« 50 lectures du soir, histoires et contes traditionnels » Julien Salmon et Maud Petetin


Je voulais vous présenter un ouvrage que j’ai trouvé très intéressant, et d’autant plus aujourd’hui de grève des enseignants. Il s’agit d’un ouvrage autour de l’apprentissage de la lecture pour les enfants de CM1/CM2, élaboré par deux professeurs des écoles qui ont constaté que leurs élèves avaient tous des niveaux de lecture différent. Cette méthode de lecture repose sur deux principes : la lecture ET la compréhension de ce qui est lu. En effet, lire, déchiffrer un texte ce n’est pas encore savoir lire, ce qui différencie un lecteur apprenant d’un lecteur confirmé est précisément sa capacité à reformuler ce qu’il a lu avec ses propres mots, et en saisir tout le sens.

L’ouvrage comprend donc 5 histoires connues : La Chèvre de M. Seguin, La petite fille aux allumettes, Hansel et Gretel, Le Petit Poucet et Riquet à la houpe. Chaque histoire est découpée en plusieurs séquences qui feront chacune l’objet d’une lecture du soir. A la suite du texte, quelques questions de compréhension sont proposées ainsi que des questions plus théoriques sur la grammaire, par exemple, ou des questions favorisant l’imagination de l’enfant en proposant de deviner la suite.

Une étude à montrer que les enfants qui regardaient trop la télévision, perdaient leur capacité d’imagination et de créativité, et cela se percevait notamment dans leurs difficultés à inventer une suite. Cet ouvrage propose donc une approche ludique de la lecture, tout en améliorant leur capacité de lecture et d’appropriation des textes, et en donnant accès à des textes classiques de la littérature du conte.

Bien qu’Antoine soit en CE2, j’ai voulu tester sur lui cette méthode. Il a tout d’abord montré beaucoup d’intérêt pour les histoires proposées, et a voulu commencer par Hansel et Gretel, conte qu’il connaissait déjà. Les séquences sont relativement courtes (une à deux pages), et bien découpées pour donner envie de poursuivre le soir suivant. J’ai dû adapter les questions à son niveau, mais concernant celles du type : Pourquoi les parents veulent-ils abandonner les enfants?, Antoine a su formuler les raisons convenablement. Certaines questions portent également sur le vocabulaire (Qu’est-ce qu’une marâtre?), ce qui permet aussi une enrichissement.

En conclusion, j’ai trouvé que ce livre permettait d’aborder la lecture en alliant le plaisir et l’apprentissage de façon ludique, tout en donnant à lire des contes classiques. Il faut bien sûr l’envisager comme un divertissement et non comme un devoir, une obligation pour que cette méthode reste efficace. A découvrir donc.

Merci à Céline D. des éditions Mon petit éditeur.