« Miss Crampon » Claire CASTILLON.

Ce n’est pas le titre, mais le nom de l’auteure qui m’a donné envie de lire ce roman. N’ayant jamais lu les romans de littérature générale de Claire Castillon, j’ai eu envie de la découvrir à travers la littérature jeunesse. Mais je voudrais vous mettre en garde à la fois sur le titre et la 4e de cou., les deux rendant assez mal compte, je trouve après lecture, du contenu de ce roman. Certes l’élection de Miss crampon clôture le roman, mais l’intérêt de cette histoire va bien au-delà et Claire Castillon dresse un portrait très juste des jeunes filles que l’on croise dans les cours de collège, et notamment le personnage de Suzine qui est d’une justesse flagrante.

Suzine, donc, a 14 ans. Elle a deux amies, Violetta et Romane, qui sont amoureuse du même garçon, Tom. Suzine doit prendre parti, mais en est incapable, alors elle chut, elle ne dit rien, s’abstient et ne parvient pas à soutenir l’une ou l’autre, car la peur de perdre ses amies la rend incapable de trancher.Sauf que, par son silence, ses amies lui ont tourné le dos, et Suzine redoute de les retrouver à la rentrée des vacances d’hiver.

Suzine chut depuis des années : avec sa mère, avec sa grand-mère, son père, sa belle-mère :

Je veux que chaque membre de ma famille pense que je l’aime plus que tout. […] J’ai appris à devenir l’incarnation exacte de ce que les gens attendent de moi (p.9)

Alors Suzine ment et c’est le début des problèmes.

En voulant éviter les problèmes, les chamailleries, elle finit par les provoquer en ne disant jamais ce qu’elle pense vraiment, mais surtout en mentant pensant ainsi arranger ses affaires. Au ski avec son père et sa belle-mère, Camelia, elle supporte les cours de l’école de ski le matin, les descentes des pistes l’après-midi avec son père, pas très tendre et lui reprochant toujours sa mollesse. Mais les choses se corsent quand elle aperçoit Tom, en vacances dans la même station de ski, et qui semble étrangement s’intéresser à elle. Comme une boule de neige qui roule le long d’une piste, la situation va prendre de l’ampleur quand elle reçoit des sms de ses deux amies qui ont réalisé que Suzine et Tom passent leurs vacances au même endroit…

Suzine a eu un « petit problème » quand elle était plus petite, mais à présent les choses sont réglées. Pourtant, on sent bien que ce « petit problème » est au centre de tout. Le lecteur ne saura qu’à la fin du roman en quoi consiste ce « petit problème ». Sa mention revient régulièrement dans le texte et on comprend que pour Suzine, il n’est pas si petit que ça, ce problème, et qu’il a même conditionné ce qu’elle est à présent.

Le fait de ne révéler que très tard dans le roman en quoi il consiste est très judicieux, car il peut être tout et n’importe quoi et que ce qui importe n’est pas tellement ce qu’il est, mais qu’il soit ou a été. Car quelle jeune collégienne n’a pas un « petit problème » ?

Claire Castillon saisit parfaitement le mal être de ces jeunes filles un peu en décalage par rapport aux filles de son âge, mal dans leur peau, n’ayant aucune confiance en elle et pour qui les garçons ne sont pas encore une préoccupation. Car ce que veut Suzine avant tout c’est garder ses amies, coûte que coûte. L’auteure montre comment la petite fille a du mal à devenir adolescente et à sortir du rôle qu’on lui a assigné.

La querelle avec Violetta et Romane est l’élément déclencheur. Tout en s’enlisant dans ses mensonges, en voulant ménager la chèvre et le chou, Suzine va prendre conscience qu’on ne peut pas chut tout le temps et mentir encore moins. Le chemin sera rude et parsemé d’embûches, mais il fallait bien ça, pour que celle qu’elle est vraiment puisse surgir au grand jour.

C’est un roman juste (je me suis reconnue ado dans plusieurs de ces pages) à l’écriture fine et maîtrisée qui montre à la fois toute la lucidité du personnage et toute sa fragilité.

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Quelle jolie chronique !
    J’ai adoré ce roman !

    Réponse
  2. Je note la référence ! ton billet me tente. Bonne journée!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :