« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » Mick KITSON – #RL2018.

Sal et Peppa sont sœurs. Elles ont respectivement 13 et 10 ans. Elles vivent en Ecosse. Elles ont quitté la maison pour aller vivre dans une forêt sauvage des Highlands. Sal a tout préparé. Pendant plusieurs mois, elle a mûri son projet. Elle a fait des recherches sur YouTube et Wikipedia ; elle a étudié scrupuleusement le Guide de survie des forces spéciales ; elle s’est procuré tout un équipement en utilisant les cartes de crédit et l’argent du dernier petit ami de sa mère, Robert, un camé alcoolique et violent. Cette fuite, elle l’a voulue pour protéger sa petite sœur. Au cœur de la forêt, les deux petites filles vont se trouver plongées dans une nature sublime. Peppa, petite fille vive et qui adore les gros mots, est toujours d’accord avec sa grande sœur, du moment qu’elle peut courir et lire.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman. J’en ai aimé sa couverture et le sujet, même si je ne suis pas une grande adepte des romans traitant des grands espaces. Les débuts ont été un peu difficiles. La narration est menée par Sal qui raconte dans le détail leur fuite et l’installation de leur camp au cœur de la forêt dans un style particulier, fait de phrases très courtes et factuelles. Il faut quelques pages avant de se laisser porter. Puis, petit à petit, on découvre la vie des petites filles avant leur fuite, ce que Sal a dû subir et finalement les raisons de leur fuite. Plus le roman avance et plus on se rend compte que la survie était plus compliquée pour elles dans leur appartement que dans la forêt.

Sal et Peppa ne sont pas des petites filles ordinaires. Si Peppa est extravertie, Sal est plus dans la retenue, elle observe longuement, refermée sur elle-même mais d’une maturité extraordinaire. Le lien qui les unit est fort, Sal, très tôt, a remplacé auprès de Peppa leur mère, Claire, dépassée par les mauvaises rencontres et les problèmes d’argent. Ce rôle qu’elle a pris par nécessité a développé en elle une certaine froideur, rien ne lui fait peur.

Au sein de cette forêt dans laquelle elles se nichent, leur vie est faite de pêche au brochet, de chasse au lapin, de glissades sur un lac gelé, de soirée auprès du feu à boire du thé. Sal, forte de toutes ses connaissances accumulées, organisent le camp et la survie, semble avoir tout prévu. Mais la vie en ville continue, elles sont recherchées et qu’est devenue leur mère ?

Malgré un départ dans la lecture un peu compliqué, j’ai aimé vivre auprès de ces deux petites filles, d’autant que l’intrigue se renforce au fil des pages et des rencontres, et que les explications multiples sur comment bâtir une hutte ou faire un feu s’estompent. Au sein de cette nature et au contact des animaux, les deux petites filles vont retrouver une certaine joie de vivre.

Un autre personnage est important dans le roman : Ingrid. Grâce à elle, Sal et Peppa vont renouer avec le monde adulte et avec une forme de protection maternelle qu’elles ne connaissaient pas. Elles redeviennent un peu des petites filles. J’ai beaucoup aimé ce personnage et je regrette que l’auteur soit passé trop rapidement, à la fin du roman, sur son devenir.

Un beau roman donc sur le lien sororal et sur la puissance de la nature.

 

Publicités
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. aifelle

     /  août 30, 2018

    Le thème fuite dans la forêt et survie devient à la mode on dirait .. pourquoi pas, s’il croise ma route.

    Réponse
  2. il est dans ma PAL, où je l’avais un peu oublié. Je vais peut-être y revenir…

    Réponse
  3. Il me tente, mais comme le dit Aifelle c’est devenu un thème très à la mode, je trouve qu’il ressemble beaucoup à Dans la forêt.

    Réponse
  4. keisha

     /  août 31, 2018

    Comme Aifelle et L’or… raison pour laquelle je ne me suis pas précipitée dessus…

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :