Premières Lignes #33


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

 

Hier j’ai passé la journée au salon Saint-Maur-en-poche. Un salon du livre gratuit auquel je me rends chaque année, sauf empêchement majeur. J’y fais toujours des trouvailles. Cette année, j’ai découvert une biographie de Léopoldine et Victor Hugo écrite par Florence Colombani, journaliste, notamment, à France Culture. J’étudie Les Contemplations depuis trois ans avec mes classes de Seconde. Les poèmes de Hugo à sa fille me touchent toujours et encore. J’ai d’abord été attirée par la couverture de cet ouvrage : le profil de cette femme m’a fait penser à George Sand. Puis ce fut au tour du titre. J’ai alors compris que le portrait était celui de Léopoldine, un portrait que je ne connaissais pas et qui surpasse tous ceux que je connais. Elle y paraît plus mure, plus femme. J’ai commencé à lire l’incipit et j’ai immédiatement été séduite…

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Juin 2016.


logo-bilan-mensuel1Je n’ai guère publié durant ce mois de juin et pourtant je n’ai cessé de lire. Autant vous dire que j’ai plusieurs chroniques de retard. Mais ne nous laissons pas abattre, juillet a déjà commencé et si je n’en ai pas encore fini avec les copies de bac, ce premier mois de vacances va voir refleurir le blog, enfin je l’espère.

Juin fut sous le signe des SP. La pile, ou plutôt les piles, montent dangereusement et je m’y suis attaquées mais toujours en privilégiant mes envies. Un seul livre de ma PAL a pris le soleil (enfin, façon de parler), mais un livre qui venait à peine d’y entrer, donc guère d’avancée dans le domaine de la PAL. D’autant que juin est un mois dangereux puisque se tient depuis plusieurs années maintenant Le Salon du livre de poche de Saint-Maur et que je n’ai guère pu résister aux achats après un sevrage de plusieurs semaines  et une fatigue de fin d’année scolaire qui m’a rendue bien faible. Donc, vous l’aurez compris, ce mois de juin a été catastrophique pour PALounette.

Toutefois, et c’est sans doute le plus important, mes lectures furent bonnes et, comme toujours, très variées.

(suite…)

Salon du livre… oups… Livres Paris 2016


MétailiéOn connaît la polémique, entièrement justifiée, qui a cours en ce moment sur la politique financière du salon du livre : plus d’accréditions, plus de partenariat avec l’éducation nationale, plus de tarif réduit pour les demandeurs d’emploi, mais un plein tarif à 12€, 2€ par livre personnel emmené pour être dédicacé… encore heureux, les WC restent gratuits mais jusqu’à quand ? Bref, on se demande si le salon du livre a réellement envie de donner accès à la lecture et aux livres au plus grand nombre. Pour ma part je me refuse à payer 12€ l’entrée pour acheter des livres ! 12€, c’est presque le prix d’un broché et presque le prix de deux livres de poche ! J’étais donc décidée à bouder dans mon coin, quand j’ai reçu une invitation des éditions Métailié qui ont eu également la gentillesse de m’offrir une entrée gratuite. Alors plutôt que de mettre le logo du salon du livre, j’ai choisi, pour illustrer ce billet, de mettre celui des éditions Métailié.

(suite…)

Salon du Livre de Paris / Dossier refusé…


… tel est l’intitulé du mail que j’ai reçu cette après-midi pour me dire, en termes choisis, que je pouvais aller me rhabiller (ça tombe bien j’ai acheté deux robes et des hauts hyper jolis aujourd’hui), me rhabiller donc pour le SDL 2015, et que non, je n’aurai pas mon accréditation !

Pour la petite histoire, une accréditation permet d’assister au SDL sur toute la durée du salon, d’en sortir et d’y rentrer au cours de la journée librement.

Après voir publié naïvement et plaintivement mon post sur Facebook, je découvre que je suis loin d’être la seule dans ce cas.

(suite…)

Entretien avec Dominique Dyens.


dyens dominique portraitComment êtes-vous devenue écrivain ?

J’ai toujours considéré que je me nommerais écrivain à partir du dixième roman. Je me nomme plutôt romancière, et j’étais romancière à partir du moment où mon premier roman a été publié, c’est-à-dire à partir du moment où il a été lu par d’autres, et par le plus grand nombre.

Cette période du premier roman me paraissait tellement magique, un peu inaccessible, à tel point que je mettais autour du terme « écrivain » beaucoup d’admiration, il y avait quelque chose qui m’empêchait, par modestie, de me nommer écrivain.

Je dois être fascinée par un certain type de femmes qui sont d’une certaine façon des héroïnes tragiques.

(suite…)

Salon du Livre de Paris 2014 #3 (deuxième et dernière partie).


exlibris couvertureSuite…

L’après midi était déjà bien entamé, quand j’ai découvert, grâce à Sophie, un fabriquant de papeterie, Leuchtturm et notamment un Journal privé de lecture du style du Book Journal de Moleskine mais en mieux. Car le  carnet de Moleskine a le défaut de se présenter uniquement sous forme de répertoire et avec un nombre assez réduit de pages par lettres.

(suite…)

Salon du livre de Paris 2014 #2 (Première Partie).


SDL 2014Un premier évènement totalement invraisemblable allait donner le ton de cette journée de samedi totalement folle.

Samedi, donc, en fin de matinée, je repartais vaillante au salon. Antoine, mon fils, avait absolument tenu à m’accompagner une fois encore, et Miss Bouquinaix bien sûr était aussi de la partie. A peine avions-nous mis les pieds dans le Salon, que celle qui sois-disant devait m’empêcher d’acheter des livres, m’entraine sur le stand des éditions l’Arbre vengeur, petite maison d’édition dirigée bénévolement par des libraires qui veillent à éditer des textes souvent difficiles à trouver voire plus édités du tout, dans un format poche avec des couvertures attrayantes. Et ce qui devait arriver arriva,

(suite…)

Salon du Livre de Paris 2014 #1


SDL 2014Toujours fidèle au Salon du Livre depuis maintenant cinq ans, j’ai donc, cette année encore, retrouvé les allées rouges de cet immense hall rempli de livres et de monde ! Accompagnée de mes enfants et de ma sœur, nous avons commencé par le carré Manga, Antoine voulant continuer sa collection de Fairy Tail. Auparavant, Miss Bouquinaix nous avait rejoints.

(suite…)

George au Salon du Livre de Paris


Plus qu’une poignée d’heures avant d’y être ! Si au détour d’une allée vous pensez me reconnaître, si vous apercevez le portrait de George Sand pendu au cou d’une grande brune aux cheveux longs, parlant un peu fort, il y a de fortes chances que ce soit moi, alors n’hésitez pas à venir me parler même si je risque de hurler des oh !!!, des ah!!! et des oui !!!! ça peut surprendre, mais ne vous inquiétez pas, passé l’effet de surprise, je redeviens normale assez rapidement 😀 !

SDL 2014

Salon du livre et de la presse de Montreuil 2013, une semaine plus tard !


SLPJ_13La semaine dernière avait donc lieu le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil auquel je me suis rendue pour la première fois sans mon petit Hérisson restée à construire son nouveau nid douillé. Les héros étaient à l’honneur cette année. Ce fut un grand changement pour moi qui avais pris l’habitude d’être guidée, orientée parmi les stands. Grande première aussi puisque je m’y suis rendue en RER et métro et non en voiture ce qui m’a permis d’éviter de tourner pendant des lustres dans les rues adjacentes du salon à la recherche d’une place.

(suite…)