Bilan mensuel de lecture : Janvier 2019.

Il y a une dizaine de jours, j’écrivais une chronique annonçant ma résolution de l’année : Trouver du temps pour lire. Ce bilan va me permettre de voir si, dès le premier mois de l’année, j’y suis parvenu. Trois week-end de suite, je me suis installée dans mon canapé pour lire, en plus de ma lecture du matin. En semaine, j’ai été moins régulière, parvenant difficilement à mettre en place ma « routine » de lire une heure à partir de 18h30. Voire pas parvenu de tout, notamment cette semaine. Mais je ne renonce pas. Je sais qu’il va me falloir un peu de temps pour que cela devienne une habitude.

En ce mois de janvier, j’ai essentiellement lu des romans de ma PAL : 5/6. Ce qui est aussi une bonne nouvelle. Commençons donc par ceux-ci.

Janvier s’est ouvert avec un polar du genre British Mysteries de Fabrice Bourland, Le Fantôme de Baker Street. Dans le Londres de 1932, Lady Conan Doyle sollicite deux jeunes détectives privés pour résoudre une étrange affaire de fantôme hantant le 221B Baker Street et comprendre les différents meurtres qui ont lieu dans la capitale anglaise. Polar littéraire où l’on retrouve les personnages terrifiants des romans victoriens comme Dracula ou Mr Hyde.

 

J’ai poursuivi dans le même genre, ou presque, en lisant un roman d’Agatha Christie, Poirot joue le jeuIl est aussi question de littérature dans ce roman, puisque Ariadne Oliver, auteure de polars, est chargée de créer une intrigue policière pour une chasse à l’assassin lors d’une fête champêtre. Mais ce qui devait être un jeu se révèle être une vraie enquête quand la victime est retrouvée réellement morte. Hercule Poirot, invité d’honneur, va avoir pas mal de fils à retordre avec cette enquête.

Concernant les trois autres lectures, j’ai plongé dans la science-fiction, genre que je lis très peu d’habitude. Mais je n’ai pas pris beaucoup de risques en choisissant des classiques du genre, de ceux que l’on lit d’habitude à l’adolescence.

Le premier, Des Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, m’a particulièrement plu pour la description parfaitement réussie de l’émergence d’une conscience à travers le journal de bord que le personnage, Charlie, rédige tout au long de son expérimentation. On perçoit comment, plus le QI de Charlie augmente, plus il s’éveille. La science est montrée ici, de façon subtile, à la fois dans tout ce qu’elle peut avoir de fascinant, mais aussi de terrifiant.

Le deuxième, Les Meilleurs des mondes d’Aldoux Huxley (que je n’ai pas encore chroniqué) m’a laissé un peu mitigée. J’ai eu du mal avec les longues descriptions et surtout explications des machines, du monde… Et c’est bien ce que je redoute dans la SF. J’ai trouvé que l’intrigue était trop souvent interrompue et qu’il y avait quelques longueurs. Mais, je ne peux nier que les idées développées et l’élaboration de cette société qui se veut utopique et qui est tout à fait terrifiante, soient très intéressantes.

Le dernier roman sorti de ma PAL est un livre finalement que j’avais déjà lu. Il m’est revenu des réminiscences anciennes en lisant certaines scènes. La Nuit des temps de Barjavel (que je n’ai pas encore chroniqué puisque je l’ai fini ce matin) est un très beau roman d’amour et un hymne à l’humanité. Au fin fond des glaces de l’Antarctique, des scientifiques retrouvent un couple figé dans la glace au sein d’un œuf énorme en or. Qui sont-ils ? Depuis combien de temps sont-ils endormis ?

En plus de ces cinq livres issus de ma PAL, j’ai lu un roman reçu en service de presse : Un cadenas sur le cœur de Laurence Teper chez Quidam éditeur. L’héroïne, Claire Meunier, se fondant sur des souvenirs d’enfance, tente de soulever un secret de famille. Thème, voire topos littéraire bien connu, mais qui, par l’étude fine de la psychologie du personnage, rend ce roman, si ce n’est original, du moins agréable à lire et intéressant.

Un bilan qui me réjouit au final puisque j’ai lu en moyenne deux fois plus que les mois précédents (de septembre à décembre), passant de trois lectures par mois à six. Il faut donc croire que mes pauses lecture du week-end ont porté leurs fruits. Outre le chiffre, j’ai aussi apprécié cette lecture moins interrompue, j’ai eu moins cette impression de lire par petits bouts et de faire traîner le livre en cours. Autre changement aussi ce mois-ci, j’ai beaucoup plus publié de chroniques que les mois précédents.

Et vous ? Avec quels livres avez-vous commencé l’année ?

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Belle résolution et quelle discipline ! Je crains de ne pouvoir trouver un moment récurrent ainsi dans la journée 😉

    Réponse
  2. Contente de lire que tu as réussi à te dégager plus de temps pour lire ! 🙂
    Ce mois-ci, ma santé vacillante m’a permis de lire pas mal également (voyons le bon côté des choses) : j’ai, notamment, retrouvé Harry Potter pour un 2e tome, découvert Le voile de Téhéran de Parinoush Saniée (un bijou) et Frankenstein de Mary Shelley et me suis enfin décidée à terminer la saga 1Q84 de Murakami.

    Réponse
  3. Beau bilan, je te souhaite un bon mois de février !

    Réponse
  4. Contente de voir que tu retrouves un rythme. Pour ma part, avec les livres audio, ça me donne l’impression de moins « perdre » de temps dans ma vie.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :