« De Pourpre et de soie » de Mary CHAMBERLAIN

chamberlain pourpre1939 à Londres, Ada Vaughan a une petite vingtaine d’années. Issue d’un milieu modeste, elle rêve de haute couture, se confectionne des robes, des chemisiers, et travaille dans un atelier de mode de Dover Street.  Elle est douée, apprend vite, connaît les tissus, comment les couper pour qu’ils subliment les courbes féminines. Elle rencontre un homme élégant, Stanislaus, qui lui parle de Paris, lui laisse espérer de l’aider dans la création de sa propre maison de couture : La Maison Vaughan. Quand il lui propose un séjour de quelques jours à Paris, elle n’hésite pas. Mais la guerre approche et finit par éclater un matin : Hitler a envahi la Pologne ! Stanilaus et Ada sont bloqués à Paris. Commence alors une longue descente en enfer.

Il y a des romans dont on sait qu’ils vont vous plaire. Comment le sait-on ? Intuitivement, parce que la couverture est belle mais on devine qu’elle n’est pas trompeuse, parce que la quatrième de couv. vous laisse suggérer un sujet intéressant et que vous sentez qu’il sera bien traité. Il faut dire que les destins de femme en littérature est mon sujet de prédilection. Parce que je suis une femme ? Sans doute, mais aussi parce qu’il raconte l’histoire du côté de l’intime, parce que les femmes dans l’histoire avec un grand H, sont des héroïnes du quotidien, de l’intérieur. Ada est ce genre d’héroïne. Mary Chamberlain pourtant n’en fait pas un personnage lisse, au contraire, elle montre une jeune femme emportée dans le marasme de la guerre, une femme contradictoire, mue par l’ambition, mais aussi le doute, voulant vivre à tout prix, commettant des erreurs, tragiquement naïve.

Que ce soit dans les films ou dans les romans, j’ai toujours été sensible au fait que, pendant cette Seconde guerre mondiale, mais sans doute est-ce le cas dans toutes les guerres, chaque individu a vécu SA guerre. C’est, je crois ce que raconte Mary Chamberlain. Ada ne vit pas la guerre comme les autres, ceux restaient en ville, ceux qui ont fui, ceux qui ont été arrêtés, elle vit sa guerre. D’ailleurs elle ne verra presque rien de cette guerre, et on le lui reprochera. Elle ne comprendra seulement qu’à la fin, l’extermination, les combats, les morts, les destructions des villes. Sa guerre est autre, une guerre personnelle pour survivre avec la force de sa jeunesse et de sa passion pour la couture.

Mary Chamberlain est historienne, professeur émérite à l’université d’Oxford Brookes, De Proupre et de soie est son premier roman. Elle place son intrigue historique à Dachau mais du côté des ennemis. L’originalité de son roman réside dans son traitement. Ada est une héroïne naïve, je l’ai dit, elle a la naïveté de la jeunesse et de la beauté. Elle était faite pour un monde d’élégance et non pour cette époque de désolation, de trahison et de souffrance. Son histoire m’a fait penser à ce film de Claude Autan-Lara avec Brigitte Bardot : En cas de malheur.

EN cas de malheur

Ada a la beauté de Bardot, son insouciance, elle subira la même incompréhension que l’héroïne du film d’Autant-Lara. Comme Bardot dans le film, Ada paiera sa beauté et la fascination que les hommes ressentent à sa vue.

De pourpre et de soie est un beau roman sur la destin d’une femme incomprise qui n’est pas née à la bonne époque.

Lu dans le cadre du challenge A Year in England.

a-year-in-england

Merci à Anaïs et aux Editions Préludes.

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Ah je note, j’aime ce genre d’histoire ! =)

    Répondre
  2. J’aime bien ce que tu dis de l’Histoire vue du côté des femmes.

    Répondre
  3. Tout ça est très tentant, je note !

    Répondre
  4. estellecalim

     /  avril 28, 2016

    Je te conseille le roman de Simenon dont est tiré le film En cas de malheur qui est encore mieux 😉
    Et je note ce roman que je ne connaissais pas du tout.

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,289,702 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    topobiblioteca sur « George …
    Antigone Héron sur « George …
    noukette sur « George …
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    les Livres de George sur Bullet Journal…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Suivez-moi sur Twitter

  • %d blogueurs aiment cette page :