« Les Sœurs Mitford enquêtent : L’assassin du train » Jessica FELLOWES.

Les Sœurs Mitford enquêtent est le premier tome d’une série policière initiée par Jessica Fellowes, la nièce du créateur de Downton Abbey et l’auteur d’un ouvrage sur la dite série, Chroniques de Downton Abbey. Le deuxième tome de la série est déjà paru en Angleterre et j’ai dorénavant hâte que les éditions du Masque le publie en France. J’ai été immédiatement séduite par la couverture, mais plus encore par le fait que ce roman mettait en scène les célèbres soeurs Mitford au destin si particulier. Dans ce premier tome, c’est Nancy, l’aînée, qui est au centre. La Nancy Mitford que nous connaissons bien pour sa plume souvent satirique sur la société anglaise, auteure notamment de Christmas pudding ou de La Poursuite de l’amour.

L’intrigue se situe après la première guerre mondiale, dans les années 20. Une infirmière de guerre est enfin libérée de ses fonctions. Elle prend le train pour se rendre chez une amie au bord de la mer, dans un petit village où elle compte acheter une maison et prendre une retraite paisible. Mais son corps est retrouvé en gare de Lewes. Qui a pu assassiner si sauvagement une femme qui a dédié sa vie à soigner les soldats ? Parallèlement nous suivons le destin de Louisa, jeune fille des bas quartiers de Londres. Depuis la mort de son père, elle et sa mère subissent la présence nuisible de Stephen, frère du père et mari défunt. Louisa cherche à trouver un emploi qui lui permette de s’extraire de son milieu et de fuir son oncle. Grâce à une amie, Jennie, elle-même en relation avec Nancy Mitford, elle obtient une place comme bonne d’enfants à Asthall Manor, résidence des Redesdale, parents des sœurs Mitford. La nouvelle du crime odieux fait la Une des journaux. Nancy s’y intéresse d’autant que l’infirmière en question avait donné des nouvelles de Lord Redesdale durant la guerre. De son côté, Louisa, qui, pour se rendre chez les Redesdale, a été aidée par Guy, jeune inspecteur de la compagnie ferroviaire et chargé d’enquêter sur la mort de l’infirmière, cherche elle aussi à faire la clarté sur cette étrange affaire.

Bien que Jessica Fellowes s’empare d’un fait criminel réel jamais élucidé et mettant en scène les sœurs Mitford, elle insiste cependant sur la valeur romanesque de son intrigue. Celle-ci est bien menée, même si, je vous avoue que j’avais assez rapidement trouvé l’assassin. Mais Jessica Fellowes sait cependant égarer son lecteur et le faire douter.

Plus encore que l’intrigue policière, les personnages et l’ambiance créée sont les valeurs sûres de ce roman. On retrouve tout le charme de Downton Abbey : la haute société anglaise avec ses belles et grandes demeures, les bals, les relations entre sœurs, mais aussi l’ambiance des cuisines… Je ne pouvais m’empêcher de donner aux divers personnages les traits des acteurs de la série.

L’écriture quelque peu cinématographique rend bien compte des personnages que l’on saisit rapidement et qui prennent vie sous nos yeux. Que ce soit Nancy, Louisa ou Guy, tous ont une personnalité marquante, même les cinq autres sœurs de Nancy, pourtant plus petites, se distinguent les unes des autres.

Jessica Fellowes parvient donc à faire revivre une époque, celle de l’après guerre, ces années 20 marquées à la fois par les conséquences désastreuses du conflit et par le retour progressif à une vie normale.

Les Sœurs Mitford enquêtent est donc un savant mélange d’Agatha Christie et de Downton Abbey. 

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. sd49

     /  juillet 31, 2018

    C’est tentant ! je prends note

    Réponse
  2. Il me tente énormément !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :