« La Vie en relief » Philippe DELERM.

La Vie en relief est le dernier ouvrage de Philippe Delerm, paru au Seuil le 4 février. Ce n’est pas un roman, ce n’est pas un essai, c’est une succession de textes de 2 à 4 pages sur la vie, les souvenirs d’enfance, le quotidien, les maisons, les livres, les sensations du présent qui rappellent les sensations du passé, l’amour d’un homme pour une femme et l’amour d’un père pour ses enfants. C’est aussi un livre sur le présent : la COVID, le confinement mais sous l’angle de l’individu, de l’inquiétude pour sa famille; c’est aussi un livre sur l’écriture, un peu, et sur la lecture, beaucoup.

Comme pour les recueils de nouvelles, il y a certains textes qui ne vous atteignent pas, et d’autres qui vous bouleversent. Le charme de Delerm est de parvenir à parler de ses propres sensations, de ses propres souvenirs et pourtant de rappeler nos propres sensations et nos propres souvenirs. ça ne marche pas à chaque fois, mais les fois où ça marche, c’est troublant : le souvenir d’une fin de repas au jardin un soir d’été, celui du dernier jour des vacances, des révisions au moment de Roland Garros, d’un café partagé… Et puis il y a les lectures d’enfance : Le Grand-Meaulnes, Crin-Blanc, L’Île au trésor, les personnages auxquels on s’identifie en sachant pertinent qu’ils ne nous ressemblent pas pourtant.

A travers tous ces textes, Delerm montre très bien comment les âges ne signifient pas grand chose. C’est un sentiment que je paetage aussi, cette impression d’être tous les âges à la fois, d’avoir la sensation que ce que j’étais enfant ou adolescente est toujours là, que ces âges ne sont pas des périodes révolues. Tous ces instantanées de vie racontés dans ce livre le montre.

Je l’ai lu en une fin de soirée, comme on feuillette un album photos, toutes les photos ne sont pas réussies, mais il y en a de très belles.

Pour finir une petite phrase anodine qui ouvre tout un pan de souvenirs pour moi : « Le soleil s’est couché depuis longtemps. Les enfants ont beaucoup couru. On va rentrer ».

Roman lu dans le cadre du  Challenge Lecture 2021 pour valider la catégorie 56 (Un livre lu en une journée). Retrouvez les catégories que j’ai validées pour ce challenge en suivant le lien.

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Tu parles très bien de ce que sont les ouvrages de Philippe Delerm…. 😉

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :