Bilan de lecture mensuel : Février 2019.

Ce petit mois de Février a déjà pris fin, il est donc temps de faire le bilan de mes lectures. Comme en janvier, le nombre de livres lus est plus important que les mois précédents : huit au total.

Comme toujours, mes lectures furent très variées : littérature jeunesse ; littérature générale et enfin manga. Ma PAL a peu baissé ce mois-ci puisque les livres qui en sont sortis venaient à peine d’y entrer. J’ai essentiellement lu des romans reçus en Service de Presse (5/8).

Commençons par la littérature dite jeunesse. Deux romans parus aux Editions Syros. Le premier, lu en quelques heures : Tranquille comme Baptiste de Yaël Hassan. On y retrouve les thèmes chers à l’auteure (oui, j’opte pour auteure et non autrice) : le rapport entre les générations, les liens familiaux et toujours le fil conducteur de la langue ou la littérature. Un très joli roman derrière une couverture que je ne trouve pas hyper réussie, mais bon !

Le second, Les Yeux d’Aireine de Dominique Brisson, a certes une très belle couverture, mais j’ai été quelque peu décontenancée par ce roman. Il m’a manqué des éléments pour réellement adhérer à cette histoire mettant en parallèle deux époques et deux jeunes filles.

Venons-en à la littérature générale, avec un roman sans prétention et très agréable à lire : Chambre 128 de Cathy Bonidan paru aux éditions La Martinière. Un manuscrit retrouvé dans une chambre d’hôtel en Bretagne, une quête pour retrouver l’auteur et les lecteurs… Mais c’est aussi un roman sur la vertu de l’écriture épistolaire et l’amitié.

 

Le deuxième est dans un autre style : Le Hussard noir de Marie Pellan et William Lafleur paru chez Flammarion. Un prof de lettres au bout du rouleau cherche à alerter le ministre de l’éducation sur son métier : il opte pour la solution extrême : prendre ses élèves en otage. Un roman donc critique sur l’éducation nationale, les médias, la politique…

Autre roman, autre genre. Celui de Hyam Zaytoum, Vigile, est lui tout en finesse et en délicatesse pour évoquer la longue veille d’une femme auprès de son mari victime d’une crise cardiaque. Un très beau roman, qui fait prendre conscience de la fragilité de la vie.

Aucune description de photo disponible.

Côté PAL (enfin), un roman satirique sur les auteurs à succès : Un bon écrivain et un écrivain mort de Guillaume Chérel. Une plume mordante et juste dans la perception des auteurs, mais ensuite l’intrigue s’enlise dans des péripéties trop loufoques.

Et enfin pour finir, les deux premiers tomes d’un manga que je voulais lire depuis bien longtemps et qui me ravit !! Je vous en reparlerai plus longuement la semaine prochaine : Le Maître des livres de Umiharu Shinohara.

Et voilà c’est fini !

 

Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Beau bilan ! Je te souhaite de belles lectures en mars

    Réponse
  2. « Le maître des livres » me tente depuis longtemps aussi ; je lirai avec plaisir ta chronique!

    Réponse
  3. Beau bilan de lectures ! Mon mois de Fevrier a été beaucoup plus pauvre en livres lus, la faute au crochet, mon nouveau délire ! Passe une belle journée

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :