« Messages de mères inconnues » XINRAN

Xinran messages de mères inconnuesXinran est une journaliste chinoise, installée depuis plusieurs années à Londres. Pour cet ouvrage, elle a recueilli de nombreux témoignages de femmes et s’est intéressé de très près au sort des petites filles chinoises. Après un avant-propos dans lequel, Xinran explique les causes de la politique de l’enfant unique et ses conséquences sur les bébés filles, la journaliste livre les divers témoignages recueillis. Ces témoignages s’enchaînent et se répondent parfois. L’auteur cherche à comprendre en interrogeant, autant des femmes des villages reculés de la Chine, que les citadines. Elle mène également une investigation auprès des orphelinats.

Les récits recueillis par Xinran sont tous dus à des rencontres, parfois organisées, parfois fortuites, comme cet épisode dans un train où elle assiste à l’abandon d’une petite fille sur le quai d’une gare. Comme nous, elle est horrifiée par l’acte, en colère, dans l’incompréhension. Mais elle ne cesse de chercher à comprendre, et l’on perçoit très vite l’impasse dans laquelle se trouve les couples chinois.

La politique de l’enfant unique a entraîné deux conséquences épouvantables qui sont liées entre elles, mais Xinran insiste également sur les coutumes et les pratiques, en séparant bien campagne et ville. Dans les campagnes, la naissance d’un garçon est accompagné d’un octroi de terre ce qui n’est pas le cas lors de la naissance d’une fille. Ceci entraine donc les familles à vouloir par-dessus tout des garçons. Mais la politique de l’enfant unique, contraint les familles à n’avoir, comme son nom l’indique qu’un seul enfant. Un second enfant n’aurait aucun droit, voire aucune identité et mettrait les parents hors la loi.

Xinran insiste également sur la méconnaissance de la contraception et de la sexualité des femmes.

Les récits sont terribles et Xinran les raconte en tant que témoin. Elle nous fait pénétrer dans des orphelinats misérables, dans lesquels les enfants ont le minimum pour vivre et être soignées. Pire encore, ces orphelinats sont parfois fermés du jour au lendemain et personne ne sait où sont passés les enfants, lesquelles ne sont pas répertoriées : il n’existait pas de fichier.

Les choses ont évoluées avec l’ouverture à l’adoption internationale en raison notamment de la multiplication des abandons.

Xinran, dans cet ouvrage, parvient à faire des liens entre ses mères dépossédées de leurs enfants, folles de douleur, leurs enfants et les familles adoptives. Elle insère dans son livre des lettres de familles adoptives qui lui écrivent pour tenter de donner des réponses à leur enfant adopté.

Messages de mères inconnues est un beau livre, un hommage aux femmes : ces mères et ces filles. Très engagée dans ce combat, Xinran a créé une association : Mothers’ Bridge of Love. C’est aussi un livre difficile pour son sujet, mais qui ne tombe jamais dans le pathos, le sujet se suffisant à lui-même. Il permet de comprendre à la fois la société chinoise, mais aussi de mettre à jour et de donner à voir des pratiques monstrueuses envers les femmes : la mort ou l’abandon d’enfants et le désespoir abyssale des mères.

Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Femmes de Lettres et du Plan Orsec 2016.

dames de lettresphoto libre plan orsec (2)

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

9 Commentaires

  1. J’ai terminé chinoises de Xinran il y a peu de temps et j’en garde un souvenir très amer !
    ça retrace aussi le combat des femmes chinoises et raconte leurs témoignages bouleversants …
    A vrai dire c’est une lecture qui m’a énormément touché ! Je te le conseille fortement ! 🙂

    Réponse
  2. Comme je te l’avais dit, j’ai Funérailles célestes de cette auteure. Je vais essayer de le sortir de la PAL cette année.

    Réponse
    • « Messages de mères inconnues » est une lecture éprouvante mais passionnante. Je dois avoir « baguettes chinoises » du la même auteure, il sortira aussi de ma PAL cette année !

      Réponse
  3. C’est le 3ème ouvrage de Xinran que j’avais lu, vraiment poignant. J’avais également adoré Chinoises et Baguettes chinoises, les autres sont dans ma Wish, je veux tous les lire ^^

    Réponse
  4. Il n’est jamais trop tard pour ajouter une ultime référence avant 2017 à ma liste à lire 😉

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :