TAG Code de la Route…


C’est le retour du TAG, et celui-ci, je l’ai pris en stop sur le blog de Bianca. Une bonne idée pour faire le point sur mes lectures et puis pendant les vacances on a le temps pour le blog, alors on en profite :

Parking : Combien de livres as-tu dans ta PAL ? Je crois qu’un coffre de break, une remorque et un coffre de toit ne suffiraient pas pour la transporter. Elle doit avoisiner les 1000 romans, mais je vous avoue avoir fini de compter depuis deux ans.

Limitation de vitesse : quelle limitation donnes-tu à ta PAL ? Aucune limitation si ce n’est la place qui me reste chez moi. Or la place commence malheureusement à manquer ces derniers temps. Je suis devenue cependant beaucoup plus sage ces dernières années, sans doute parce que j’ai moins de temps pour hanter les librairies.

Route prioritaire : Quel livre est ta prochaine priorité ? Je ne sais jamais à l’avance quel livre suivra celui que je suis en train de lire. Il eut un temps où je faisais des listes prévisionnelles, mais ces dernières années, je suis mon feeling, mes envies du moment.

Réservé aux camions : Quel pavé liras-tu prochainement ? Un roman ado de 500 pages : Je suis Adèle Wolfe de Ryan Graudin paru chez MSK. J’avais beaucoup aimé le tome 1 et je me réserve cette suite avant la fin des vacances.

Réservé aux bus : Un livre que tu réserves pour une période spéciale ? Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude de lire un roman de Noël d’Anne Perry. Je ne choisis pas nécessairement le dernier sorti.

Stop : Un livre que tu as abandonné ? Il y en a plusieurs. Je ne culpabilise plus d’abandonner un roman quand celui-ci m’ennuie. Il y a tant de livres à lire que je ne m’embarrasse pas. Le signe infaillible qu’un livre m’ennuie est quand je n’ai pas envie d’aller me coucher pour lire et que je préfère trainer devant la télé. Dernièrement il y a eu : Agatha, es-tu là ? de Nicolas Perge.

Issue de secours : un livre que tu as arrêté mais que tu vas reprendre pendant une autre période ? Il y en a deux principalement que je compte reprendre : Les trois mousquetaires de Dumas et La Promesse de l’aube de Gary. Je les ai commencés quand je préparais le CAPES.

Sens interdit : quel genre de livre ne t’attire pas particulièrement ? Les romances cul-cul et la fantaisy. Je n’y arrive pas.

A quel genre de livre donneras-tu ta chance cette année ? Je sais ce qui me plaît et ne me plaît pas, donc pas de nouveau genre en vue.

Feu tricolore : Un livre qui t’a fait passer par plusieurs émotions ? Le dernier en date, une biographie sur Léopoldine Hugo, un coup de cœur. Sinon il y a eu le roman de Gaëlle Nohant, La part des flammes. Je pourrais rajouter aussi Les vies extraordinaires d’Eugène d’Isabelle Monnin.

Rond-point : Un livre qui t’a fait tourner en rond ? En juillet j’ai été un peu déçue par un tome d’Agatha Raisin, le tome 2, que j’ai trouvé très répétitif.

Route à double-sens : Un livre que tu as aimé et détesté à la fois ? C’est un livre qui a suscité chez moi à la fois de l’énervement et en même temps beaucoup d’intérêt : Instinct primaire de Pia Petersen. Par chance, j’ai pu en discuter avec l’auteur et cela a donné lieu à des échanges passionnants. La chronique que j’avais écrite sur ce livre avait aussi suscité des échanges très intéressants.

Hôtel : Quel livre t’a volé ton sommeil ? J’ai du mal à lire le soir, Morphée m’emporte trop rapidement dans ses bras, pourtant un roman, en particulier, m’a fait veiller : Blonde de Joyce Carol Oates.

Monument historique : Le livre qui est pour toi un monument (une pépite de ta bibliothèque) ? Mes éditions de la Pléiade : Balzac, Stendhal, Mme de Sévigné, George Sand. Et puis ma collection de livres sur et à propos de George Sand, dont le roman Césarine Dietrich déniché chez Emmaüs et qui s’est révélé être une édition originale acheté pour 10 francs.

Autoroute : qui taggues-tu ? Qui veut …

 

 

 

 

Analepse…


Il est temps de rembobiner le film, d’effectuer un retour en arrière sur ces deux derniers mois que j’ai vécu un peu en apnée. Deux mois sans avoir le temps d’ouvrir le blog, plongée que j’étais dans les révisions pour le CAPES, puis la formation pour l’oral, puis le concours, puis l’euphorie des résultats, puis le stress qui retombe et me laisse sur les rotules, puis l’amas de travail pour mes cours, mes copies laissées en friche (8 paquets de copies fois 30 élèves) que je finis à peine ce week-end (mes élèves ont été patients), puis les descriptifs pour ma classe de Première à rendre… J’ai eu l’impression d’être emportée dans un tourbillon, les émotions à fleur de peau : oscillant entre une angoisse plus ressentie depuis les examens en fac, mains moites, cœur qui s’emballe, boule dans la gorge et puis le suprême soulagement, inattendu, libateur, que je ne réalise pas encore.

(suite…)

Diderot, Flaubert, Corneille et les autres …


classiquesDepuis quelque temps, me taraude l’envie de lire ou relire les auteurs dits classiques, ceux qui ont marqué la littérature depuis des siècles. Même si j’ai fait de longues études de lettres et si je lis des auteurs classiques depuis mon adolescence, il reste toujours des auteurs que je n’ai pas encore lus ou que j’ai lus il y a bien longtemps.

Mon métier de prof de lettres m’amène à lire ou relire certaines œuvres, mais finalement je me rends compte que l’on a tendance à aller vers ce que l’on connaît déjà. Alors cette année, c’est décidé, je vais combler quelques lacunes.

(suite…)

Déambulation parisienne !


pyramideDans cette dernière semaine de vacances pluvieuse voire neigeuse, la journée d’hier s’annonçait ensoleillée, nous en avons profité pour programmer une journée dans les rues de Paris. Déambulation au gré de nos envies. Ma sœur, mes loulous et moi avons passé une belle journée qui a commencé par un déjeuner au Cojean Pyramides. Elle s’est poursuivie par un petit tour chez WHSmith, la célèbre librairie anglaise rue de Rivoli, où nous avons commencé nos emplettes…

(suite…)

Ma Liseuse et moi : 6 mois plus tard.


Ma liseuse koboVal du blog, Val aime les livres, m’a proposé de me joindre à elle, à Noukette, à Saxaoul et à Jérôme, pour revenir l’espace d’un billet sur ma pratique de la liseuse. J’avais fait un long billet comparatif en octobre dernier entre la liseuse Cybook et la Kobo Aura : leurs fonctionnalités, leurs avantages, leurs défauts. Je ne reviendrai donc pas sur ces aspects techniques, mais ai eu envie de faire le point sur la façon dont je m’en sers.

En octobre, j’ai donc eu la chance de me voir offrir deux liseuses : la Cybook Odyssée et la Kobo Aura. J’ai offert la première à mon fils Antoine, 10 ans, car je la trouvais plus adaptée pour lui, et j’ai gardé la Kobo pour moi.

(suite…)

La Box de Pandore


logo_lbp_web

Il y a longtemps que je voulais moi aussi avoir le plaisir de recevoir une box ! J’ai souvent fait le tour des sites, mais finalement je n’étais pas plus tentée que cela. Et puis, il y a eu la Box de Pandore consacrée à la littérature jeunesse ! Une super idée qui m’a beaucoup plu, alors j’ai voulu tester et je ne suis pas déçue.

la box le colis

(suite…)

Moi et les Liseuses !


liseusesPour ceux et celles qui suivent ce blog, vous savez que j’ai longtemps hésité, tourné autour des liseuses, pas forcément convaincue, les trouvant souvent un peu chères – si on considère tous les livres que je peux acheter pour le prix d’une liseuse -, doutant de son utilité dans mon cas personnel… Bref, j’ai fini par me dire : « Si on m’en offre une, après tout, pourquoi pas ! ». Et voilà que, lors d’une rencontre avec l’équipe des libraires de Cultura Bordeaux, une jolie liseuse m’est offerte : la Cybook Odyssey ! Ce qui est très drôle, c’est que, quelques semaines plus tard, je me suis vue offert également une Kobo Aura (merci Priceminister). Donc, me voilà avec deux liseuses, moi qui étais plutôt sceptique à leur sujet !

Je ne suis absolument pas une geek, donc ne comptez pas sur moi pour les détails techniques, dans ce domaine je suis blonde ! Non, je vais vous en parler simplement du point vue d’une lectrice, pour le reste allez faire un tour sur les sites linkés plus haut !

(suite…)

« Guidé par ton odeur vers de charmants climats » (Baudelaire)


marilyn chanel 5 in bedMarilyn Monroe dormait avec quelques gouttes de Chanel N°5, des êtres que nous aimons et qui ne sont plus, surgissent parfois de façon étrange quand nous ouvrons un flacon oublié… Le parfum, c’est une essence de fleurs, de bois de senteur, c’est aussi l’essence des êtres et la réminiscence de moments heureux, le souvenir devient presque palpable.

(suite…)

Who’s George ? (Tag proposé par Syl.)


Sand statue Luxembourg

Syl. a une oreille attentive et quand je chouine, elle a l’oreille fine. Aussi, me propose-t-elle ce TAG auquel je réponds bien volontiers même si je suis certaine que vous connaissez la plupart de mes réponses.

1) Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?
Est-il besoin que je réponde à cette question? OUI ! Et j’assume à fond !

2) À quelle fréquence achètes-tu des livres ?
Je pourrais en acheter tout le temps. Malheureusement ce n’est pas le cas. Disons que ma moyenne est de 2 fois par mois, mais à vérifier, peut-être plus en cas de Salon du livre !

3) As-tu une librairie favorite ?
OUI. La Griffe Noire (je crois que ce n’est pas un scoop). Il m’arrive d’être infidèle, mais c’est dans cette librairie que je trouve très souvent les livres que je cherche, voire ceux que je ne cherche pas. Quand je vais à Paris, j’ai souvent tendance à me lâcher méchamment chez Gibert Joseph boulevard St Michel, heureusement que je n’y vais pas si souvent que cela. J’aime aussi découvrir des librairies nouvelles quand je suis en vacances ou dans Paris.

4) Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?
Aller en librairie seule ou accompagnée, ce n’est pas tout à fait la même chose. J’aime y aller seule pour prendre mon temps, fouiller, discuter avec Madame ou Monsieur La Libraire, etc. Lorsque j’y vais avec mes enfants, je dois faire plus vite, regarder avec eux les livres qu’ils peuvent prendre, et bien souvent, l’un d’eux finit par me tirer par la manche vers la caisse. Quand j’y vais avec mon mari, nous faisons chacun notre petit tour, même si je viens mettre mon nez dans les livres qu’il a choisis ou si je ne peux m’empêcher de lui conseiller tel livre que j’avais repéré pour lui sur un blog.

5) Librairie ou achats sur le net ?
Majoritairement librairie et librairie indépendante de préférence. Je suis une ardante militante de la librairie indépendante. J’évite donc les achats sur le net à de rares exceptions près : les achats de livres scolaires à la rentrée, ce qui m’évite les longues queues, ou les achats de livres d’occasion. J’aime beaucoup les bouquinistes, mais il n’y en a pas près de chez moi.

6) Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ?
Les romans en poche, parce qu’en poche on peut en acheter 3 ou 4 pour le prix d’un broché. Si je suis une acheteuse compulsive, je peux attendre une sortie poche (après un gros effort d’auto-persuasion!). J’aime aussi regarder les livres jeunesses autant pour moi que pour mes enfants et je finis toujours par un coup d’œil sur les polars.

7) Préfères-tu les livres neufs, d’occasions ou les deux ?
J’aurais tendance à répondre les neufs, parce qu’ils sont vierges de toute lecture et que j’ai plus l’impression alors qu’ils sont à moi. Mais j’ai toujours acheté des livres d’occasion, depuis ma plus tendre adolescence. J’aime donc aussi les livres d’occasion qui ont leur histoire, et notamment quand je trouve de vieilles éditions du Livre de Poche des années 50/60, que j’aime beaucoup. Et puis selon le même calcul que plus haut, on peut acheter plus de livres quand ils sont d’occasion.

8) Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?
Je crois que cela me procure une sorte d’ivresse, cela me met dans un état euphorique. Je suis alors un peu comme un enfant qui entre dans un très beau magasin de jouets. Ce que j’aime particulièrement c’est venir avec une envie pressante, mais improbable d’un livre et le trouver sur la table du libraire. Parfois je pousse même un cri ce qui étonne bien souvent les autres clients. Avec la fréquentation des blogs, je me rends compte que je ne me rends plus en librairie de la même façon, parce que je me sens plus informée sur les auteurs ou les romans qui paraissent, et aussi parce que bien souvent je viens chercher un livre vu sur les blogs.

9) Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?
Que les choses soient dites, je ne fais jamais mes comptes, je ne fais jamais de budget pour quoique ce soit, je trouve cela trop triste. J’ai été élevée avec l’idée qu’il faut profiter de la vie et que l’argent ne nous servira plus à grand chose quand nous serons au fond du trou. L’idée de budget me glace, se dire qu’il faut que j’attende un mois pour m’acheter un livre à 5€, me dépasse totalement. Non, décidément c’est beaucoup trop triste. Alors bien sûr, tout dépend de nos finances, et quand je reçois mon relevé de compte, je réalise qu’être cigale n’est pas toujours la bonne solution.

10) À combien s’élève ta wish-list ?
Voilà la réponse scoop ! JE N’AI PAS DE WISH-LIST ! J’en avais commencé une, peu de temps après avoir ouvert mon blog, et aussi parfois quand cela me prend, mais ce n’est absolument pas possible pour la simple raison qu’à chaque fois, la wish-list a tôt fait de se transformer en PAL. Donc je ne note rien, j’essaie de retenir ce qui m’évite d’acheter encore plus de livres, ce qui me permet aussi de les oublier et de les redécouvrir quand ils paraissent en poche, c’est alors une belle surprise.

11) Cite 3 livres que tu veux TOUT DE SUITE !
Pas facile du tout surtout que je suis dans une phase de repos côté achat, mais si je ne dois en citer que trois ce serait  :

Le journal de Joyce Carol Oates

Aurora, Minnesota de Krueger

et le 3ème ???? Celui que je vais découvrir ce matin en parcourant les blogs des copines !

12) Pré-commandes-tu tes livres ?
Non ! Faut quand même pas pousser.

13) Pourquoi un tel pseudo/nom de blog ?
Là encore ce n’est pas un scoop non plus pour celles et ceux qui connaissent mon blog. George est une référence explicite à George Sand, mais ce que j’aime c’est que ce sont les visiteurs de mon blog qui petit à petit m’ont appelé comme cela. Au départ j’avais un autre pseudo : acgs soit les initiales de mon double prénom + les initiales de George Sand.

Je tiens beaucoup à ce pseudo (et à l’absence du S à la fin de George), pour cette référence explicite d’abord, mais aussi parce que je crois qu’il me correspond assez bien dans son incertitude masculin/féminin, j’aime son côté androgyne qui suggère une féminité forte et indépendante. Bien sûr qu’un pseudo ne renvoie pas forcément à ce que l’on est, mais a tendance à donner une vision idéalisée de ce que l’on souhaiterait être.

Pour le nom du blog, c’est un peu la même histoire. J’avais ouvert un blog généraliste, il y a 6 ans qui s’appelait : George Sand et moi et dans lequel je voulais raconter mon travail sur George Sand, puis ce blog m’a lassé car il finissait par tourner en rond autour de ma petite vie et aussi parce que j’ai découvert entre temps les blogs de lecture qui me correspondaient beaucoup plus. J’ai donc créé : Les Livres de George Sand et moi, sorte de pendant au premier blog, puis je l’ai raccourci en : Les livres de George. Voilà pourquoi mon URL est à rallonge, mais je n’ai pas pu le modifier.

14) Parles-nous de ton prof préféré.
Mon Dieu !  Les profs qui m’ont le plus marquée sont ceux que j’ai croisé lors de mes études de lettres, dont un, M. DOUMET, prof de littérature générale en première année de fac de lettres, qui a été un vrai révélateur pour moi. Il m’a montré toute la richesse des textes, tout ce qu’un texte peut suggérer, révéler. J’étais fascinée par la façon qu’il avait d’expliquer un texte qui me semblait totalement obscur quand je le lisais seule et qui devenait limpide et tellement fort après son explication.

Il y a eu d’autres professeurs que j’ai aimés pour leur gentillesse mais aussi leur rigueur, comme Mme RENARD, ou Mme COEURE qui faisaient des cours de littérature et peinture, des cours passionnants qui m’ont beaucoup apporté.

15) Parles-nous de ton premier concert.
Je ne me souviens pas de mon premier concert, mais je me souviens très bien d’avoir vu Barbara sur scène quand j’avais une petite quinzaine d’années, je crois. Il y avait eu une panne d’électricité, alors elle s’était assise dans son fauteuil à bascule et elle nous avait fait la conversation. C’était fascinant ! Et en plus j’avais mon prof de latin assis juste derrière moi dans la salle 😦 !

16) Quel est ton endroit préféré au monde ?
Sans doute partout où je peux être avec ma famille, et pour préciser en Italie, à Rome ou à Florence (n’est-ce pas Syl. ?)

17) Un endroit que tu aimerais visiter ?
Les pays du Nord, notamment la Norvège, mais aussi New-York où j’aimerais bien me rendre une fois dans ma vie.

18) Parles-nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment.
Mon âge !!!! Je ne m’y fait pas du tout. Surtout parce qu’il me semble bien trop élevé par rapport à ce que je sens en moi. Je crois que j’ai un gros décalage d’au moins 10 ans entre mon âge et la façon dont je me vois.

19) Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, rien qu’en claquant des doigts, qu’est-ce que ce serait ?
Ben avoir 10 ans de moins 😉 ! Après bien sûr, que ma famille soit préservée le plus possible de tous les aspects sombres de la vie, qu’elle n’en voit que la beauté.

20) Qui tagues-tu ?
Miss Bouquinaix ça lui fera les pieds.
L’Ogresse de Paris pour en savoir un plus sur elle, si elle le veut bien.
Catherine, parce que j’aime bien ses commentaires chez moi

Un Week-end un peu chargé ou comment ne pas se laisser abattre par l’adversité !


Vous pensiez peut-être que j’étais partie sur la cordillère des Andes ou sur une plage des Bahamas pour faire dorer mon corps de rêve… et bien pas du tout ! J’étais bel et bien dans ma « super » banlieue parisienne, à regarder, mais pas que, tomber des seaux d’eau, et, comble de joie, alors que je pensais profiter de mon week-end, un ENORME dossier m’est tombé sur le coin du nez à traiter pour lundi. A cela il fallait ajouter, le cours de tennis d’Antoine, un cadeau d’anniversaire à trouver pour ma soeurette, et un homme malade qui soudain prenait 10 ans de plus en une matinée.

J’ai donc fait comme j’ai pu : courses sous la pluie en râlant abondamment, embouteillages à gogo et boulot. MAIS… car oui, dans ce week-end de folie, il me fallait absolument trouver une porte de sortie ! J’ai donc commencé par me rendre à la Griffe Noire sous le prétexte faussement fallacieux de trouver le cadeau pour ma soeur.  Par la même occasion, je me suis déniché deux romans jeunesse, tout en papotant avec la responsable du rayon jeunesse avec laquelle j’aime échanger mes avis de lecture. Je suis donc ressortie plus guillerette que je ne l’avais prévu et deux livres sous le bras en plus d’un premier cadeau :

Velvet de Mary Hooper et Kaleb de Myra Eljundir. L’un sur le spiritisme au début du XXè et l’autre sur un personnage empathe et très inquiétant. Si j’ai choisi de moi-même le premier, le second m’a été très fortement conseillé par la libraire.

Ma deuxième porte de sortie fut la réunion, dimanche après-midi de notre Club des Lectrices à Paris. C’est toujours un bonheur de nous retrouver. Nous avons échangé nos avis sur Le Labyrinthe du temps de Fermine, puis avons choisi la prochaine lecture. Chacune a proposé un titre mûrement réfléchi, et cette fois-ci nous avions l’embarras du choix. Après quelques discussions et un vote, donc, La Librairie Tanabe a été choisi. J’avais noté ce livre depuis un billet de Sharon sur son blog.

Enfin, dernier petit réconfort, j’ai reçu mon calendrier « maison », c’est-à-dire un calendrier dont j’ai choisi les photo et qui est conçu autour des livres et de la lecture. Je suis gentille je vous en donne un petit aperçu en photos :

Mes enfants en train de lire, un peu de ma PAL et Marilyn. Une année 2013 sous l’égide de la lecture et des livres.