Bilan mensuel de lecture : Juillet 2018.

Mes lectures d’été ont commencé doucement, mais surement. La différence notable, par rapport aux autres mois, réside essentiellement dans la lecture de pavés et dans le fait que je sois à jour dans mes chroniques. Pendant les vacances, mais nous sommes plusieurs dans ce cas, j’aime me lancer dans des romans plus conséquents en épaisseur, ils me font alors moins peur que durant les autres mois de l’année. J’ai donc sorti deux romans de ma PAL et deux SP. J’ai également commencé un roman de Zola, que je lis en parallèle et que je finirai sans doute courant août. Enfin, vous remarquerez que je me suis amusée à peaufiner le logo de ce rendez-vous auquel je tiens particulièrement, j’espère qu’il vous plaira.

Bref…

J’ai donc commencé par un court roman que beaucoup d’entre vous ont déjà lu : Petit pays de Gaël Faye. Je l’avais reçu lors de sa sortie, mais il était demeuré dans son coin, sagement. Le personnage, Gabriel est un jeune garçon d’une dizaine d’années plongé dans la fureur de la guerre du Rwanda. Un beau roman sur la fin de l’insouciance de l’enfance. Un premier roman que j’ai trouvé très réussi.

Après cette mise en bouche, j’ai donc entamé mon premier pavé de l’été. Je suis allée le chercher au fin fond de ma PAL. J’avais besoin d’un peu de légèreté. Une époque exquise de Dawn Powell est une satire mordante sur le milieu intellectuel et journalistique new-yorkais. Malgré parfois quelques redites, pour ne pas dire longueurs, j’ai aimé la confrontation des deux héroïnes et le mise à jour des hypocrisies et faux-semblants.

J’ai poursuivi avec un roman suédois déniché en librairie. Je n’en avais entendu parler nulle part, mais la couverture et la 4e de couv. m’ont fait très envie : Hors-Service de Solja Karpu. L’héroïne est prof en collège et se retrouve enfermée dans le local à photocopies durant tout un week-end. Cette claustration va lui permettre de faire le point sur sa vie : son couple, son métier, ses enfants et son amie Aurora. Un roman qui m’a souvent fait sourire car certains passages m’ont particulièrement parlé.

Le dernier roman de juillet, je l’ai reçu justement avant de partir et il a naturellement trouvé sa place dans mon sac de plage : Les sœurs Mitford enquêtent : l’assassin du train de Jessiva Fellowes. Une intrigue à la Agatha Christie et une ambiance à la Downton Abbey. Ce premier tome inaugure une série mettant en scène les célèbres sœurs Mitford. Le lecteur oscille entre la famille Mitford résidant dans de riches maisons anglaises, et les bas fonds londoniens grâce au personnage attachant de Louisa, la bonne d’enfants des Mitford. Un premier tome qui me donne envie de découvrir les prochains.

Enfin, j’ai entamé la lecture de La Bête humaine d’Emile Zola. Je m’étais dit un jour que je les lirai dans l’ordre, mais comme j’ai commencé à lire Zola dans mon adolescence et dans le désordre, je continue sur ma lancée. Je ne m’attendais pas à ce type d’histoire chez Zola qui nous plonge ici dans une intrigue policière passionnante tout en restant ce bon vieux Mimile.

Je vous souhaite un bon mois d’août fait de lectures et d’escapades…

 

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

19 Commentaires

  1. C’est vrai que l’été est plus propice à la lecture de pavés… J’espère commencer Sac d’os d’ailleurs de Stephen King 😉 et toi, quelle est ta prochaine lecture ?

    Réponse
    • Je viens finir un roman ado ce matin et je n’ai pas encore choisi le prochain… Sans doute un roman de ma PAL, mais lequel ????
      Bonne lecture de Stephen King, moi je n’arrive pas à le lire, je suis froussarde, il n’y a que Dead zone que je suis arrivée à lire.

      Réponse
  2. Un été qui débute bien également, joli bilan

    Réponse
  3. Les soeurs mitford me fait vraiment très très envie!! J’adore downton abbey, et j’ai lu un livre sur cette étonnante fratrie féminine. Du coup…

    Réponse
  4. Giny

     /  août 1, 2018

    Joli bilan de début d’été. J’ai lu presque tous les zola à l’adolescence mais je ne me souviens pas de celui-là, je n’ai pas dû le lire…

    Réponse
    • J’en ai lu quelques uns aussi, mais il m’en reste encore plein à découvrir ! J’ai aussi envie de découvrir ses nouvelles, je me suis rendue compte qu’il en avait écrit plusieurs.

      Réponse
  5. Beau bilan ! C’est vrai que l’été c’est agréable de se plonger dans de bons gros pavés même si j’arrive à en lire toute l’année on les lit souvent plus vite en vacances.

    Réponse
  6. Un polar à la Agatha Christie… ça me tente bigrement ! Quant au classique… il serait temps que je m’y mette… Zola, que je n’ai jamais lu (honte à moi, oui, je sais…)… L’été est la bonne saison pour se lancer dans ces lectures.

    Réponse
  7. J’ai fait étudier La bête humaine en 2016-2017, à la suite d’un projet PEAC français/arts plastiques/technologie. Un bon souvenir pour moi et les élèves… que j’ai retrouvé pour beaucoup d’entre eux l’année dernière.

    Réponse
  8. J’ai la même ambition : lire un jour les Zola dans l’ordre. Ils m’attendent tous sur mon e-Reader …
    J’aime bien l’histoire de la prof de collège enfermée dans le local à photocopies (je pense que pour certains, ça relève du rêve :-P), même si les livres qui réfléchissent sur la vie de leur protagoniste bousculent parfois, j’aime souvent leur effet miroir.

    Réponse
    • Pour Zola, je crois que c’est illusoire pour moi, j’en ai trop lu dans le désordre et puis certains ne me tentent pas beaucoup.
      J’aime bien les livres qui bousculent et les « effet miroir », ça sert à ça la littérature, non ?

      Réponse
  9. Malgré le fait que j’avais déjà certains tomes dans le désordre, j’ai entrepris de lire avec un ami tous les Rougon-Macquart dans l’ordre !!! Nous en sommes à « La joie de vivre » et avons donc dépassé la moitié !!!

    Réponse
    • Bravo ! J’en suis à 8, dont certains que j’ai lus plusieurs fois (Nana, La Curée et L’Oeuvre). Avec La Bête humaine ça fera 9, je n’en suis donc pas à la moitié 😦 !
      Vous les lisez en même temps ? Vous vous êtes fait un petit calendrier ? Lequel as-tu préféré pour l’instant ?

      Réponse
  10. Moins connu que Germinal, L’Assommoir et quelques autres, La Bête humaine a été un de mes préférés! Et puis moi aussi je les ai lus dans le désordre, au gré des disponibilités en bibliothèque municipale.
    Trop craquante la couverture du roman suédois!!!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :