« Espionnage intime » Susie MORGENSEN

morgensen-espionnage-intimeAngélique est une jeune fille sans histoire, elle n’a pas de grands soucis, peut-être ce petit frère venu trop tard ou le fait que sa mère fume ou encore qu’elle doive progresser en rédaction. C’est d’ailleurs à cause de ce petit défaut qu’on lui offre un cahier pour y raconter ses journée. Au début, elle ne sait pas trop quoi y écrire tant sa vie n’a rien d’exceptionnelle. De jour en jour, pourtant, elle se prend au jeu, jusqu’au jour où elle découvre des cendres entre les pages : sa mère est donc passée par là…

Je ne fais pas partie de la génération qui a grandi avec Susie Morgensen, j’aurais même tendance à dire que je fais partie de celles qui vieillissent avec elle. J’ai bien évidemment lu le célèbre Sizième. Ce roman me tentait beaucoup car, enfant puis adolescente, j’ai longtemps tenu un journal, j’écrivais le soir dans mon lit, je regrette d’ailleurs de ne plus le faire aussi régulièrement même si mon bullet journal prend de plus en plus les allures d’un journal. Bref, ce thème me plaisait donc beaucoup et quand, jeudi, j’ai entendu Susie Morgensen, invitée à la Grande Librairie, dire qu’elle tient toujours son journal dans lequel elle raconte ses journées, j’ai eu une furieuse envie de m’y remettre (et me voilà encore en train de m’égarer !). Au centre donc de ce roman une jeune fille bien nommée, Angélique, qui va user de son journal de façon diabolique.

Le roman mêle le récit et les extraits du journal. Sans vous révéler le ressort principal, j’ai un peu regretté que ce ressort ne soit pas mieux ménagé, mais sans doute mon âge a fait que je l’ai démasqué avant la révélation finale. Quoiqu’il en soit ce roman pose la question de l’écriture et de sa magie ou de son influence maléfique, de l’intimité des enfants par rapport aux parents, du jardin secret que chacun doit préserver.

Un roman qui donne envie de tenir un journal, même si écrire n’est jamais totalement innocent…

Merci aux Editions de L’école des Loisirs.

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. J’ai lu La sixième très récemment avec mon fils et je n’ai pas du tout aimé et son passage à la grande librairie ne m’a pas donné envie de la lire à nouveau

    Répondre
  2. je l’ai vue à LGL et j’avoue que je n’ai jamais lu cet auteur (et je dois avoir 2,3 de ses livres chez moi!) !!

    Répondre
  3. Pas très tentée, peut-être parce que,enfant et ado, j’aurai été bien en peine d’écrire plus d’une ligne sur un journal intime. C’est à 24 ans que j’ai réellement commencé à en tenir un, ce que je fais encore, épisodiquement.

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :