« Virgin River » Robyn CARR

La couverture à elle seule donne le ton de ce roman paru chez « J’ai lu » en 2010. Si on regarde de plus près, sous le logo « J’ai lu » on peut même lire, comme le titre d’une collection, « Pour elle ». Oui, il s’agit bien d’une romance ! Ce doit bien être la première romance que je chronique sur ce blog. Que m’a-t-il donc pris tout à coup ? J’ai découvert ce roman dans ma PAL totalement par hasard (j’ai totalement oublié qui me l’avait conseillé et où et quand je l’ai acheté – d’occasion visiblement). Parallèlement j’ai entendu parler de son adaptation en série sur Netflix et comme je ne supporte pas de voir une adaptation avant d’en avoir lu le roman, je l’ai sorti de ma PAL.

Virgin River: The unmissable and heartwarming feel-good romance of 2020!  Now an original Netflix Series! Perfect for fans of Sarah Morgan (A Virgin  River Novel, Book 1) (English Edition) eBook: Carr, Robyn:

Melinda Monroe, infirmière sage-femme à Los Angeles, décide de tout quitter pour s’installer à Virgin River, une petite bourgade niché au nord de la Californie. Son mari, Marc, chirurgien, a été assassiné un soir par un braqueur, un an auparavant. Depuis, totalement anéantie, elle ne supporte plus la violence de la ville. Elle recherche le calme et à fuir les regards compatissants de ses collègues. Mais Virgin River s’avère moins pittoresque que prévu. Le chalet, qui lui était alloué gratuitement, tombe en ruine, l’intérieur est un vrai capharnaüm et le médecin qu’elle doit épauler est un vieux grincheux. Comble de tout, les routes sont dangereuses et son cabriolet BMW peu adapté aux routes de la région. Dépitée, elle est prête à repartir, mais une femme enceinte se présente au cabinet médical et lui demande de suivre la fin de sa grossesse. Professionnelle, Melinda finit par s’installer dans une chambre médicalisée du cabinet. En face, Jack tient un bar. Le cœur sur la main, il apporte les repas au Dr Mulllins. Si Melinda veut partir, beaucoup de gens à Virgin River souhaitent la voir rester et notamment Jack qui se lie d’amitié avec la jeune femme. Il entreprend alors de restaurer le chalet pour un faire un nid douillet.

Il n’est pas besoin d’être sorti de Saint-Cyr pour comprendre que Jack et Melinda vont tomber amoureux, mais Melinda a du mal à faire son deuil et se refuse le droit d’aimer à nouveau !

La lecture de ce roman fut une réelle expérience ! C’est un peu comme passer une après-midi pluvieuse devant les fameux téléfilms de M6 ou de TF1. C’est cliché à mort, c’est plein de bons sentiments. Tout y est : la belle jeune femme, mince et hyper sexy, à la fois forte et fragile ; le beau mec musclé et fort mais tendre, prévenant et qui adore les bébés ; la scène d’amour torride ; les atermoiements (je t’aime moi non plus).

Mais finalement je me suis laissé prendre, même si c’est écrit un peu à la louche, surtout les dialogues, même si Jack à force de prévenance et d’attention finit un peu par énerver, même si Melinda est un peu cyclothymique, si à Virgin River tout le monde est gentil et s’entraide et enfin même si l’intrigue est téléphoné ! On se laisse prendre parce qu’il n’y a pas d’écueil, parce que finalement les clichés parlent à notre cœur de midinette et que parfois ça fait du bien et parce qu’on sait que tout va bien se terminer et ça, c’est rassurant. Et puis on a un peu d’action, quelques péripéties pour pimenter le tout, mais rien de grave. Chacun est bien dans son rôle : Mélinda est sage-femme et c’est son mari qui est chirurgien ! Les choses sont en ordre, les gentils sont récompensés et les méchants punis. Un bon manichéisme, ça ne fait pas de mal !

Il faut donc prendre ce roman comme il se présente, et comme je vous l’ai fait remarquer la couverture en dit long et n’est pas mensongère. Alors, je ne lirai sans doute pas les autres tomes (il y en a 10 !!!!), je m’en tiendrai là. D’après ce que j’ai compris chaque tome s’attache à un personnage de Virgin River. Par contre je verrai sans doute avec plaisir la série Netflix.

Roman lu dans le cadre du challenge Lecture 2021 de Mademoiselle Farfalle pour la catégorie 41 : Un livre dont l’histoire comporte une naissance.

Poster un commentaire

5 Commentaires

  1. Je n’ai pas lu les romans mais par contre, j’ai regardé les deux saisons sur Netflix avec grand plaisir. Les paysages sont grandioses. Il y a plein de bons sentiments (ce qui comme tu le dis , fait du bien de temps en temps). Ca repose les neurones !!

    Réponse
  2. Bonjour,
    Un style de lecture que je ne connais pas pour en avoir lu. Ce livre pour divertir .
    Merci pour ce billet

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :