« Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale » M.C BEATON

beaton Agatha raisin tome 1Agatha Raisin est anglaise, femme d’âge mûr, comme on dit poliment, elle vient de lâcher sa boîte d’événementiels à Londres, pour réaliser son rêve : acheter un cottage et s’installer dans les Cotsworlds, dans les Midlands. Son bonheur se trouve à Moreton-in-Marsh, pittoresque petit village anglais. Après une période euphorique, Agatha va vite déchanter. Si les habitants de Monreton semblent accueillants, elle réalise rapidement que leurs échanges se limitent à la météo. Bien décidée cependant à s’intégrer, elle s’inscrit au célèbre concours de quiche. Mais là encore, les choses ne se passent pas comme prévu. L’arbitre de la compétition est retrouvé mort le lendemain du concours avec auprès de lui les restes de la quiche d’Agatha…

Les romans de M.C Beaton mettant en scène Agatha Raisin sont parus dans les années 90 en Angleterre. Albin Michel a donc décidé de les publier en France et a très bien fait. Cette héroïne, qui n’a pas sa langue dans sa poche, est une inspiration moderne de Miss Marple et l’ombre d’Agatha Christie plane sur le roman. La campagne anglaise, un petit village où tout le monde s’observe et médit sur les uns et les autres, du thé, des virées à Londres, un inspecteur qui sera doublé par la terrible Agatha dans la résolution de son enquête. Mais M.C Beaton rajoute une bonne dose d’humour et un ton un peu décalé.

Foncièrement british, ce roman policier est une petite merveille et sera d’autant plus apprécié par ceux qui, comme moi, aime les romans d’Agatha Christie.

M.C Beaton  crée un personnage désagréable à souhait, n’hésitant pas à insulter ces dames anglaises. Anti-héroïne : cinquante ans, un peu hommasse, nulle en cuisine et se nourrissant de plats tout faits qu’elle fait réchauffer au micro-onde, se lamentant sur ses kilos, cette Agatha est un sacré personnage.

La quiche fatale est le premier opus d’une série de 27 romans, dont le dernier est paru cette année en Angleterre. Espérons qu’Albin Michel va poursuivre la traduction en français et mention spéciale pour les couvertures françaises que je trouve très réussies. Le tome deux (Remède de cheval) est déjà disponible et fera l’objet d’une de mes prochaines lectures. Enfin, en préparant cette chronique je viens de découvrir qu’une adaptation télé existe en Angleterre, à quand en France ?

Lu dans le cadre du challenge A Year in England 2016-2017.

logo e year in england 16-17

Merci aux Editions Albin Michel.

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

21 Commentaires

  1. J’ai adoré ces deux romans 😉 J’espère que tu apprécieras autant « Remède de cheval » 🙂

    Répondre
  2. Je l’ai lu aussi et j’ai adoré 🙂 C’est délicieusement so british ! Je vais publier ma note de lecture dès que possible 😉 Et lire le 2e tome aussi 🙂 Bonne semaine 🙂

    Répondre
  3. Je suis en train de lire la quiche fatale et j’adore cette héroïne et son acolyte Roy

    Répondre
  4. Ça fait plaisir de voir qu’il n’y a pas que les premières lignes du roman a être appréciables 🙂
    Bon, mais 27 romans, ça fait beaucoup quand même… Sauf si, comme Hercule Poirot, Sherlock Holmes et autres détectives, les histoires restent assez indépendantes les unes des autres. Là, je pourrais envisager de lire quelques uns de ces romans 😀

    Répondre
  5. J’hésitais à le lire malgré son titre appétissant craignant que ce soit de l’Agatha Christie réchauffé ou cuisiné de façon indigeste ! George, tu m’as donné envie de le lire et de regarder la série sur youtube. Merci.

    Répondre
    • On sent l’influence d’Agatha Christie mais celle-ci est bien « digérée » si je puis dire, l’auteure n’a pas fait une pâle copie sans intérêt elle a su au contraire en faire quelque chose de nouveau !

      Répondre
      • Je l’ai finalement acheté et suis en plein dedans. J’aime beaucoup, les personnages sont plutôt savoureux. J’ai regardé sur youtube un épisode, pas encore celui de la quiche, j’ai trouvé le personnage d’Agatha génial. Merci pour cette découverte.

        Répondre
  6. trop drôle!
    mon dernier billet de blog
    http://musy.over-blog.com/2016/07/la-quiche-fatale-de-m-c-beaton.html

    bon été à toi
    biz
    Marjolaine

    Répondre
  7. Il faut que je le lise absolument

    Répondre
  8. Tu m’avais déjà tenté avec ton billet bilan. Et tu en remets une couche ! A croire que tu veuilles vraiment que je succombe 🙂

    Répondre
  9. C’est dingue, tout le monde lit Agatha Raisin depuis juin ! J’avais lu un de ses romans se passant à Noel il y a quelques années mais je n’avais pas trop aimé le personnage. Cela dit, je devrais reprendre du début ! L’adaptation tv a l’air très drôle et britannique !

    Répondre
  10. Saint Roch

     /  juillet 22, 2016

    inspecteur Barnaby, downton abbey, le cercle littéraire des épluchures de patates : le cottage anglais a la cote en ce moment
    Bizarre que notre folklore français ne parvienne pas à faire émerger un genre aussi séduisant.

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :