« Intrigue à l’anglaise » Adrien GOETZ – Polar.

Goetz PénélopeAdrien Goetz est un auteur que j’ai découvert il y a déjà deux ans à travers son roman La Dormeuse de Naples dans lequel il convoquait plusieurs peintres du XIXe fascinés par le tableau éponyme d’Ingres, tableau qui a mystérieusement disparu dans les années 1815.

Intrigue à l’anglaise est le premier tome d’une série d’enquêtes menées par la jeune et pétillante Pénélope Breuil, conservatrice du patrimoine. La jeune femme, nouvellement diplômée, prend ses fonctions au musée de Bayeux qui renferme la fameuse tapisserie du XIe siècle. Mais Solange Fulgence, conservatrice en chef, va être victime d’une agression criminelle. Qui en veut à Solange Fulgence ? Pourquoi Pénélope a-t-elle été agressée et lui a-t-on dérobé les diverses pièces de tissus acquises lors d’une vente à Drouot ? Quel mystère recèle la Tapisserie de Bayeux autrement nommée la « tapisserie de la reine Mathilde ».

Adrien Goetz plonge son lecteur dans l’histoire de la tapisserie de Bayeux et, à travers elle, dans l’histoire de la conquête de l’Angleterre par les Normands : Guillaume le Conquérant, la bataille d’Hastings en 1066, l’affrontement entre Harold et Guillaume et finalement le couronnement de Guillaume.

tapisserie

Longue de 70 mètres, représentant 636 personnages, 202 chevaux et mules, 505 animaux de toutes sortes, etc., cette tapisserie, cependant, est incomplète. En effet il nous manque la dernière scène. Adrien Goetz se saisit de ce mystère pour construire son intrigue. Mais pas seulement. L’auteur, professeur d’histoire de l’art, reprend les hypothèses d’historiens sur l’authenticité de cette tapisserie et sur son histoire à travers les siècles. Les personnages de son polar sont tous à la recherche de la pièce manquante. Que représente-t-elle ?

Pénélope, aidée de son amoureux, Vandrille, journaliste parisien, va tenter de démêler les fils, c’est le cas de la dire. Elle va se rendre compte que cette tapisserie a un enjeu décisif dans l’histoire de la monarchie anglaise et est au centre d’ambitions politiques que ce soit au XIXe avec Napoléon et Dominique Vivant Denon ou au XXe avec Hitler.

Intrigue à l’anglaise présente plusieurs qualités dont le personnage de Pénélope Breuil. Jeune fille instruite, passionnée, son affectation à Bayeux est un pis-aller. Elle rêve d’égyptologie, du Louvre. Parallèlement Vandrille, journaliste un peu bobo, résidant place des Vosges, écrit un livre sur les Windsor. Son ami Marc, antiquaire, tente de vendre une reproduction dessinée de la dernière scène de la tapisserie à Dodi Al-Fayed au Ritz, le fameux soir du 31 août 1997, où le milliardaire trouvera la mort sous le pont de l’Alma en compagnie de Lady Di.

Adrien Goetz dispose plusieurs éléments et personnages autour de la tapisserie, s’interroge sur son authenticité, sur son sens. Il tisse son intrigue savamment tout en nous racontant, à travers divers personnages, l’histoire de la tapisserie. On peut se sentir un peu perdu, regretter que l’intrigue passe parfois au second plan, mais on apprend tellement qu’on en ressort grandi. Bien sûr, il s’agit d’un roman, et Adrien Goetz le rappelle à la fin de son roman dans « Précisions historiques ». Il distingue ainsi de la fiction, la réalité, en citant de nombreuses sources bibliographiques, ce qui permet au lecteur de faire le tri.

Un roman foisonnant autant du point de l’art que de l’histoire, des personnages qui m’ont plu et que j’ai hâte de retrouver dans une autre intrigue. Je suis curieuse de voir si mes petites nuances vont disparaître dans le tome suivant, car j’ai senti que, dans ce premier tome, Adrien Goetz ne donne pas suffisamment de place à l’intrigue qu’il a tendance à noyer parfois dans les références artistiques ou historiques, nécessaires certes pour le lecteur novice mais qui pourraient être allégées ou mieux insérées dans l’intrigue. J’ai cependant passé un très bon moment en compagnie de Pénélope.

Roman lu dans le cadre de A Year In England et du Plan Orsec 2015.

a-year-in-englandplan orsec 2015

D’autres blogs (amis) en parlent : Miss AlfieMrs Pepys – Bouquinbourg

Advertisements
Poster un commentaire

9 Commentaires

  1. J’avais également passé un excellent moment en compagnie de Pénélope et de Vandrille. J’apprécie tout particulièrement le mélange d’érudition et de divertissement mis en place dans ce roman.

    Répondre
  2. Je ne connais pas du tout, mais je suis intriguée parce que j’aime en apprendre un peu plus sur l’histoire, l’art ou la littérature et la je vois qu’il y a cela et du divertissement, donc pourquoi pas =)

    Répondre
  3. Je garde un souvenir sympathique, mais pas transcendant de cette lecture… D’ailleurs, je n’avais pas eu envie de poursuivre la série malgré son attrait culturel et historique !

    Répondre
  4. Je l’ai lu il y a un moment déjà, comme toi j’avais bien aimé les personnages surtout Penelope mais j’ai trouvé l’intrigue policière pas à la hauteur, du coup je n’ai pas continué

    Répondre
  5. J’ai commencé par le quatrième « Intrigue à Giverny », puis j’ai lu les trois premiers dans la foulée l’été dernier. J’ai trouvé comme toi que l’intrigue passait souvent au second plan, surtout dans le tome consacré à Versailles où il m’a semblé que l’intrigue avait été construite de manière à pouvoir placer le plus de références historiques et artistiques possibles. Néanmoins, s’il y en avait un 5ème, je le lirais, car je trouve qu’on en apprend beaucoup, tout en se divertissant !

    Répondre
  6. Laurence (Lolotte)

     /  octobre 28, 2015

    Ce livre est dans ma PAL depuis des mois (années ??) !

    Répondre
  7. Bonjour George, J’ai trouvé quelques longueurs et une intrigue un peu « noyée ». Mais… j’ai appris plein de choses ! Je n’ai pas poursuivi. Les couvertures sont belles !

    Répondre
  8. Pourquoi pas… au pire j’apprendrai plein de chose sur cette tapisserie…;)

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :