Diderot, Flaubert, Corneille et les autres …

classiquesDepuis quelque temps, me taraude l’envie de lire ou relire les auteurs dits classiques, ceux qui ont marqué la littérature depuis des siècles. Même si j’ai fait de longues études de lettres et si je lis des auteurs classiques depuis mon adolescence, il reste toujours des auteurs que je n’ai pas encore lus ou que j’ai lus il y a bien longtemps.

Mon métier de prof de lettres m’amène à lire ou relire certaines œuvres, mais finalement je me rends compte que l’on a tendance à aller vers ce que l’on connaît déjà. Alors cette année, c’est décidé, je vais combler quelques lacunes.

J’ai commencé mon « challenge » ce week-end dernier avec ma lecture des Trois mousquetaires d’Alexandre Dumas. Non que je n’aie jamais lu Dumas, mais ce roman, sans doute le plus célèbre de l’auteur, n’était encore jamais passé entre mes mains. Et depuis deux jours, je me régale tellement, je savoure tellement que mon envie a pris de l’ampleur. Une autre raison, cette fois plus terre à terre, si je puis dire, vient du fait que je me présente au CAPES interne cette année et si, par miracle, je suis admissible, il faut que je sois à jour (mais le sommes-nous jamais ?) dans mes lectures. J’ai donc choisi des auteurs que j’ai un peu négligés ou qui ont tendance à sortir à l’oral du CAPES, d’après les rapports de jury.

Cette après-midi, je me suis donc rendue chez Cultura et en ai ramené six ouvrages :

  • Le Dindon, Feydeau – je n’ai jamais lu cet auteur.
  • L’éducation sentimentale, Flaubert, dont j’avais commencé la lecture il y a bien longtemps et que je n’avais jamais achevée.
  • Les Caractères, La Bruyère – un auteur que j’ai lu par extraits, mais qui mérite que je me penche davantage sur son œuvre.
  • Le Cid, Corneille – lu sans doute à un moment, mais totalement oublié.
  • Le neveu de Rameau et Jacques Le Fataliste,  Diderot – jamais lus. J’ai lu La Religieuse et Supplément au voyage de Bougainville, mais jamais ces deux romans fondamentaux.

J’ai privilégié des auteurs clefs présents dans les programmes du collège et du lycée. J’ai, je crois, une bonne connaissance de la littérature du XIXe pour l’avoir étudiée à de nombreuses reprises et parce que c’est sans doute le siècle littéraire que je préfère, voilà pourquoi il n’y a ni Balzac, ni Zola ou ni Maupassant dans ma liste. Concernant Flaubert, j’ai déjà lu Madame Bovary, Les Trois Contes, Salommbo, me restait à (re)découvrir L’éducation.

Il y a mille œuvres que je pourrais lire ou relire. J’ai toujours eu tendance à privilégier le XIXe, c’est pourquoi j’ai choisi des auteurs du XVIIe et du XVIIIe ou des auteurs que je n’avais jamais lus comme Feydeau. Je vais aussi fouiller dans ma PAL ancestrale, celle de mes études de lettres parmi laquelle de nombreuses œuvres n’ont pas été effeuillées.

Un projet ambitieux et sans fond…

ecrivain

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

30 Commentaires

  1. Magnifique projet ! Il me reste, à moi aussi, bien des classiques à découvrir ! Je t’accompagne par la pensée et les lectures dans ce challenge 😉

    Répondre
  2. Je ne peux que t’encourager, étant une grosse lectrice de vieilleries intemporelles.

    Répondre
  3. Bon courage pour le CAPES ! J’ai une amie qui prépare l’agreg’ et oulaaa …
    J’ai lu « Les 3 mousquetaires » dans ma jeunesse, « Les caractères » pendant mes études de lettres (galère car nécessite de grosses connaissances en Histoire, mais très intéressant sur la plume), et « L’éducation sentimentale » je l’avais lu de ma propre initiative, plutôt avec plaisir.

    Comme toi, de temps en temps, j’aime me plonger dans un grand classique. Mais c’est souvent avec appréhension bizarrement, comme si je me sentais plus coupable de ne pas aimer un classique alors que je n’ai pas souvent ce sentiment envers des lectures plus contemporaines.

    Répondre
    • C’est le challenge de l’année ce CAPES, je lutte et j’avoue que si mes collègues ne m’avaient pas poussée je ne me serais peut-être pas inscrite. On verra, mais l’oral me terrifie 😦 !
      Je comprends ton appréhension, mais je crois qu’il ne faut pas culpabiliser si un classique ne nous plait pas, il y a toujours, malgré tout, le plaisir de la langue.

      Répondre
  4. Pour une fois, à l’exception de La Bruyère et des trois mousquetaires, j’ai lu tous les autres ! Avec une préférence pour Feydeau et Diderot, bonnes lectures !!

    Répondre
    • Trop forte ! Même si je ne les ai pas lus en intégralité, j’en ai lu plusieurs extraits depuis toutes ces années que je fréquente la littérature, sauf Feydeau, je l’avoue, même si j’ai dû voir une ou deux représentations de ces pièces.

      Répondre
  5. Ambitieux, sans fond mais tellement agréable à faire. J’adore relire mes classiques et toujours autant en découvrir de nouveau (c’est d’ailleurs peut-être plus facile pour moi n’ayant pas fait d’études de lettres). Alors je note La Bruyère dans ton choix parce que c’est le seul que je n’ai jamais ouvert mais il faudrait aussi que je reprenne Flaubert un jour.

    Bonnes lectures 🙂

    Répondre
    • J’ai opté pour les lacunes et pour les siècles que je fréquente moins étant toujours portée plus vers le XIXe que vers le XVIIe ou le XVIIIe, même si j’ai appris à les redécouvrir et à les aimer grâce à l’enseignement.
      Merci pour tes encouragements !

      Répondre
  6. C’est une superbe idée !
    J’ai aussi prévu d’en (re)lire quelques uns cette année (Dom Juan, Les Misérables…).
    Je te souhaite de bonnes lectures, de belles (re)découvertes 🙂

    Répondre
    • « Dom Juan » je l’ai étudié et lu et relu, c’est une pièce fabuleuse !!! Ah « les misérables » reste une grosse lacune à combler, mais trois tomes de plus de 400 pages, je crains ça ne soit trop long vu mon échéance. Je connais Hugo pour ses poèmes et quelques unes de ses pièces dont « Ruy Blas » que j’affectionne particulièrement, mais ses romans sont encore à découvrir comme « Notre Dame de Paris » ou « L’homme qui rit », deux romans que je me promets de lire depuis des années !

      Répondre
      • Ah, j’aimerais retenter « Notre-Dame de Paris » : j’avais essayé de le lire mais je n’avais pas accroché – j’étais sûrement trop jeune, et c’était écrit vraiment très petit.
        En effet, 400 pages pour chacun des volumes, ça fait beaucoup ! J’ai une vieille édition en 4 tomes, et ça paraît tout de suite moins impressionnant. Enfin, j’imagine que ce n’est que partie remise ?

        Répondre
  7. C’est vraiment un beau projet !
    J’essaie de m’initier aux classiques depuis l’année dernière mais c’est pas encore ça. N’ayant pas faire d’études générales et littéraires, il y a beaucoup de classiques que je connais uniquement de nom et que j’aimerais beaucoup découvrir !
    Ce mois-ci, je commence avec Sartre, les mots. Je note ceux que tu as mis dans cet article :3

    Répondre
  8. Un beau projet !! Je trouve plus difficile de lire des classiques qu’avant… Je lis très lentement, et ce sont des romans qui demandent souvent plus de leur consacrer du temps, de se plonger dedans, alors entre les voyages en métro et la fatigue le soir, je les délaisse au profit de lectures plus fluides. J’avais abandonné le Cid en cours de lecture au lycée je crois, et Flaubert, j’ai été dégoutée de Madame Bovary à 15 ans. Mais mon père m’a dit que l’Education sentimentale est un chef d’oeuvre.. Il fait donc partie des romans que je me dis que je devrais lire ! Mais Dumas, c’est passionnant !
    Je te souhaite de belles lectures et bon courage pour le capes !

    Répondre
    • Je suis d ‘accord avec toi et je le regrette, j’ai l’impression que la lecture de littérature contemporaine m’a rendu plus difficile aussi la lecture des classiques, une langue plus exigeante qui demande plus d’attention, en effet; Toutefois là, avec Dumas, je me régale et les pages se tournent toutes seules, il n’en sera sans doute pas de même avec tous. Mais je vais continuer à lire en parallèle des romans contemporains et ne vais pas délaisser la littérature jeunesse et ado. Ces romans font aussi importants pour l’enseignement et pour donner envie de lire 😉 !

      Répondre
  9. Je crois qu’on n’en finit jamais avec les classiques. Mais, comme toi, j’en ai tellement lu pendant mes études qu’il ne m’arrive plus que très rarement désormais d’y revenir. J’ai toutefois relu, il y a quelques années… Les trois mousquetaires. Quel bonheur ! J’avoue rester fidèle à mon cher XIXe siècle : dixneuvièmiste un jour, dixneuvièmiste toujours, n’est-ce pas ? 😉

    Répondre
  10. Vous avez tout à fait raison : il faut sans cesse revenir à ces classiques qui ont formé notre esprit. Je relis régulièrement, et je me rends compte aussi parfois qu’il me reste encore tant de livres à découvrir : vous parlez du Neveu de Rameau, et bien, je ne l’ai pas lu !
    Courage. Et bravo.

    Répondre
  11. C’est rare de voir des articles parler de relecture ! Et je me suis souvent posée la question, en fait j’ai toujours l’envie de relire mes romans adorés sauf qu’après je me dis qu’il y a tant de livres que je n’ai pas lu encore et peu de temps pour relire, c’est le gros problème.

    Répondre
  12. estellecalim

     /  février 12, 2017

    « il souhaitait connaitre les meubles de sa chambre »… Qu’il était fort ce Flaubert pour les allusions érotiques 😉

    Répondre
  13. Comme toi, ma préférence va au XIXe siècle.
    Parmi tes choix, j’approuve totalement celui du Flaubert.
    Je n’ai jamais lu Feydeau.
    J’ai souvent baillé en parcourant Les Caractères – trop longtemps.
    Je vais relire d’ici peu Le Cid pour le travailler avec mes trolls.
    Et je garde un souvenir douloureux de mes lectures de ce neveu de Rameau que j’ai fini par apprécier grâce à un prof de fac particulièrement enthousiasmé par cette oeuvre.

    Bref, amuse-toi bien avec ces Grands-là !

    Répondre
  14. je me retrouve dans tes paroles et dans tes lectures. Prof de français en collège, je ne fais plus qu’effleurer la littérature classique, et lis plutôt la contemporaine pour mon plaisir. Mes lacunes m’agacent parfois (c’est du côté de Shakespeare… mais je ne crois pas avoir déjà lu Diderot!) Comme Moka et toi, j’adore le XIXè!

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :