« Les Filles de Brick Lane – 2. Sky » Siobhan CURHAM.

Processed with Rookie CamLes filles de Brick Lane sont quatre londoniennes de 16 ans, quatre jeunes filles avec des rêves et pas mal de soucis à résoudre, mais elles ont un atout majeur : leur amitié. Si le premier tome était consacré plus spécifiquement à Ambre, le second met le projecteur sur Sky. Je l’attendais avec impatience ayant littéralement dévoré le premier en décembre dernier. J’ai donc retrouvé Rose, Maali, Ambre et Sky la veille du jour de l’an. Comme chaque année, elles réunissent leur club et cette année, en plus de leur rêve, elles ont toutes une nouvelle à partager. Rose a une révélation de taille à faire, Maali se fait du soucis pour son père, Sky s’inquiète de sa prochaine rentrée au lycée, elle qui a toujours pris ses cours à la maison, elle souhaite aussi que la poésie devienne le centre de sa vie, enfin Ambre aimerait retrouver sa mère biologique pour enfin savoir qui elle est et débloquer sa panne d’écriture.

Ce deuxième tome place les quatre amies dans des situations compliquées vis-à-vis de leur famille mais surtout vis-à-vis d’elles-mêmes. Trouver sa voie, savoir qui elles sont vraiment, s’assumer et assumer ses désirs, avoir la force de réaliser ses rêves, tels sont les grands thèmes de ce roman, qui sont après tout les thèmes majeurs de l’adolescence.

C’est un roman sur l’amitié et l’attention que chacune porte à l’autre, et qui vont leur permettre de trouver une solution, une force qu’elles n’auraient peut-être pas trouvée si elles avaient été seules face à leurs difficultés. Même si elles doivent faire des choix importants, affronter parfois seules les événements, toutes savent qu’elles peuvent compter sur les autres filles de Birck Lane.

Les chapitres courts emmènent le lecteur à suivre successivement les quatre amies. Même si Rose est sans doute mon personnage préférée dans cette série, il y a chez chacune d’entre elles un peu de nous, de ce que nous étions adolescentes. Toujours juste, l’auteure sait intégrer à la fois humour, poésie et vérité dans son roman. J’ai retrouvé, comme pour le premier tome, un bonheur particulier de lecture, de ce bonheur qui fait que quand on referme le roman on a l’impression d’avoir quitté des amies et qui rend si difficile le choix du prochain roman. On voudrait avoir toute la série sous la main pour enchaîner directement les tomes suivants, malheureusement il me faudra attendre encore de longs mois avant de retrouver mes copines.

N’hésitez pas à partir à la rencontre des filles de Brick Lane. Le seul bémol de cette série reste ses couvertures qui rendent si peu ce qu’est l’atmosphère des tomes qu’elle renferme. Je préfère largement la couverture anglaise :

the-moonlight-dreamers

 

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Comme toi j’ai beaucoup aimé ce tome 2, et pour ma part encore plus que le tome 1. Les personnages sont approfondis. Un petit faible aussi pour les couvertures de la VO.

    Réponse
  2. Ton enthousiasme sur cette série fait plaisir à lire ! Je note du coup !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :