« Le condamné de Noël » Anne Perry – A Year In England #9

Perry Anne Le condamné de NoëlEn décembre 2013, j’avais consacré quelques lectures à Noël (Christmas Pudding et Le Noël d’Hercule Poirot d’Agatha Christie, Un chant de Noël de Charles Dickens, Au pied du sapin qui rassemblaient plusieurs nouvelles autour de ce thème). J’avais aimé associer mes lectures à cette belle période. Cette année, j’ai voulu au moins lire un roman en rapport avec Noël et comme depuis de nombreuses années je me promets de lire un livre de la série « Petits crimes de Noël » d’Anne Perry, je me suis donc décidée pour le dernier sortie chez 10/18 : Le Condamné de Noël.

Londres 1868, quelques jours avant Noël. Claudine Burroughs, femme d’âge mûr sans grande beauté, accompagne son mari, Wallace, à une soirée chez les Gifford, famille aisée et réputée de la capitale anglaise. Toute la bonne société est invitée : les Foxley, les Crostwick, les Halversgate, mais aussi le contesté poète irlandais Dai Tregarron. Claudine ne trouve aucun intérêt à ces réceptions faites de rapports hypocrites et superficiels. Elle offre son aide, malgré la désapprobation de son mari, à la clinique d’Hester Monk qui s’occupe de recueillir et de soigner les prostituées londoniennes. La confrontation de ces mondes si opposés renforce le désintérêt de Claudine pour ces réunions. Alors qu’elle s’isole dans la serre, elle fait la rencontre de Dai Tregarron, ivre. Mais leur conversation distrait Claudine. Peu de temps plus tard, alors qu’elle a rejoint le salon de réception, le fils Foxley fait irruption, pâle. Une prostituée du nom de Winnie Briggs vient d’être agressée dans la serre. Claudine apporte son aide : là se trouvent Dai ainsi que les fils Crostwick et Halversgate. La jeune femme est allongée par terre et présente plusieurs traces de coups. Reste à savoir qui les lui a portés. Winnie meurt le lendemain sans avoir repris connaissance.

Tous les soupçons se portent très rapidement sur le poète, mais Claudine le croit innocent et va tout tenter pour prouver son innocence.

L’univers d’Anne Perry est toujours agréable à retrouver : la bonne société londonienne y est toujours saisie avec une douce ironie. Dans ce roman, l’auteure insiste encore davantage sur l’hypocrisie, sur ces petites phrases pleines de sous-entendus qui en deviennent assassines. Claudine est une héroïne mature qui, si elle appartient à ce monde, en a bien compris son fonctionnement et ses dessous. Elle comprend vite que tout va être mis en œuvre pour éviter aux fils de bonne famille d’être impliqués dans ce double scandale : avoir ramené une prostituée dans une réception de la haute société et pire encore que cette prostituée y est été assassinée. Malgré son mari qui voit d’un très mauvais œil l’implication de sa femme dans cette affaire, elle va utiliser sa position pour résoudre l’énigme.

 Habituée aux intrigues du couple Pitt, j’ai trouvé intéressant cette héroïne plus âgée devant aller outre les récriminations de son mari. Anne Perry traite justement de cette position de femme mariée au milieu du XIXe siècle, totalement sous le pouvoir de son mari, un mari imposé auquel il faut obéir. Tout les sépare et les années creusent les dissemblances. Mais Claudine est une femme qui sait ce qu’elle veut. Ce thème du mariage est très présent dans ce roman, et on retrouve l’intérêt d’Anne Perry pour la place de la femme dans cette société. Elle pose le problème de ces mariages organisés, sans amour qui font le désespoir des femmes devant passer leur vie auprès d’un homme qu’elles n’aiment pas, prix à payer pour l’obtention  d’un titre ou d’une fortune augmentée.

J’ai souvent mis un petit bémol à mes lectures des romans d’Anne Perry. Cet été encore à la lecture de Le Crime de Paragon Walk, j’ai regretté une fin trop vite expédiée. Ici, point du tout et ce fut très appréciable. L’enquête est bien menée, on ne s’ennuie pas et même si l’implication ou non de Dai Tregarron ne fait guère de doute, on prend plaisir à voir les voiles de l’énigme se soulever petit à petit.

Un bon cru donc qui me donne envie de renouveler l’expérience l’année prochaine.

Lu dans le cadre de A Year in England, du Plan Orsec 2015.

a-year-in-englandplan orsec 2015

Advertisements
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Je pense qu’il faudrait que je lise également un petit roman de cette collection au prochain Noël, j’aime également associer des livres avec des périodes =)

    Répondre
  2. estellecalim

     /  janvier 14, 2016

    J’ai celui de l’an dernier dans ma PAL, sans avoir eu le temps d’y toucher. Tant pis, je le garde pour l’an prochain.

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,289,612 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    topobiblioteca sur « George …
    Antigone Héron sur « George …
    noukette sur « George …
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    les Livres de George sur Bullet Journal…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Suivez-moi sur Twitter

  • %d blogueurs aiment cette page :