Un Livre dans la Boîte ! #3 – Deuxième épisode.


un livre dans la boîteIl y a presque deux semaines, je présentais les ouvrages jeunesse et ado que j’ai reçu en mars. Aujourd’hui, voici les romans « adulte » reçus sur la même période.

Des romans très variés par leur sujet, venant de différentes maisons d’édition, des auteurs que je connais pour avoir déjà lu un ou plusieurs de leurs romans, d’autres que je vais découvrir, mais tous ont attiré ma curiosité de lectrice.

(suite…)

Bilan mensuel de Lecture : Décembre 2013.


logo-bilan-mensuel1Retour du retour du bilan, oui je sais, mais c’est comme ça, vous aurez un mois pour vous remettre de cette indigestion de bilans en tout genre !

Qu’en fut-il de ce mois de décembre ? Alors, vous n’êtes pas sans ignorer qu’en décembre un gros monsieur barbu pointe son nez, et cette année, enfin, j’avais décidé de lire des livres dans l’air du temps : ambiance Noël donc pour ce mois de décembre.

(suite…)

« Pourquoi est-ce un chef-d’oeuvre ? » Editions Eyrolles (sélection Noël).


Pourquoi est-ce peintureQuand j’étudiais en fac de Lettres (ahhhhh !!!), j’avais suivi pendant un semestre, un cour passionnant intitulé : Littérature et peinture. Notre professeur nous avait initiés à la peinture du XIXe siècle tout en montrant les parallèles possibles entre ces deux arts majeurs. Je crois que je suis venue à la peinture par l’intermédiaire de la littérature et ces cours furent une réelle révélation, me permettant, à la fois, de mieux comprendre Baudelaire, par exemple, et de découvrir les différents courants picturaux de ce siècle si riche. J’ai tant aimé cette relation entre la littérature et la peinture, que, parvenue en D.E.A, j’ai voulu poursuivre la comparaison avec Joris-Karl Huysmans et Gustave Moreau. Tout cela pour vous dire, que la peinture est devenue, au fil des années, un art qui m’a de plus en plus intéressée. Aussi quand les Éditions Eyrolles m’ont proposé de recevoir : Pourquoi est-ce un chef-d’œuvre ? 80 tableaux et sculptures expliqués, je n’ai pas hésité longtemps.

(suite…)

« Le Livre des Lecteurs » de George S. ZIMBEL


le livre des lecteursIl y a certains livres qu’il me plait doublement de présenter ici. Ce livre de photos fait partie de ceux-là. Il m’a été offert par mes amies du Club des Lectrices pour mon anniversaire et il a pour sujet ce que je suis et ce que j’aime. Il s’agit de photos que George S. Zimbel a prises tout au long de sa vie. Grand lecteur lui-même depuis son enfance, fidèle des bibliothèques publiques comme universitaires, George S. Zimbel a photographié partout et tout le temps des lecteurs dans la rue, au restaurant, dans des bibliothèques, sur un banc, etc. Ce livre magnifique retrace son parcours de photographe-lecteur.

L’édition de ce livre est magnifique. En version bilingue, la mise en page est parfaite faisant la part belle aux images, aux instantanées de la vie des lecteurs et de la lecture, de toutes les lectures : celle des livres, des journaux, des partitions de musique, des livres de prière, des listings, de dossiers, etc. La lecture apparaît partout, dans des lieux et des situations parfois incongrues. Au centre, se trouve un petit fascicule de Dany Laffière intitulé : Journal d’un lecteur en dix instantanés, dix souvenirs de lecture.

Plusieurs photographies sont dédiées aux bibliothèques : les fichiers papier que j’ai un peu connus en BU et qui aujourd’hui ont sans doute disparu.

J’ai été touchée par les photographies représentant des enfants en train de lire des BD, ou celle-ci que je trouve magnifique et qui me rappelle de doux souvenirs :

zimbel bb et livre

Un livre magnifique, que je feuillette sans cesse, parfois rapidement, parfois en prenant le temps de regarder chaque détail, et qui donne une folle envie de lire et nous fait nous sentir bien. Contre tous ceux qui crient à la mort du livre, en voici un qui devrait leur prouver le contraire même si les photos en noir et blanc semblent parler d’une époque révolue, je suis certaine que, en nous promenons ici et là, nous aurions l’occasion de croiser encore de ces lecteurs des rues. Et pour conclure cette petite citation de Groucho Marx que nous confie Vickie Goldberg dans sa présentation de l’ouvrage :

Après le chien, le livre est le meilleur ami de l’homme, mais dans un chien, il fait trop sombre pour lire.

Merci les filles pour votre amitié.

Lire lu dans le cadre du Challenge Le Nez dans les Livres. Vous pouvez retrouver les avis de Delphine et de Lali.

challenge-le-nez-dans-les-livres