Bilan de lecture mensuel : Mars 2019.


Mieux vaut tard que jamais…

Voici un bilan digne d’un mois d’août ! (du moins me concernant). Je pète les scores en ce moment, sans doute parce que j’ai besoin de décompresser et les livres m’offrent cette bouée de sauvetage. Même si j’ai un peu du mal ces derniers temps à prendre le temps de lire en fin de journée, je me rends compte que je lis plus que l’an dernier. Sans doute faut-il aussi prendre en compte le fait que sur les 9 livres lus (oui, oui 9 !!!), trois sont des mangas ; mais j’ai quand même lu un bon pavé de presque 500 pages. Bref, vous l’aurez compris, je suis assez satisfaite de ce bilan, même si je n’ai pas eu le temps de chroniquer tous les romans (deux chroniques en retard – NB : rattrapées depuis).

Mais voyons ça de plus près.

(suite…)

« 3000 façons de dire je t’aime » Marie-Aude MURAIL.


Les romans de Marie-Aude Murail sont toujours la promesse d’un moment de lecture parfait. J’ai déjà lu une dizaine de ses romans et je ne m’en lasse pas, tant elle sait varier les genres et nous embarquer aux côtés de personnages que l’on aimerait avoir pour amis. J’avais repéré à sa sortie 3 000 façons de dire je t’aime et j’ai profité de sa sortie en format poche pour enfin le lire.

Chloé, Bastien et Neville se sont connus au collège en 5e. Mme Plantié, leur professeure de français avait l’étrange particularité de ne pas aimer les romans qui finissent bien. Elle emmena sa classe au théâtre voir Dom Juan et là ce fut comme une révélation pour les trois collégiens. Plusieurs années plus tard, le bac passé, ils se retrouvent pour les auditions du conservatoire d’art dramatique de leur ville de province. Ils se reconnaissent et deviennent enfin amis. Le but est d’être remarqué par le professeur Jeanson, le seul qui, d’après les rumeurs, est capable de faire admettre ses élèves aux concours du conservatoire de Paris.

(suite…)