Il n’y a pas que les LIVRES dans la vie… il y a aussi les CARNETS !


Si j’achète beaucoup de livres, figurez-vous que j’achète aussi beaucoup de carnets en tout genre sans même savoir au moment de l’achat à quoi ils me serviront. Mes tiroirs regorgent de cahiers et carnets de chez Moleskine, Rhodia ou Leuchtturm, mais je ne fais pas que dans la marque, j’ai aussi de simples cahiers Claire-Fontaine ou venant de chez HEMA (autre temple de perdition pour moi, après les librairies). Bref, les cahiers et moi c’est une vieille et longue histoire d’amour.

J’ai toujours eu des cahiers, qui, dès 12 ans et pendant longtemps, se sont noircis de mes réflexions de diariste ; d’autres ont été utilisés pour mes lectures à partir de la même période (j’en ai parlé ici). En entrant en fac de lettres, j’ai continué à prendre des notes de mes lectures et donc à remplir des carnets et des cahiers, manie qui s’est intensifiée au moment de l’ouverture du blog. Comme je l’ai dit dans un précédent billet, je ne tiens plus de carnet de lecture depuis quelques années, et comme je l’ai dit cela me manque, et vous comprenez mieux pourquoi, puisque c’est une habitude qui est en moi depuis des dizaines d’années. L’envie a été la plus forte, et grâce aux vacances qui pointent le bout de leur nez, j’ai décidé de me reprendre en main.

(suite…)

Publicités

Résultats du concours : « Pour le plaisir de Lire et d’Ecrire »


DSCN3433Hier à minuit, le concours pour remporter 5 cahiers de lecture Leuchtturm s’est achevé ! Vous avez été 22 à participer en répondant aux 5 questions posées. Ces questions avaient été choisies parmi celles du jeu Le Masque et la Plume dans la section littérature. Je voulais tout d’abord vous féliciter, car tous les participants ont trouvé les bonnes réponses !

(suite…)

Concours pour le plaisir de lire et d’écrire.


DSCN3433Lors du dernier Salon du Livre de Paris, je vous parlais de ma découverte d’un carnet de lecture de la marque Leuchtturm, l’Ex-Libris. Le distributeur de la marque avait été intéressé par un partenariat avec mon blog pour vous faire gagner plusieurs de ces cahiers.

Je suis donc très heureuse de vous proposer un petit concours qui permettra à 5 d’entre vous de remporter un de ces cahiers aux couleurs acidulées !

(suite…)

A 12 ans, j’étais déjà une blogueuse-lectrice !


Hier après-midi, dans une fièvre de rangement, j’ai remis la main sur 3 cahiers dont j’avais un vague souvenir, mais c’est en les ouvrant que tous m’est revenu ! De l’âge de 12 ans à 17, je tenais donc des cahiers de lecture dans lesquels je présentais précisément les livres (titre, auteur, date de début de lecture et de fin, nombre de pages, etc.),  résumais les intrigues, établissais une liste des principaux personnages et écrivais mon avis.

Cahier de lecture 12 à 17 anscahier de lecture 12 à 17 ans présentation

J’ai donc replongé dans 4 ans de lectures. Certaines lectures m’étaient totalement sorties de la tête, comme le roman de Retour vers le futur par exemple, je ne savais même plus qu’il y avait eu un roman écrit par Spielgberg…

(suite…)

Au fil des cahiers de lecture.


cahier de lecture n°2 à 8Ce n’est pas la première fois que je vous présente ici mes cahiers de lecture. J’ai toujours pris des notes au cours de mes lectures et plus encore quand j’étais en fac de Lettres. Alors bien sûr ces notes ont, aujourd’hui perdu leur aspect universitaire, pour ne pas dire scolaire. J’y note généralement le nom des personnages, un peu de l’évolution de l’intrigue, quelques citations, numéros de page importants, et, cela va de soi, titre, auteur, date de début et de fin de lecture et enfin nombre de pages. Je tiens aussi, comme vous le constaterez sur la photo ci-dessous, des bilans par moi, qui m’aident quand je dois faire mes bilans mensuels de lecture sur le blog.

La première année de mon blog de lecture, j’avais pris un petit carnet à spirales, qui, de mois en mois, a fini par perdre sa couverture plastifiée. Ensuite, j’ai découvert le cahier parfait : rectangulaire (21×13), pages sans ligne d’une douce couleur beige, des couvertures un peu enfantines, un nombre de pages acceptable (80), une certaine souplesse et suffisamment fin pour se caler parfois entre les pages de mes livres et un prix tout à fait acceptable (un peu moins de 6€).

cahier de lecture n°9

Depuis, j’en achète régulièrement, je me fournis chez Mini Labo pour Atomic Soda, et Soledad Bravi qui s’est mise aussi à dessiner quelques couvertures. L’angoisse me prend parfois de ne plus les trouver ou de les avoir déjà tous achetés. En plus de mon amour des livres, j’ai toujours eu un gros faible pour les cahiers et carnets en tout genre.

En ce début avril, vient de se refermer mon 9ème cahier et s’ouvre alors le n°10. Le n°1 (celui à spirales) vécut d’août 2008 à août 2009, les cahiers Atomic soda ont donc débuté leur carrière chez moi début septembre 2009, année de la naissance de ce blog. Bientôt donc 5 ans de cahiers de lecture, tous remplis jusqu’à la dernière page et renfermant presque 5 ans de lecture. Ces cahiers sont donc très intrinsèquement liés à ce blog, sont un peu le laboratoire de mes billets, marquent aussi mon évolution, la diversité de mes lectures, lectures toujours de plus en plus nombreuses (par exemple entre le cahier 5 et le 9, je suis passée de près de 9 000 pages à 15 250 sur une durée quasi équivalente, 5 mois pour le n°5, 6 mois pour l’autre). Outre les chiffres, les stats etc., ce que je constate surtout c’est à quel point le blog a fait évoluer mes lectures, à quel point je lis de plus en plus sans vraiment m’en apercevoir. Je prends conscience de cette évolution justement grâce à ces cahiers, quand il est temps d’en ouvrir un suivant.

Comme ils font partie de ma vie de lectrice et de blogueuse, j’aime les présenter ici. Voici donc le cahier n°9, ouvert le 1er octobre 2012 et refermé le 29 mars 2013, et son successeur, le cahier n°10. Le n°9 (non, je ne suis pas un numéro !!!) est patiné, un peu usé aux angles, le n°10 est lui plein de belles promesses de lecture :

cahier de lecture n°9 et 10

Deux autres cahiers m’attendent, encore sous leur fil plastique. J’ai découvert qu’Atomic Soda venait d’en éditer un nouveau, me voilà rassurée.

Cahier de Lecture #5 : FIN


Cette après-midi, je me suis installée pour lire tranquillement sur mon canapé. Comme toujours, avant de commencer un nouveau roman je me saisis de mon cahier de lecture pour y noter le nouveau roman entamé. Or en ouvrant mon cahier, en tournant les pages, je me suis rendu compte qu’il n’avait plus de page disponible, il est donc temps de lui dire au revoir :

Ce cahier m’a été offert pour mon anniversaire par ma soeur, je l’ai commencé le 11 Mars 2011, et l’ai donc fini aujourd’hui, 5 Août 2011, il m’aura donc accompagné pendant un peu moins de 5 mois.

Sur ses pages, j’ai inscrit 40 titres de livres (soit 8901 pages lues). Ce qui fait une moyenne de 8 livres par mois, et qui tendrait à prouver que mon rythme s’est légèrement accéléré puisque, si je reprends d’anciens bilans, j’en étais restée à 5 livres par mois en moyenne !

 Je choisis toujours le même type de cahier (j’avais présenté le n°2 et le n°3  ICI), chez le même éditeur : Atomic Soda, avec le même nombre de pages, ce qui me permet d’uniformiser la chose. J’en achète souvent d’avance pour ne pas être prise de court, voici donc le prochain sur la liste, celui qui, désormais, va accompagner mes lectures :

 

Je reprends les créations de Mini Labo, colorés et enfantines, avec ces petits animaux naïfs. J’espère inscrire entre ses pages les titres de beaucoup de romans coup de coeur.

Un an de lecture, ça donne quoi en chiffres ?


Aujourd’hui est une date anniversaire. Le 31 Juillet 2009, j’entamais, sérieusement, mon premier carnet de lecture…

Je l’ai clos en mai 2010, et j’en ai donc commencé un second :

Ce deuxième carnet n’est pas terminé, mais nous sommes le 31 Juillet 2010… cela fait donc un an que je tiens régulièrement et scrupuleusement un carnet de lecture, sans interruption. Avant d’écrire mes billets ici sur ce blog, je grattouille quelques notes sur ces cahiers, quelques notes qui me permettront de rédiger mon avis !

Sur ces carnets je note, la date de début de lecture, la date de fin, bien sûr le titre et le nom de l’auteur, parfois même dans quel contexte je lis ce livre (challenge, service presse etc.). Puis je note des remarques, des citations, des n° de page, et enfin le nombre de page et la note. J’ai l’intention de rajouter ce que devient ce livre : revendu, donné, rangé dans ma bibliothèque. Voilà ce que ça peut donner :

Alors comme j’aime les bilans, je me suis amusée à calculer, à faire des moyennes, c’est mon côté prof !

Donc en 1 an, j’ai lu :

– 67 livres

– 17 935 pages

J’avoue que je suis restée fascinée par le nombre de page. Après quelques calculs supplémentaires, je peux donc dire que je lis en moyenne : 5,58 livres par mois, soit 49 pages par jour !

Quand je reprends mon bilan de janvier 2009, je constate que j’ai déjà fait mieux, 6 livres de plus lus sur une même période d’un an… je suis donc curieuse de savoir quel sera ce chiffre devenu en Janvier 2010 !

Voilà… ce petit constat me permet juste de me situer, je ne lis pas pour accumuler les pages, je lis par besoin et j’aime parfois me retourner et voir ce que toutes ces lectures, tous ces livres, toutes ces pages tournées donnent, tout comme je comptabilise mes livres achetés.