« Les Sœurs Mitford enquêtent : Le Gang de la Tamise » Jessica FELLOWES

Le Gang de la Tamise est le deuxième volume de la série policière de Jessica Fellowes, Les Soeurs Mitford enquêtent. Le premier, L’Assassin du train, paru l’été dernier, m’avait beaucoup plu et j’étais contente de retrouver les sœurs et Louisa pour cette nouvelle enquête.

Lors du dix-huitième anniversaire de Pamela Mitford, Nancy, sa sœur aînée a organisé une chasse au trésor costumée. Elle a réuni ses amis londoniens à Asthall Manor, résidence des Redesdale, parents des sœurs Mitford : Adrian et Charlotte Curtis,  Clara Fisher, actrice américaine en herbe, lord De Clifford et Dolly Meyrick, Phoebe Morgan et Sébastien Atlas. La jeunesse dorée est réunie pour un jeu anodin qui va finir en drame : Adrian Curtis est retrouvé mort au pied du clocher de l’église. Aux côtés du corps, la domestique des Curtis, Dulcie. Celle-ci est immédiatement désignée comme la coupable. Mais Louisa doute de sa culpabilité et est décidée à découvrir le vrai coupable.

Dans ce deuxième volume, l’éclairage est mis sur Pamela Mitford, même si Nancy est encore bien présente. Pourtant, et cela malgré le titre, le personnage principal reste surtout Louisa, la bonne d’enfant des Mitford. On retrouve également Guy Sullivan, entré dans la police, mais encore cantonné à des taches peu passionnantes.

Parallèlement à l’enquête sur le meurtre d’Adrian Curtis, la police londonienne est sur les crocs depuis le retour en ville de Mlle Alice Diamond et de ses Quarante voleuses. Ce gang de femmes a réellement existé et commettaient des larcins dans les bonnes familles anglaises en se faisant passer pour des gouvernantes. Guy, comme les autres policiers, est donc chargé de les repérer dans Londres. Il y voit l’occasion d’obtenir une promotion s’il parvient à faire quelques arrestations. Il est pour cela en équipe avec la jeune Mary, car à présent, les femmes sont admises dans la police. Bien sûr les deux enquêtes sont liées, ce qui va permettre à Louisa et Guy de se retrouver et d’enquêter ensemble.

Jessica Fellowes sait recréer l’atmosphère de la bonne société anglaise, l’ambiance plus populaire des clubs de Soho, quartier mal famé, mais aussi, comme dans le premier volume, la vie des domestiques. Elle rend aussi compte d’une époque, les années folles, où les femmes se coupent les cheveux à la garçonne et rêvent de s’émanciper un peu plus. Enfin, c’est un vrai bonheur de déambuler dans les rues londoniennes aux côtés des personnages.

Cependant je regrette un peu que cette atmosphère soit parfois un trop longuement développée au détriment de l’intrigue. En effet, j’ai trouvé le début un peu lent et j’ai eu du mal à m’installer dans l’histoire. Même si le meurtre arrive assez rapidement, il y a quelques scènes un peu répétitives qui, à mon avis, auraient pu être condensées. Mais vers la page 200, soit environ à la moitié du roman, les événements se sont précipités et j’ai fini les 250 dernières pages en deux jours.

L’intrigue est cependant intéressante et vraiment bien menée. Si elle avance un peu doucement au début, c’est sans doute pour installer les éléments qui permettront de la résoudre l’enquête. Le fait que l’intrigue s’appuie sur un fait vrai (le gang des Quarante voleuses) la rend également plus intéressante. C’était déjà le cas dans le tome 1.

Enfin, concernant les personnages, j’ai été ravie de retrouver Nancy et son franc parler, et de découvrir sa sœur Pamela, plus discrète et raisonnable. Mais ma préférence va vers Louisa. Dans ce tome, elle se pose de plus en plus de questions sur sa position au sein de la famille Redesdale. Même si elle est proche des sœurs Mitford, elle se sent en décalage, parfois jugée avec hauteur et dédain par les amis de Nancy. Elle s’interroge aussi sur son devenir maintenant que les filles grandissent et qu’elle a de moins en moins de choses à faire. Elle pense à son avenir et a peur de finir sa vie au service des autres. J’aime aussi son courage mais aussi ses faiblesses. C’est vraiment un beau personnage féminin.

Malgré ma toute petite réserve, ce roman reste un bon polar historique.

Livre lu dans le cadre du Challenge British Heroines organisé par le forum Whoopsy Daisy.

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Le tome 1 m’avait beaucoup plu ; je note pour la suite!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :