« Christmas pudding » Nancy MITFORD.

Processed with Rookie CamLe roman s’ouvre sur une présentation des personnages du roman. Chacun est évoqué rapidement, mais suffisamment pour être saisi par le lecteur.  Seize personnages qui ont tous un lien entre eux et qui vont tous se croiser chez Amabelle Fortescue, ancienne demi-mondaine qui a loué une maison pour Noël dans le Gloucestershire, en pleine campagne. Cette galerie de personnages, appartenant soit à la bonne société anglaise soit gravitant autour, va, sous la plume cyniquement drôle de Nancy Mitford, vivre des vacances quelque peu mouvementées.

Ici donc pas de personnage principal, même si certains sont plus évoqués que d’autres. Il faut les prendre en groupe et considérer les relations qui les unissent. Le style est mordant, souvent drôle, frôlant même l’humour noir parfois. La peinture de cette société, que Nancy Mitford connaissait si bien, est décalée et on se laisse prendre dans les histoires de chacun.

Que ce soit l’écrivain dont le succès de son premier roman repose sur une mauvaise interprétation, Lady  Bobbin, passablement désagréable et ne pensant qu’à la chasse et ne jurant que par le sport en plein air, le diplomate qui risque de rater son mariage à cause d’une jaunisse ou encore le jeune étudiant d’Eton, fils de la Lady, qui n’a pas l’intention de suivre les préceptes maternels, sans parler de Philadelphia Bobbin, proche de la neurasthénie… Tous ces personnages se trouvent pris dans des intrigues amoureuses, des projets de mariages, des mensonges, des petits secrets ; se donnent des conseils, se jugent, jouent au bridge, boivent du champagne, ou pas.

J’ai vraiment apprécié ce roman pour son ton et cette peinture satirique qui nous est donnée d’une certaine société anglaise de l’entre-deux guerre.  Et même si Mitford prend soin de préciser en exergue que « tous les personnages sont sortis de l’imagination de l’auteur », on n’en est pas vraiment dupe.

Roman lu dans le cadre du challenge A Year in England.

 

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. aureleSA

     /  janvier 8, 2018

    je n’ai pas vu les choses ainsi…tu peux lire ma critique ici: https://lactupoche.com/2017/11/17/risque-dennui-profond/

    Réponse
  2. On l’a pas mal vu en décembre ce titre, je vais l’ajouter à ma wl, je pense qu’il pourrait me plaire

    Réponse
  3. J’ai beaucoup aimé ce livre quand je l’ai lu. Je l’ai trouvé drôle, mordant. Très divertissant.

    Réponse
  4. J’ai failli craquer quand je l’ai vu sur les étals au mois de décembre et puis j’ai résisté ! Mais peut-être une prochaine lecture de Noël, puisque tu l’as trouvé sympathique ? 🙂

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :