Quand Amazon cautionne le plagiat…


plagiatDepuis hier, la blogosphère est secouée par une nouvelle affaire de plagiat et cette fois, je fais partie des plagiés. J’ai été alertée de cette affaire grâce à un post de Clara sur Facebook informant qu’une certaine Coline donnait son avis sur des livres dans les commentaires du site Amazon en copiant allégrement des avis de blogueurs publiés sur le site communautaire Babelio. Plus de 700 avis publiés et une très grande partie d’avis plagiés (environ une trentaine de blogueurs concernés, certains ayant été plagiés sur plusieurs billets). En ce qui me concerne, la donzelle a copié-collé mon billet sur le roman de Marc Lambron, Tu n’as pas tellement changé ( voici le lien vers « l’avis » de Coline, pour constater le plagiat). J’avais publié mon avis sur le site de Cultura, je pense que c’est là qu’elle l’a repris.

(suite…)

De quoi fut fait 2013 ?


delacroix-sandUn bilan WordPress c’est bien joli mais ça ne rend pas vraiment compte (ou si peu) de ce qui s’est réellement passé sur ce blog durant toute cette année 2013. Je ne vais pas vous assommer de chiffres, car non seulement je n’ai jamais été très copine avec les chiffres, mais en plus ramener les évènements de ce blog de lecture à des chiffres, ce serait quand même un étrange paradoxe.

Ce bilan annuel est le cinquième de ce blog autant dire qu’il devient de plus en plus difficile de me renouveler dans l’écriture de ce type de billet et pourtant j’ai la sensation que cette année sort un peu du lot. Si ces trois premières années de blog furent sous le signe de l’enthousiasme, de la découverte et parfois d’un certain tâtonnement me conduisant à quelques bévues, il me semble que cette année 2013 fut plus sereine et par là même plus apaisée. Sans doute ma pratique du blog est-elle inhérente à ma façon de vivre, car dans la vie aussi, depuis un an (après mon coup de blues provoqué par mes 40 ans), je me sens plus en accord avec moi. J’ai tourné la page sur pas mal de choses, je me découvre aussi moins vindicative, moins dans l’excès, je prends plus de temps avant de réagir sur le blog et sur les réseaux sociaux, tentant de combattre l’immédiateté des réactions pour éviter toute polémique. Bref, j’ai mis de l’eau dans mon vin et sans doute l’âge y est pour quelque chose. Cela ne signifie pas non plus que je sois devenue totalement sage, il ne faut pas rêver, George reste George !

(suite…)

Bilan Annuel 2013 par WordPress !


Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Musée du Louvre accueille chaque année 8.500.000 visiteurs. Ce blog a été vu 230  000 fois en 2013. S’il était une exposition au Louvre, il faudrait à peu près 10 ans pour que chacun puisse la voir.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Quelques considérations …


Je voulais en parler déjà depuis quelques jours, mais c’est le billet de Mango ce matin qui me décide à mettre noir sur blanc ce qui me turlupine. En fait je traine depuis cet été des billets en retard, chose qui ne m’arrive jamais, ou alors très très rarement, mais qui, en tout cas, ne dure pas si longtemps. Habituée à rédiger mes billets quasi immédiatement après la fin de ma lecture, j’ai donc un mal infini à pondre un billet qui se tienne quand le livre a été refermé depuis plus d’un mois. Ma cervelle de moineau a déjà oublié les noms des personnages et mille pensées qui étaient nées spontanément pendant ma lecture. Il me faut alors tout reprendre, constater que mon cahier de lecture présente un vide sidéral de notes, feuilleter le livre, tenter de retrouver les passages clés… Et tout cela me paraît bien fastidieux. D’autant que je n’ai pas cessé de lire entre temps et donc les billets en attente ne cessent de s’accumuler même si, ponctuellement j’essaie de rattraper le train qui me nargue au loin et qui semble me dire : Vas-y, essaie de me rattraper !

(suite…)

« Je trouve donc inadmissible qu’un bloggeur totalement inconnu, n’ayant aucunes qualifications ou reconnaissance du métier puisse à ce point venir critiquer de la sorte notre marque. »


Ah ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu droit à une attaque mesquine de la part d’un auteur ou d’un éditeur. Depuis plus de trois ans que je blogue, je finis par ne même plus parvenir à les compter. Et toujours on nous ressort les mêmes sempiternelles conneries : inexpérience, méconnaissance… Comme toujours les armes utilisées sont le dénigrement et l’intimidation.

Mon titre est extrait du mail envoyé par une maison d’édition à l’hébergeur d’une blogueuse qui a eu le « malheur » de dire que le livre qu’elle avait acheté (25€) était truffé de fautes (vous constaterez que le monsieur en question n’est pas avare de fautes de grammaire, comme en témoignent celles contenues dans cette simple phrase), mal édité, et l’avait beaucoup déçue, ayant même renoncé à le finir. Nous avions déjà eu droit à l’auteur qui s’insurgeait contre le fait de critiquer un livre non payé, aujourd’hui nous avons droit à un éditeur qui ne supporte pas qu’on remette en question un travail éditorial bâclé. Nous pourrions penser que dans la mesure où la blogueuse a acheté le livre (selon l’argument de l’auteur pré-cité) elle avait le « droit » de dire ce qu’elle en pensait, mais visiblement voilà que l’on nous met une énième interdiction. Donc jusqu’où vont-ils aller ? Car si nous devons tenir compte de toutes ces interdictions, j’ai bien peur que nous soyons tous forcés de mettre la clef sous la porte, car nous n’aurons plus le droit de parler d’aucun livre.

Vous savez à quel point il est important pour moi de dire si un livre m’a plu ou non, et que dans les deux cas, un billet argumenté me donne le droit d’en parler sur mon blog. Je rappellerais également que notre qualité de grand lecteur est aussi une justification comme une autre, si vraiment il en fallait une. Notre faiblesse vient essentiellement du fait que nous exposons nos avis sur un blog, visible à tous, et non dans notre salon ou au comptoir d’un café où il se dit souvent bien pire.

Oui, bloguer est un pouvoir, et c’est bien ce qui inquiète ces messieurs (tiens d’ailleurs c’est drôle nous avons souvent plus affaire à des hommes qu’à des femmes dans ces affaires, je dis ça…), le tout est de l’utiliser à bon escient comme la grande majorité d’entre nous le fait.

Merci à Catherine qui a été la première à parler de cette affaire sur son blog, et qui l’explique dans le détail.

Top Blogs Ebuzzing – Littérature Août 2012


Par l’intermédiaire de Hérisson, voici le classement ebuzzing catégorie Littérature pour le mois d’août !

Après plusieurs mois dans le top 5, mon blog vient de sortir du top 10 ! Je suis généreuse je laisse la place aux autres 😉 !

Bravo aux blogs présents dans cette liste, et à tous les autres aussi ! Au-delà des classements, gardons notre enthousiasme à bloguer et lisons toujours avec avidité !

1 Mille et une pages
2 Délivrer des Livres
3 Les Lectures De Liyah
4 Les lectures de Lili… Et un peu de ma vie aussi…
5 LIRATOUVA
6 La bibliothèque de Noukette
7 Répertoire de la Science Fiction
8 Des mots et des notes
9 Bric à Book
10 val aime les livres
11 Les livres de George Sand et moi
12 Le blog de Galleane
13 Enna lit, Enna vit!
14 Audouchoc
15 Canel
16 Le grenier à livres
17 les agents littéraires
18 Voyager… Lire…
19 La Bibliothèque de Lilie !
20 La bibliothèque malounienne

Classement réalisé par Ebuzzing

C’est les vacances !


A l’heure où vous lirez ce billet, je serai sur la route des vacances, une vingtaine de jours pour profiter des joies de la mer puis de la montagne. Mais, parce que mon blog risque de s’ennuyer sans vous, j’ai décidé de faire comme l’an dernier un Best Of de l’été.

Au programme des livres lus cette année et que vous aurez peut-être envie de mettre dans vos valises. Je vais donc vous préparer une sélection de livres parfaits pour lire sous le parasol ou à l’ombre d’un arbre. L’occasion aussi de remettre en lumière des billets que vous auriez peut-être zappés cette année.

Je suis donc remontée dans mes archives de septembre 2011 à mars 2012. Le mot d’ordre est lecture facile et non moins de qualité. Tous les romans présentés sont en format poche.

Les samedis sandiens partent en vacances, ils reviendront mi-juillet à mon retour.

Je vous souhaite de bonnes vacances et de belles lectures et je vous dis à dans une vingtaine de jours pour de nouvelles aventures.

Pour ma part, j’ai glissé ceci dans ma valise :

De l’amitié


Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu’accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodités, par le moyen de laquelle nos âmes s’entretiennent. En l’amitié de quoi je parle, elles se mêlent et confondent l’une en l’autre, d’un mélange si universel qu’elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu’en répondant : « Parce que c’était lui, parce que c’était moi. »

Les Essais, livre 1er, chapitre XXVIII, Montaigne.

Une amie traverse en ce moment, une épreuve difficile, dans cette épreuve nos liens se sont renforcés, comme se sont renforcés aussi ceux liés avec une amie commune. Au milieu de ce drame, ces liens sont une force, car ils vont au plus profond de ce que nous sommes.

Je sais que c’est un message un peu personnel que j’écris ce matin, il n’est finalement destiné qu’à deux personnes, mais, alors que les blogs nous permettent de nouer des connaissances, il n’y a, finalement que la vie qui nous révèle la réalité de ces amitiés.

Quand WordPress fait des siennes !


Vous avez été nombreux à me dire que vous ne pouviez pas laisser de commentaires en ce moment sur mon blog. Après plusieurs errances, et parce que vos commentaires sont le sel de ce blog, j’ai plusieurs explications (contradictoires) à vous donner et surtout quelques conseils !

Donc il s’agirait d’un bug, pour certains et d’un renforcement de sécurité pour d’autres ! Mais au final le problème est le même !

Et le fameux problème existe si vous ayez une adresse mail liée à un compte WordPress. Si tel est le cas, il faut vous connecter à la plateforme (en priant pour que vous vous souveniez de votre code secret). Ainsi, comme j’ai pu le constater ce matin sur le blog d’Asphodèle, je n’ai pas pu laisser de commentaire depuis mon IPhone parce que je n’étais pas connectée à la plateforme, mais une fois connectée depuis mon ordi-mini, ça marche ! Si vous ne voulez pas ou ne pouvez plus vous connecter à votre compte WP, le mieux est de zapper la case : « email ». J’ai testé ça marche aussi !

N.B : Vous pouvez aussi inscrire une adresse mail bidon, ce qui est un comble, mais bon !

Si vous n’avez rien à voir avec WP normalement vous ne devriez pas avoir de problèmes pour laisser un commentaire. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire… en commentaire 😉 ! Ben non par mail (cf. dans mon profil tout en haut dans la colonne de droite!), ou sur FB ou sur Hellocoton.

Il est possible aussi que le problème vienne de « Gravatar » qui est lié aussi à WP. Ce qui est bien dommage car aujourd’hui vos beaux Gravatar ne s’affichent pas dans mes commentaires, et j’ai les yeux qui se croisent avec toutes figurent géométriques !

Merci pour votre patience et à celles qui m’ont avertie du problème ! Je prie pour que ce ne soit qu’un bug !

Le jour où j’ai tenté de ranger ma PAL…


Ce matin, j’ai eu la folle idée de vouloir ranger une partie de ma PAL qui se trouve dans ma chambre… Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois. Dans ma chambre, les livres s’empilent dans trois endroits principaux : une étagère, un panier et un tiroir secret. Je me suis rendue compte, que je déposais les livres en fonction de mes achats, sans ordre et en mélangeant tout, si bien que certains tomes de séries peuvent se trouver dans des endroits différents, et entraîner de longues minutes de recherches fiévreuses.

Or, ce matin, j’ai eu envie de mettre la main sur un roman d’Anne Perry… mais impossible de savoir où j’avais bien pu le ranger… J’ai donc commencé par fouiller et me suis dit qu’il fallait vraiment que je range.

Il a donc fallu tout ressortir des étagères, rassembler les romans par auteur (car tout était un peu éparpillé), faire des tas, et tout remettre en place.

J’ai donc mis de côté les romans par auteur, comme vous le voyez en partie sur la photo de gauche, et empilé les autres, c’est-à-dire ceux que j’ai appelé les « uniques ». Ce petit classement m’a déjà permis de rassembler les séries, et les romans d’un même auteurs, essentiel !

Inutile de vous dire, qu’il y en avait partout dans la chambre, jusque dans mon lit ! Mais il y  avait quelque chose d’excitant à désempiler pour réempiler, le bonheur de mettre la main sur des romans achetés depuis si longtemps que je les avais un peu oubliés, celui de voir la pile de certains auteurs prendre de la hauteur…

Je les ai bichonnés, débarrassés de la poussière, les ai aérés, humés, parcourus rapidement… et ils semblaient bien heureux de sortir un peu de leur rayonnage, de prendre l’air, de se trouver entre eux, ou de changer de voisins.

Une fois tout cela fait, il a fallu les replacer, le plus clairement possible, mais comme je manque de place, la superposition était inévitable :

Concernant le Panier :  photo de gauche : Avant ; photo de droite : Après !

Passons à l’étagère, sur laquelle j’ai voulu privilégier les auteurs dont je possède plusieurs romans :

Même chose (avant/après), même si l’empilage est toujours de mise, il me semble que c’est beaucoup plus clair à droite ! Comment ça, ce n’est pas flagrant ???

Enfin, un grand merci à Harry, qui est venu contrôler la fin des opérations :

Le problème est qu’il faudrait que je fasse la même chose pour la PAL de l’escalier et celle de l’armoire du salon, deux lieux dans lesquels je risque fort de retrouver des romans d’auteurs présents dans la chambre… donc il me reste encore pas mal de boulot !

Mais au final j’ai retrouvé le roman d’Anne Perry… !

Rendez-vous sur Hellocoton !