Bilan mensuel de lecture : Mars 2016.

logo-bilan-mensuel1Nous voici déjà en avril ! Même si le printemps a du mal à pointer son nez, mon cerisier, lui, ne se trompe pas et depuis hier s’est couvert de petites fleurs blanches. Avant de profiter de la douceur du soleil printanier, il est temps de tirer le bilan de mes lectures de mars.

Contrairement aux deux mois précédents, je ne suis pas parvenue à chroniquer tous les livres lus. Deux billets de retard qui devraient voir le jour, ce week-end, si les copies amoncelées m’en laissent le temps. Je jetai ce matin un petit coup d’œil sur mon carnet de lecture mensuel et je constate que cette année pourtant je m’en sors mieux, sans doute parce que je parvient à mieux m’organiser dans mon travail et aussi parce que je parviens à me garder un peu de temps pour moi. Je suis moins dans la course.

Commençons, comme toujours, par ma PAL. Je n’ai pas fait de zèle, mais j’ai atteint gentiment mon objectif du Plan Orsec : trois livres lus donc, de justesse, puisque j’ai fini le troisième ce matin même. Trois romans sur la même thématique : les écrivains ! Je ne l’ai pas fait exprès. Mes choix n’ont pas été raisonnés, un pur hasard puisque, plus ça va, moins je m’interroge sur mes futures lectures, je pioche un livre dans ma PAL comme sur une impulsion.

Le choix du tout premier est un peu différent pourtant. Mon envie de le lire a été presque viscérale, une vraie nécessité et la certitude que ce roman allait être un grand moment. Mais quand on a très envie de lire un roman, le risque est toujours que la lecture ne soit pas à la hauteur de notre désir. Pour Titus n’aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulay, heureusement, mon désir fut comblé. Un roman intelligent, exigeant et fascinant sur la vie de Jean Racine. Un vrai coup de cœur.

Après Racine, Virginia Woolf et Vita Sackville-West furent à l’honneur dans le roman biographique de Christine Orban, Virginia et Vita (chronique à venir). Un roman sur la liaison entre ces deux auteures anglaises au moment où Virginia Woolf  rédige Orlando. Une lecture intéressante qui permet de percevoir ces deux femmes dans leur intimité et nous fait pénétrer dans l’atelier d’écriture de Virginia.

Enfin, le roman de Pia Petersen, Un écrivain, un vrai (chronique à venir) pose de façon intelligente une réflexion passionnante sur la place de l’écrivain dans notre société de l’image et de la téléréalité. Pia Petersen soulève la question de la littérature, de sa place, de ses enjeux et nous amène à réfléchir à notre tour. Un roman critique sur notre société et son emprise sur la littérature et la création littéraire.

Azoulay TitusOrban virginiaPetersen un écrivain

Deux romans reçus en Service de Presse ont aussi occupé mais journées martiales. Un polar tout d’abord : Fermez les yeux de C.J Cooper, construit de façon chorale. Un roman intéressant par sa composition mais, malheureusement, un peu décevant par son intrigue.

Et Boston Girl de Anita Diamant. Petite déception là aussi. Si le sujet sur le début de l’émancipation féminine aux Etats-Unis m’a semblé intéressant, j’ai regretté un traitement qui n’allait pas assez en profondeur. Une lecture fut plaisante mais trop légère pour moi.

cooper fermez les yeuxdiamant boston girl

Un bilan quelque peu contrasté donc, avec d’un côté des romans exigeants et qui m’ont fait découvrir la face caché de certains écrivains et m’ont entraînée dans des réflexions passionnantes sur la littérature, et de l’autre des romans un peu décevants car trop légers.

Pour bien commencer le mois d’avril, j’ai choisi un polar jeunesse reçu en SP et qui m’entraine dans les coulisses d’un musée : Nuit blanche au musée de Danielle Thièry, éditions Syros.

thiéry polar jeunesse

Un total de 5 livres (1560 pages).

Objectif Plan Orsec 2016 (3/3)

photo libre plan orsec (2)

Publicités
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Joli bilan. Et maudites copies qui amoindrissent tant les moments passés à faire ce que nous aimons tant.

    Réponse
  2. Tu as tenu ton objectif. Je me laisserai sûrement tenter par Titus n’aimait pas Berenice.
    Attention en dessous de la photo des trois livres, ton clavier t’a fait un poisson d’avril.

    Réponse
  3. Un beau bilan !

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :