« Lola à la folie » Alexandre CHARDIN – #RL2020


Comment résister à une si jolie couverture ? Quand on m’a proposé ce roman ado, j’ai été toute de suite séduite par la couverture, le regard, le sourire de cette Lola m’ont donné envie de découvrir l’histoire qui se cachait dessous.

Alors voilà, Jacques est en 6e, il a un très bon copain, Matthias. Ensemble ils se lancent des défis : « Chiche ou pois chiche ». Si l’un d’eux ne relève pas le défi, la punition est encore plus difficile à réaliser. Alors ils se lancent : balancer des moustiques en cours de français, planquer une truite dans le faux-plafond de la salle de techno, tout est bon. Mais depuis quelques temps, il semble que quelqu’un d’autre rivalise en « chiche » et que ce quelqu’un est bien plus téméraire que les deux amis : changer la sonnerie des cours en mettant la musique d’Harry Potter, ça relève du grand art !

(suite…)

« Un crime sans importance » Irène FRAIN – #RL2020


Je me souviens parfaitement d’un roman d’Irène Frain que j’avais lu lors d’une forte grippe dans mon adolescence. Ma mère m’avait ramené ce roman de la bibliothèque de son entreprise. C’est un roman auquel j’avais repensé en lisant celui d’Isabelle Monnin, Les Gens dans l’enveloppe, parce qu’il prenait sa source dans des photos de famille. Il s’intitule Secret de famille et fait partie, je crois, des romans les plus connus d’Irène Frain. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté de lire son tout dernier ouvrage Un crime sans importance. Il ne s’agit pas d’un roman mais d’un récit, celui d’Irène Frain après l’assassinat de sa sœur, une vieille dame qui vivait seule dans une banlieue proche de Paris, au fond d’une impasse. Sauvagement agressée et laissée pour morte, Denise va succomber à ses blessures quelques semaines après son agression. Irène Frain sera avertie seulement à ce moment-là, quelques jours avant l’enterrement. On ne sait pas grand chose des faits, des circonstances et très vite l’auteure va être confrontée aux lenteurs de la police et de la justice. Cette mort tragique ravive alors des souvenirs de son enfance.

(suite…)

« Serial tattoo » Sylvie ALLOUCHE.


Avec Serial tatoo, Sylvie Allouche poursuit sa série des enquêtes de Clara Di Lazio. Après Stabat murder et Snap killerSerial tattoo nous plonge dans les entrailles sordides du trafic de jeunes femmes. Tout commence par la présence d’une nigériane dans la salle d’accueil du commissariat. Personne ne semble faire attention à elle, sauf Clara Di Lazio : son attitude droite et fière tranche avec la pauvreté de ses vêtements. Ce paradoxe suscite la curiosité de la commissaire et elle décide de la recevoir. Sa fille, Shaïna, a disparu. La femme affirme avoir vendu sa fille, elle a d’ailleurs apporté avec elle un sac renfermant 30 000 euros. Ayo Madaki a dû fuir le Nigeria avec ses filles. Son mari, secrétaire particulier du gouverneur du Borno, a été tué à l’arrivée des groupes islamiques et son fils a disparu dans leur fuite. Avec ses trois filles, elle est parvenue à se cacher et est arrivée en France où elle a obtenu le droit d’asile, mais leurs conditions de vie restent très précaires et c’est pour cela que son aînée, Shaïna, a cherché un emploi pour aider sa mère. Clara décide de se saisir de l’affaire.

(suite…)

« Autoportrait en chevreuil » Victor POUCHET – #RL2020


Elias entretient une relation sérieuse avec Avril, mais celle-ci le trouve trop secret et parfois assez bizarre. Elle l’incite à se raconter, à raconter son enfance qui semble être à l’origine de son mal être. Elias se confie donc dans la première partie du roman, la plus importante. Il raconte surtout son père, cet homme considéré comme étrange dans le village, mais que l’on vient voir aussi pour se faire « enlever le feu ». Car le père d’Elias est magnétiseur et médium. Il tient des propos curieux, se livre et livre Elias à des rites pour récupérer son énergie ou encore trouver son animal totem. L’animal totem d’Elias c’est le chevreuil, l’animal le plus dangereux d’après son père. Cette enfance a donc donné au narrateur une vision du monde et de la vie bien particulière et dont il a du mal à se défaire. Dans la deuxième partie, celle que j’ai préférée, l’auteur nous livre le journal d’Avril au moment de sa rencontre avec Elias. Le roman se clôt sur une troisième partie qui laisse la parole au père.

(suite…)

Lire ensemble la rentrée littéraire, ça te dit ? (billet évolutif)


Cette année, Antigone m’a proposé de faire partie d’un petit groupe sur Facebook pour partager nos lectures de la rentrée littéraire. Nous avons déjà un peu échangé sur les services de presse reçus, et Antigone a organisé des lectures communes (vous pouvez aller voir sur son blog).

Je participe déjà à deux LC programmées :

⁙ le 20 août : Autoportrait en chevreuil de Victor Pouchet -Editions Finitude – sortie le 20 août – LC faite avec Antigone

⁙ le 22 août : Un crime sans importance d’Irène Frain – Editions Seuil – sortie le 20 août – LC prévue avec Antigone

J’ai également programmé une chronique :

⁙ le 21 août : Serial tattoo de Sylvie Allouche – Editions Syros – sortie le 20 août

Je vous mets à présent les titres des romans que j’ai reçus, si ça vous dit de programmer des LC avec moi, n’hésitez pas à me laisser une commentaire. Je ne les ai pas encore lus. Pour ceux dont la sortie est prévue en août, ils seront lus en premier et mes chroniques paraîtront au cours des quinze prochains jours.

Section Littérature ado :

⁙ Lola à la folie d’Alexandre Chardin – Editions Magnard jeunesse – sortie le 18 août

⁙ Le secret de Mona de Patrick Bard – Editions Syros – sortie le 27 août

⁙ Où le loup demeure d’Aurore Gomez – Editions Magnard jeunesse – sortie le 9 septembre

⁙ Même les araignées ont une maman d’Alain Gagnol – Editions Syros – sortie le 8 octobre

Section littérature générale :

⁙ La Fille du chasse-neige de Fabrice Capizzano – Editions Au Diable Vauvert – sortie le 20 août

⁙ Avant les diamants de Dominique Maisons – Editions de La Martinière – sortie le 27 août

⁙ Cela aussi sera réinventé de Christophe Carpentier – Editions Au Diable Vauvert – sortie le 10 septembre

Au fur et à mesure de la parution de mes chroniques sur le blog, je rajouterai les liens ici et, en fonction des romans que je vais encore recevoir, je les rajouterai à la liste.