« Petits secrets, grands mensonges » Liane MORIARTY + Big Little Lies (série)

Je trouve toujours passionnant la façon dont on se décide à lire un roman, c’est pourquoi je prends souvent soin de vous en parler au début de mes chroniques. Pour celui-ci, c’est en regardant une émission de télé sur les séries et notamment sur une série que je ne connaissais pas : Big little lies. Quand le journaliste a annoncé le titre du roman dont cette série est une adaptation, je me suis rappelé que j’avais reçu ce roman. J’ai donc fouillé dans mes piles de livres et assez rapidement (oh miracle !) je l’ai retrouvé. Aussitôt sorti de sa pile, aussitôt commencé.

Petits secrets, grands mensonges se situe à Pirrewee en Australie et plus précisément autour de son école publique. L’intrigue romanesque est construite sur une analepse (un retour en arrière) : un meurtre a été commis, mais le lecteur ignore qui a été tué, par qui et comment. Tout le roman va donc être un long compte à rebours jusqu’au moment du drame.

Le récit narratif, racontant les faits avant le drame, est entrecoupé par des interrogatoires menés par la police. Au centre de l’intrigue, trois femmes : Céleste, mariée et mère de jumeaux, une belle femme que tout le monde admire et envie ; Madeline, quarante ans, divorcée et remariée, mère d’une adolescente, fille de son premier mariage et d’une jeune Chloé issue de son deuxième mariage et Jane, jeune mère célibataire de Ziggy et qui vient de s’installer à Pirrewee. A ce trio central, il faut rajouter Bonnie, la nouvelle femme de Nathan, ancien mari de Madeline, ainsi que Renata, chef d’entreprise, et sa petite fille, Amabella.

Tout commence par la journée intégration des enfants : Amabella a été frappée. Devant tous les parents réunis et leur enfant, la maîtresse demande que celui qui a frappé Amabella se dénonce. Devant le silence des enfants, Amabella est interrogée et désigne Ziggy : la guerre est déclarée entre le clan des « serre-tête », comme le surnomme Madeline, mené par Renata et le trio amical.

Dans ce quartier résidentiel, qui a quelque chose de Desperate Housewives, mais au bord de la mer, les apparences sont trompeuses et le roman va petit à petit nous faire découvrir le vrai visage des différentes protagonistes et nous mener vers le drame final.

A travers ce roman, Liane Moriarty dresse des portraits de femme, quarantenaires, dans leurs relations avec leur mari, leur ex, leurs enfants, avec les autres femmes qu’elles côtoient. Madeline, Céleste et Jane sont les femmes centrales de ce roman, leur relation amicale est forte mais chacune  garde une part d’elle-même secrète, indicible qui viendrait rompre l’apparence qu’elles renvoient. Mais les faux-semblant ne peuvent persister bien longtemps.

Lire ce roman c’est comme effeuiller un mille-feuilles, il y a des strates successives qui révèlent les personnages, éclairent petit à petit le drame final, font poursuivre la lecture avec envie, curiosité et plaisir. L’humour n’est pas absent et notamment à travers le personnage de Madeline, dans son aspect parfois excessif, son « va-t-en- guerre ». Jane et Céleste m’ont aussi beaucoup touchée. Car même si toutes ces femmes se donnent des apparences de femmes fortes et indépendantes, elles cachent toutes une fragilité dans laquelle beaucoup d’entre nous peuvent se retrouver.

Après la lecture du roman, je me suis jetée sur la série : Big little lies avec dans les rôles titres : Nicole Kidman (Céleste) – Reese Witherspoon (Madeline) et Shailene Woodley (Jane). Je n’ai pas été du tout déçue par les actrices choisies, même si au départ Kidman n’est pas trop ma tasse de thé, mais j’avoue que là elle est parfaite. La série suit assez bien le roman même si les scènes de sexe sont plus fréquentes que dans le roman. Il y a aussi des évènements qui n’existent pas dans le roman ou sont modifiés mais ce n’est guère gênant car on retrouve bien l’ambiance du livre et la série est vraiment fidèle aux personnages. J’ai hâte de voir la saison 2 qui là, pour le coup, ne sera plus liée au roman puisque la saison 1 reprend le roman dans son intégralité. Et en prime une BO géniale !

 

Publicités
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Il est dans ma pal depuis sa parution, j’espère pouvoir l’en sortir bientôt !

    Réponse
  2. J’avais lu « Le secret du mari » de la même auteure, que j’ai adoré. J’ai regardé la série tirée de Big Little Lies qui m’a passionnée. Et tu as raison, Nicole Kidman est très juste dans ce rôle.

    Réponse
    • Il est évident qu’il faut que je m’achète « le secret du mari » de toute façon je tourne autour depuis longtemps avant même d’avoir lu « Petits secrets… ».

      Réponse
  3. estellecalim

     /  novembre 5, 2017

    Je crois qu’il est dans ma PAL audio celui-là

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :