« Là où se cache le diable » Benjamin Guéril – Roman ado.

guérif là où se cacheAdam, jeune lycéen, passionné par Le Seigneur des Anneaux de Tolkein, aime explorer les mystères de la nature. Ses parents déménagent tous les deux ans pour leur travail, un travail qui les accapare beaucoup. Adam ne voit plus l’utilité de nouer des liens amicaux dans les différents établissements scolaires qu’il fréquente, et puis, il se suffit très bien à lui-même. Les parents d’Adam viennent d’acheter une maison très isolée en pleine campagne. Lors d’une de ses explorations nocturnes dans les environs de sa maison, Adam aperçoit une lueur étrange. Curieux, il va chercher à savoir ce que celle-ci cache. Il va bientôt découvrir qu’un lieu désertique et hostile, là où la lueur s’est manifestée, porte l’étrange nom du Puits du Drac, qu’une petite maison apparemment abandonnée est surnommée la maison de la sorcière et que tout cela se situe dans une zone appelée L’Antre du Diable. Pourquoi avoir nommé ces lieux ainsi ? Que s’y est-il passé pour que les habitants de la région dissuadent Adam de s’y rendre?

Le récit est narré par Adam. Le lecteur pénètre dans son esprit. Adam se passionne pour les animaux étranges, leurs légendes. Âme d’explorateur, il aime découvrir des lieux cachés et s’est constitué un équipement adéquat : lampe torche, glaive qu’il emprunte à ses parents en cachette, etc. Son intelligence et ses connaissances surprennent les adultes qu’ils consultent, exceptés ses parents qui ne voient en lui qu’un adolescent renfermé dans son imagination, trop passionné par le monde de Tolkein et ses jeux de vidéo.

Les premières pages sont un peu répétitives et l’on attend une certaine évolution après la découverte de la lueur, puis le récit finit par s’accélérer et les recherches, les rencontres qu’effectue Adam attisent finalement la curiosité du lecteur.

L’intérêt de ce roman se situe dans une modernisation des codes du fantastique. Dans notre société actuelle, où on ne croit plus aux vampires ou aux revenants, où on parvient à démontrer scientifiquement que tel animal légendaire n’a jamais existé, le surnaturel semble avoir disparu. Or Adam est une jeune garçon qui veut croire que les légendes sont réelles, qu’elles s’appuient sur des faits réels. Pour lui, tout est une question de perspective. L’auteur plonge alors son héros et donc son lecteur dans les superstitions régionales qui s’amplifient de génération en génération.

Au début du roman, j’ai parfois eu l’impression qu’Adam, en suivant ses réflexions, ses réactions au lycée ou en prenant en considération les réflexions de ses parents, mais encore en sachant dans quelle solitude géographique, mais aussi effective vit le jeune adolescent, que l’auteur allait nous ménager un coup de théâtre, j’ai regretté un peu que celui-ci ne se produise pas. Et cela rejoint la réserve que j’ai par rapport à ce roman. La chute est beaucoup trop expédiée pour moi et m’a déçue. Sans forcément m’attendre à quelque chose d’extraordinaire, j’espérais, compte tenu de certains éléments du récit, à être davantage surprise, et je suis restée sur ma faim. Il manque à ce roman un petit quelque chose, une meilleure maîtrise, quelque chose de plus abouti.

Mais Là où se cache le diable reste une lecture agréable et se lit d’une traite.

Merci aux Editions Syros.

Advertisements
Poster un commentaire

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,289,702 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    topobiblioteca sur « George …
    Antigone Héron sur « George …
    noukette sur « George …
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    les Livres de George sur Bullet Journal…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Suivez-moi sur Twitter

  • %d blogueurs aiment cette page :