-il tombé ? Aurait-il été poussé ? Et qui cette belle jeune femme sur cette photo trouvée dans la poche du mort ? Aidée de son amie d’enfance Frankie, Bobby décide de dénouer le mystère.

(suite…)

« Un autre amour » Kate O’RIORDAN – A Year In England #6


O'Riordan autre amourConnie et Matt Wilson forment un couple heureux. A Londres, il vivent avec leurs trois garçons. Matt est dentiste, Connie a créé une petite entreprise de cartes postales décalées avec son amie Mary. Ils s’offrent un séjour à Rome où ils rencontrent, soit disant pas hasard, Greta, une amie d’enfance, mais aussi, et surtout, l’ancien amour de jeunesse de Matt. Greta vit un deuil très douloureux voire impossible, et Matt décide, un peu sur un coup de tête de rester quelques temps à Rome avec elle. Connie rentre donc seule à Londres. Que dire aux enfants ? Comment faire avec les clients du cabinet ? Et pourquoi Matt ne téléphone pas et reste si évasif sur sa date de retour ? Connie doit tout gérer et est traversée de mille interrogations, de doutes…

(suite…)

« Le Crime de Paragon Walk » Anne Perry – A Year In England #3


Perry le crime de paragon walkJ’ai commencé la série du couple Pitt en 2012. Après avoir lu L’étrangleur de Cater Street puis Le Mystère de Callander Square, j’ai soudain eu envie, trois ans plus tard, de m’y remettre. Lecture aussi inspirée par la challenge de Titine A Year In England et l’éternelle nécessité de faire baisser ma PAL. J’ai donc retrouvé avec plaisir Charlotte et son inspecteur de mari, ainsi que leur petite fille, Jemina. L’intrigue nous entraîne dans le quartier de Paragon Walk où réside la sœur de Charlotte, Emily Ashworth qui attend son premier enfant, et qui, par son mariage, est entrée dans la bonne société londonienne. La saison d’été a commencé à Londres, et toutes les grands familles se reçoivent, se fréquentent. Mais l’agression et la mort de Fanny Nash, jeune fille innocente et naïve de 17 ans, va quelque peu troubler les festivités. Qui a pu s’en prendre à cette jeune fille ? Le crime aurait-il été commis par des domestiques ou des cochers avinés, ou l’assassin se cacherait-il parmi la famille Nash ? Au cours de son enquête, Pitt, puis Charlotte, sentent que cette bonne société cache jalousement des secrets inavouables.

(suite…)

Bilan mensuel de lectures : Juillet 2015.


logo-bilan-mensuel1Vous vous en doutez, ce bilan de Juillet va être plus conséquent que ceux de ces derniers mois. Après une année où j’ai été quelque peu frustrée par mon manque de temps dédié à la lecture, je me suis largement rattrapée lors de ce premier mois de vacances estivales et compte bien récidiver en août ! Plus de la moitié des livres lus ce mois-ci l’a été sur une période de 10 jours, c’est dire que à quel point ma boulimie de lecture était grande. Comme je le disais dans un précédent billet, j’ai voulu également reprendre le rythme : un livre de ma PAL, un livre reçu en SP, et je m’y suis bien tenue. Seul bémol, je n’ai pas encore eu le temps de mettre les billets en ligne mais tous sont rédigés sur un grand cahier Moleskine. Je n’ai pas voulu faire la même erreur que l’an dernier et il m’est trop difficile de rédiger un billet de lecture plusieurs jours après ma lecture. J’ai donc aussi retrouvé le plaisir d’écrire au stylo plume sur un cahier au papier doux comme du velours. Les billets apparaîtront donc sur le blog au cours de ce mois d’août. Je ferai sans doute de même pour mes lectures d’août.

(suite…)

Après le « Mois Anglais » voici venir « A Year in England » !


Mois anglais juin 2015 logo 2C’est avec 10 jours de retard que j’entame ce billet récapitulatif de mon « Mois Anglais ». Il me fallait un peu de temps pour prendre le rythme des vacances et revenir traîner par ici.

Le Mois Anglais a donc tiré sa révérence le 30 et, avant de vous annoncer une bonne nouvelle, il me fallait faire un petit bilan rapide de mes lectures anglaises.

(suite…)