Que retenir de mes lectures de 2018 ?

2018 va bientôt tirer sa révérence et, avant d’entamer le premier roman de 2019, il est temps de faire un petit palmarès des livres qui m’ont accompagnée durant ces douze mois. Un palmarès autour de quatre catégories : La littérature dite générale ; la littérature dite ado ; les polars et les BD (même si je n’en lis pas beaucoup). Pour chacune, un ou deux livres qui m’a ou m’ont particulièrement marquée.

Vous êtes prêts ?

Cette catégorie comporte la plus importante part de mes lectures, il est donc difficile de faire un choix. Je pourrais élire La Servante écarlate Margaret Atwood, mais il s’agit d’une relecture et je l’avais déjà placée dans mon top lors de ma première lecture. J’aurais pu aussi bien évidemment vous parler de ma lecture du premier tome des Misérables mais je préfère attendre de l’avoir totalement achevée même si ce premier tome fut une vraie révélation pour moi, sans doute LA révélation de l’année.

Le roman, ou plutôt les romans car il s’agit d’une saga, que je placerai donc en première position dans cette catégorie est La Saga parisienne de Gilles Schlesser. On suit à Paris, des années post-guerre jusque dans les années 2000, la vie d’une famille bourgeoise et intellectuelle sur trois générations. J’ai enchaîné les trois tomes à la suite et j’étais bien triste quand est venu le temps de refermer le tome 3. Il y a l’effervescence littéraire des années fin 40 début 50 : Camus, Malraux ou Gallimard, les clubs où se croisent Mouloudji et Boby Lapointe. On voit poindre les mouvements féministes, les transformations de Paris, l’arrivée du SIDA… Paris est un personnage à part entière, un fabuleux décor dans lequel les personnages se croisent, s’aiment, se haïssent…

 

Je n’ai lu que neuf romans jeunesse ou ado cette année ce qui me parait bien moins que les années précédentes. Sur ces 9 romans, trois ne m’ont pas passionnée (trop longs, trop répétitifs), trois autres m’ont plu mais sans être véritablement des coups de cœur, j’y ai passé un bon moment de lecture cependant. Il en reste donc trois, enfin deux en fait puisque deux d’entre eux font partie d’une même série.

Le premier est un très court roman que j’ai trouvé très juste sur les angoisses adolescentes après les années lycée : Summer Kids de Mathieu Pierloot. C’est un roman qu’il faut vraiment découvrir si vous ne le connaissez pas et que l’on peut rapprocher des romans de Jean-Philippe Blondel, pour vous donner une idée, même si chaque auteur est différent.

 

Le second est les deux premiers tomes de Broadway Limited de Malika Ferdjoukh dont je viens d’achever le tome 2 ce matin et il me tarde déjà de lire le troisième et dernier tome. C’est une plongée dans le New-York des années 40, après la guerre. On y suit plusieurs jeunes filles aspirantes danseuses ou comédienne et un jeune français qui logent dans pension Giboulée. On suit leurs amours, leurs déceptions, leurs rencontres dans une Amérique en pleine chasse aux sorcières. On y croise aussi du beau monde : le jeune John Wayne à l’actor’s studio, Grace Kelly, Fred Adstaire ou encore Marlon Brando tout ça dans une ambiance jazzy.

Je ne suis pas une très grande lectrice de polars, mais cette année, et plus exactement cet été j’ai eu envie de frissons. Six polars donc sont passés entre mes mains. J’en retiendrai, là encore que deux (dont un que je n’ai pas encore chroniqué, il serait temps de m’y mettre), dans des styles très différents.

Le premier est un polar historique (style que je préfère) : La Fille au revolver d’Amy Stewart. L’intrigue se déroule dans une petite ville des Etats-Unis au début du XXe siècle et raconte l’histoire de la première femme shérif : Constance Kopp. Dans ce premier tome de la série (car oui il s’agit d’une série), Constance à maille à partir avec un individu fort désagréable, mais puissant, propriétaire d’une fabrique de soie. Dans ce premier opus, on suit la métamorphose de Constance qui prend son destin en main ainsi que celui de ses deux sœurs. Ayant les deux tomes suivants dans ma PAL il y a de fortes chances que je poursuive cette série en 2019.

Le second est, contre toute attente, La Vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker. Contre toute attente, car j’avais un peu peur de lire ce roman soit encensé soit détesté. Pourtant j’ai été conquise et la vitesse avec laquelle je l’ai lu peut en être la preuve. Il y a certes quelques faiblesses, mais que ça fait du bien de lire un roman dont les pages se tournent toutes seules. J’ai depuis vu la série plutôt bien réussi sur TF1.

Et nous voilà « déjà » parvenus à la dernières catégorie :

Les titres que j’ai lus dans cette catégorie sont, à mon sens, davantage des romans graphiques que des BD (j’ai un peu du mal à faire la différence, si vous savez faire la différence merci de me faire finir l’année moins bête). J’ai donc lu quatre romans graphiques en 2018 dont trois sont en fait des adaptations de romans ou de pièces. Le problème est qu’ils m’ont tous plu à peu près de façon similaire, il m’est donc très difficile d’en choisir un seul. Pourtant en écrivant cette dernière phrase je me rends compte que je peux immédiatement la contredire.

Finalement celui qui m’a le plus plu (même si les autres sont aussi très réussis) est justement celui qui n’est pas une adaptation : Le Goût d’Emma d’Emmanuelle Maisonneuve, Kan Takahama et Julia Pavlowitch. Ce roman graphique, donc,  est inspirée par la vie et la profession d’Emmanuelle Maisonneuve, guide gastronomique au Michelin. Grâce à ce livre on découvre les dessous de ce métier souvent mal vu. Je ne l’ai pas encore chroniqué, mais je me suis promis de le faire avant la fin de l’année…

Pour finir quelques chiffres :

J’ai donc lu 51 livres cette année, soit 15 490 pages et avec une moyenne de 4.25 livres par mois. J’ai sorti 26 livres de ma PAL et je ne sais pas du tout combien y sont entrés, mais certainement plus. Oui, ma PAL reste un puits sans fond, mais on s’en fout 😉 ! Seuls livres ne m’ont pas plu cette année, ce qui est bien peu finalement. J’ai découvert 31 nouveaux auteurs. J’ai relu livres et 2 adaptations BD d’un roman et d’une pièce déjà lus. A raison d’environ 30 minutes de lecture par jour, j’aurais donc lu environ 182.5 heures cette année (on s’amuse comme on peut 😉 !)

Souhaitons que l’année 2019 soit au moins aussi riche… d’émotions !

Poster un commentaire

26 Commentaires

  1. Un beau palmarès. j’ai acheté la série des Constance Kopp mais je n’en ai pas encore lu une page.

    Réponse
  2. C’est toujours sympa à lire, les articles bilans de l’année écoulée. D’ailleurs, il serait temps que j’aille rédiger mon billet… J’aime toujours autant l’idée des statistiques : même s’il est connu qu’on peut leur faire dire ce que l’on veut, cela donne un petit aperçu de ton appétit de lecture ! 😉

    Comme toi, j’ai beaucoup aimé La servante écarlate et L’affaire Harry Québert. Je note la sage familiale de Gilles Schlesser, elle a l’air vraiment chouette ! 🙂

    Je te souhaite de très jolies lectures en 2019 ! 🙂

    Réponse
    • Bien que n’aimant pas particulièrement les chiffres (littéraire je suis 😉 !) j’adore faire ces petites stats en fin d’année et aussi pour chaque mois. A priori ça ne sert à rien mais bon, c’est mon petit plaisir.
      J’espère que tu aimeras autant que moi la Saga parisienne. Je te souhaite aussi une belle année de lecture pour 2019 !

      Réponse
  3. Belle année ! Je note la fille au revolver, ça a l’air intéressant ! Je te souhaite une très belle année de lectures 2019.

    Réponse
  4. Quel beau bilan, j’aime ta façon de le présenter. Je dois encore faire le mien… Je ne sais pas si j’aurai le temps demain… peut-être ^^
    Ta trilogie de roman jeunesse à l’air passionnante, tout comme La saga parisienne, qui me fait très envie. Tout à fait les ambiances qui me plaisent !
    Une belle année de lectures en tout cas, en te souhaitant que celle à venir soit tout aussi riche ! Bisous

    Réponse
    • J’ai passé un temps fou à rédiger cette chronique donc merci 😀 !
      Un bilan honorable je dirais pour ma part mais au moins j’ai relevé mon challenge goodreads et j’en suis contente.
      J’attends ton bilan alors maintenant !
      Belle année de lecture à toi aussi pour 2019 !

      Réponse
      • J’ai jeté un œil sur le bilan Goodreads et il est plutôt pas mal côté volumes de lecture 😉
        Je vois si j’ai le temps demain de faire le bilan de décembre et celui de 2018 (ou les deux ensemble ?) il faut que je passe de temps à faire les brioches de Noël suédoises (et traditionnelles). Gros défi cuisine de ma mâtinée de demain !

        Réponse
        • Mais tu es sur tous les fronts !
          Je viens de voir ton bilan Goodreads et je constate que tu as relevé ton défit haut la main, bravo ! Moi depuis hier j’ai rattrapé deux lectures BD : l’adaptation de la pièce Edmond et un Blake et Mortimer que m’avait prêté un élève et qu’il faut que je lui rende à la rentrée, par conséquence j’en suis à 52/50 (oui, je sais j’ai triché j’ai lu des BD 😉 ! )
          Bon défi cuisine, tu me feras une photo de tes brioches de Noël ?

          Réponse
          • Mais les BD sont des livres donc pas de scrupule ! Pas de souci pour les brioches, je vais poster ça… en espérant que ça marche !

            Réponse
  5. Ah la saga parisienne, ma maman avait adoré et je pense que c’est une saga que je vais aimer. J’aime toujours lire les bilans des autres, ça me donne pleins d’idées pour la nouvelle année =)
    Je te souhaite une très belle année remplis de belles lectures =)

    Réponse
    • Ma mère a lu la Saga en même temps que moi, ce qui était magique car on pouvait en parler.
      Moi aussi j’aime bien faire et lire les bilans.
      Très belle année 2019 à toi aussi !

      Réponse
  6. Dans ta sélection, j’aime « Le goût d’Emma »: l’idée (et la couv’, donc…!) est super et donne faim, dans tous les sens du terme! Merci d’avoir relevé ce livre que je ne connaissais pas.
    Je te souhaite une très bonne année 2019, pleine d’instants de bonheur au pluriel, de succès et de belles lectures. Tout de bon à tes proches également!

    Réponse
    • Merci et je te souhaite la même chose !
      Le goût d’Emma est vraiment magique et les dessins, des plats notamment (ce qui n’était pas évident), sont très réussis. Ravie de te l’avoir fait découvrir !

      Réponse
  7. Beau bilan bien que je ne partage pas ton enthousiasme pour le J.Dicker.

    Réponse
  8. J’aime lire les bilans lecture et le tien est plein de bonnes idées à piocher ; j’ai hâte de découvrir le tome 2 de Malika Ferdjoukh en 2019…! Douce fin d’année, George!

    Réponse
  9. Un de mes livres coup de coeur en 2018 : Le dernier héros de Pierre Vergeat. C’est un polar où on a du mal à poser le livre pour dormir tellement on est pris dans l’histoire !!! Je conseille 😀

    Réponse
  10. Beau bilan, bravo !

    Réponse
  11. Broadway limited sera à mon programme de lecture de 2019 !
    Je te souhaite une belle année de lecture !

    Réponse
  12. J’ai aussi adoré Le goût d’Emma ! Cette plongée dans les coulisses d’un guide gastronomique, loin des idées reçues, est un régal !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :