Où suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j’erre?

Miracle hier soir, un billet a paru sur le blog et voilà qu’un deuxième surgit encore aujourd’hui ! George retrouverait-elle un peu de cerveau disponible pour le blog ? Il faut croire que oui ! Vous constaterez par la même occasion que ma « schizophrénie » (entre guillemets car la dernière fois que j’ai utilisé ce terme je me suis fait remettre en place aux noms de tous les vrais schizophrènes) est toujours bien vivace puisque je parle de moi à la troisième personne, donc vous voyez je n’ai pas tant changé que cela.

Oui, George est bien toujours là, mon moi virtuel survit même si ces derniers temps mon moi réel a pris le dessus. Pourtant cette part de moi liée au blog, si elle est un peu endormie, n’en est pas morte pour autant. Non, non, loin de moi l’envie de mettre un terme ou de faire une pause, je résiste même si, oui, les billets sont beaucoup moins nombreux, que les semaines défilent sans que je prenne le temps ou ai le courage de rédiger un pauvre petit billet. Mon blog est un peu comme une maison de vacances qu’on aurait désertée mais qui est toujours là à attendre le retour de l’été pour de nouvelles escapades estivales. Je n’ai aucune envie de mettre la clef sous la porte, histoire de filer la métaphore !

Le blog était, et l’est toujours mais différemment, un moyen de parler littérature et livres alors que j’avais arrêté mes études interminables puis arrêté d’enseigner. C’était ma façon de parler des livres, de mes lectures, de rester « connectée » à ce qui me définit sans doute le mieux mon amour pour la littérature et tant pis si ça fait pompeux ! Aujourd’hui, et sans doute plus encore cette année, la retour à l’enseignement et à l’enseignement du français et de la littérature comble ce manque et je ressens moins le besoin de partager, mais… Car oui, il y a un MAIS ! On ne tient pas un blog pendant plus de 8 ans (oui parce qu’il y a eu une vie bloguesque avant Les livres de George) sans que cela laisse quelques séquelles. Difficile donc pour moi d’oublier ce petit blogounet, d’oublier celles et ceux qui le visitent, d’oublier les échanges, les discussions… On est blogueuse ou on ne l’est pas, et je crois que je le suis profondément.

Donc, même si je cours de salle en salle, même si je suis toujours taraudée par le prochain cours, le prochain roman à faire étudier, le prochain cours à préparer, les prochaines copies à corriger, blogounet reste niché dans ma tête, et je  vois ses yeux de Chapotté :

chapoté

Vous les voyez vous aussi les yeux du Chapotté ?

Comment l’abandonner ?

Et puis, bizarrement, ces derniers temps l’envie revient, malgré la fatigue, l’envie de rouvrir les volets, de faire la poussière (métaphore filée quand tu nous tiens !), d’aérer, de changer un peu les meubles de place, pour mieux repartir, oui, même si c’est différemment, le tout étant de repartir, d’alléger les bagages, de venir comme on est, et peut-être finalement de revenir à l’essentiel, comme au début, au tout début quand je lisais juste mes livres, que je les choisissais juste par envie, quand je n’imaginais pas les SP, les challenges, les LC et j’en passe. Je ne renie rien, j’ai aimé tout cela, mais aujourd’hui j’ai envie de choses plus simples parce que je ne vis plus de la même façon. On lit et blogue selon notre vie. Je lis donc toujours (il ne pourrait pas en être autrement), mais différemment, il est donc normal que je blogue aussi différemment.

A bientôt !

Publicités
Poster un commentaire

33 Commentaires

  1. Oui, il te faut trouver une manière de continuer à faire vivre ton blog différemment. L’essentiel est que tu n’abandonnes pas et que cela soit toujours un plaisir. Je t’embrasse ma chère George, au plaisir de te lire !

    Réponse
  2. L’important est de continuer à prendre du plaisir ! Arriver à tout concilier est loin d’être évident, on fait toutes comme on peut, selon nos envies et disponibilités, la vie réelle est importante mais nos blogs le sont aussi et on n’a pas envie de les lâcher. Bon courage pour les cours et les copies

    Réponse
    • Oui difficile de trouver du temps pour tout, j’ai l’impression de me démultiplier entre épouse, mère, femme, blogueuse, prof… ça en fait du monde en une seule personne !
      Merci fidèle Bianca !

      Réponse
  3. Contente d’avoir de tes nouvelles et d’apprendre que tu blogues moins pour de bonnes raisons. Moi aussi, j’ai du mal à tenir le rythme cette année. Lorsqu’on a fini de corriger 120 copies de rédactions, dur dur de se remettre à lire pendant des heures et à écrire ensuite. Et pourtant, j’aime mon blog! Alors je continue de lire, un peu moins; et de publier des articles, un peu moins.

    Réponse
  4. Le plaisir doit primer ! Et je serai ravie de te relire, même si ce n’est que de temps à autre 🙂

    Réponse
  5. Inventons encore et toujours, c’est ce qui compte 🙂
    Moi je viens sur mon blog quand j’ai envie, quand j’ai le besoin, quand j’ai envie de partager (ce dont j’ai moins besoin également évidemment de part mon métier).
    Contente de te lire en tout cas

    Réponse
  6. Inventons encore et toujours, c’est ce qui compte 🙂
    Moi je viens sur mon blog quand j’ai envie, quand j’ai le besoin, quand j’ai envie de partager (ce dont j’ai moins besoin également évidemment de part mon métier).
    Contente de te lire en tout cas
    ps: je commente de nouveau via twitter car je crois que sinon ça ne marche pas…

    Réponse
    • INVENTER et renouveler, tu as raison, tout pour ne pas que le plaisir s’émousse et par besoin aussi d’écrire !
      P.S ton premier message était en attente de modération (?), il était donc bien passé !

      Réponse
  7. eimelle

     /  janvier 28, 2015

    un nouveau rythme à trouver en effet… mais comment résister au chapotté!

    Réponse
  8. Tout a fait! Un blog repond aussi a nos mode de vie et le plaisir de bloguer est essentiel. Et puis un blog c’est aussi une bulle d’air parfois lorsqu’on se sent trop encre dans le quotidien. Alors si l’envie te reprend de bloguer un peu plus, je serais ravie de te lire, a ton rythme! 🙂

    Réponse
  9. musy88

     /  janvier 28, 2015

    bon retour! tes articles de blog me manquaient!

    Réponse
  10. Ne pas bloguer frénétiquement mais en revenant aux fondamentaux , plaisir et liberté . Bravo George pour la forme et le fond de ce billet d’intention 😉

    Réponse
  11. En quantité ou non, il faut que ça reste un plaisir. Bonne continuation. 🙂

    Réponse
  12. À bientôt ma belle ♥

    Réponse
  13. Nane

     /  janvier 28, 2015

    Heureuse de te lire de nouveau !!!

    Réponse
  14. La blogo évolue aussi. Nous bloguons différemment.
    Bons billets à venir George !

    Réponse
  15. Le plaisir de te lire est lui aussi toujours là, bises

    Réponse
  16. estellecalim

     /  février 1, 2015

    Ce n’est pas moi qui vais te jeter la pierre, tu le sais 😉 Je crois que lorsqu’on change quelque chose dans nos vies, cela se ressent forcément dans nos blogs. Soit on change la déco, soit on s’attaque au contenu, soit on doit retrouver du temps autrement. On peut aussi tout faire.
    Quoi qu’il en soit, je continue à te suivre, même si c’est pour un billet de temps en temps et surtout, lis de bons livres, ça détend 😀

    Réponse
    • Et puis c’est peut-être une bonne chose finalement, ça permet de réfléchir sur notre façon de bloguer, de remettre les compteurs à zéro.
      Merci Estelle, et oui j’essaie de choisir en tout cas des livres dont le sujet me fait envie au moment M !

      Réponse
  17. Stephie

     /  février 12, 2015

    J’aime bien ta dernière réflexion. On change hein avec les années 😉 Bises et bon courage pour les cours et les copies 😉

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :