« Mon amie Adèle » de Sarah PINBOROUGH – Thriller.

Louise est fraîchement divorcée. Sa vie se résume à son travail et à son fils, Adam. Pourtant, un soir, dans un pub, elle embrasse un homme, David, qui, elle le découvrira le lendemain au bureau, est son nouveau patron. Bel homme, David est psychiatre et mariée à Adèle, une femme superbe et fascinante. Si le premier jour de travail est un peu embarrassant, David ne regrette pas son incartade et une liaison s’installe. Tout se complique un peu, quand Adèle tombe inopinément sur Louise un matin devant l’école de son fils. Adèle semble ignorer que Louise est la secrétaire de David, mais celle-ci, si elle le sait pour l’avoir aperçue au bureau avant de se planquer dans les toilettes, se garde bien de lui dire. Touchée par la fragilité d’Adèle, Louise accepte un café sans savoir qu’elle met ainsi les pieds dans un engrenage fatal.

Ce thriller psychologique avait tout pour me plaire et d’ailleurs je dois reconnaître qu’il m’a beaucoup plu durant les trois quarts de ma lecture. Des chapitres, qui alternent entre Adèle, Louise et des flash-back sur le passé d’Adèle, créent une atmosphère tendue, des interrogations sur les réelles motivations des personnages. Petit à petit Adèle apparaît étrange ou bien est-ce David ? Louise est, quant à elle, un peu paumée, incapable de rompre avec David malgré sa culpabilité envers Adèle, sa nouvelle amie. Comme le lecteur, elle se pose mille questions sur ce couple énigmatique.

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé Louise. Cette femme qui espère changer sa vie, rencontrer quelqu’un de bien après l’infidélité de son mari et son divorce se laisse prendre à tous les pièges alors même qu’elle pense agir pour le mieux. Le personnage d’Adèle est également fascinant : son passé de jeune orpheline dépressive après la mort de ses parents dans un incendie sert à mieux essayer de comprendre l’Adèle mariée et bourrée de médicaments pour ses nerfs. Quant à la perception de David, elle varie selon l’avancée du roman : quel jeu joue-t-il avec sa femme et avec Louise ?

Ce trio fonctionne parfaitement et franchement j’étais à fond avalant les pages pour savoir enfin comment tout cela allait finir. Je m’attendais donc à un final à la hauteur de ce que j’avais lu…

MAIS, car oui, il y a un gros MAIS ! La dernière partie du roman qui donne enfin la solution est totalement invraisemblable. Bon déjà, il y avait des signes avant-coureurs, un truc de porte dans les rêves (je ne vous en dis pas plus), mais le summum se situe à vingt pages de la fin, là où normalement on fait des « ahhhhhh mais bien sûr !!! », sauf que moi je me suis exclamée : « mais qu’est-ce que c’est que cette connerie ???? !!!! ».

J’étais dépitée, frustrée, énervée. J’ai rarement ressenti une telle déception pour une fin et surtout une fin de thriller. C’est un gros soufflé sentant bon le fromage qui s’effondre d’un coup.

L’invraisemblance ne vient pas d’un problème de narration ou de psychologie des personnages ou d’éléments de l’intrigue qui s’imbriquent mal, non, il s’agit d’un élément qui réellement n’a rien à voir avec l’univers de ce thriller tout psychologique soit-il. C’est un problème de mélange de genre qui, me semble-t-il, ne fonctionne pas, ou du moins n’a pas fonctionné pour moi, car au vu des avis lus, il semble que de nombreux blogueurs aient été totalement époustouflés par cette fin (???).

Bref, vous aurez compris que cette fin a totalement gâchée la lecture de ce thriller.

Si vous l’avez vu et que vous n’êtes pas de mon avis, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour que l’on puisse échanger.

Livre lu dans le cadre du Challenge British Heroines organisé par le forum Whoopsy Daisy.

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Je passerai mon chemin alors, parce que les fins tirés par les cheveux, je n’aime pas.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :