« Comment (bien) rater ses vacances » Anne PERCIN

Rpercin rater vacances1ien de tel quand on bosse (trop) de lire un roman qui parle de vacances, même si le titre laisse présager le pire, mais rien de tel également, dans ce contexte, que de lire une histoire de vacances ratées, l’envie de dire : « Bienfait ! » pointe alors. Bref, ce fut la raison suffisante mais pas unique, puisque ce qui m’a poussé à lire ce roman ado fut aussi, sans aucun doute, l’envie de lire quelque chose de léger et de drôle, de faire respirer mon cerveau bien trop surchargé voire survolté. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue.

Maxime, ado dans toute sa splendeur, n’a vraiment aucune envie de suivre ses parents sur le GR 20 en Corse lors de ses prochaines vacances estivales. Sa sœur, quant à elle, rêve de partir en colo avec sa meilleure amie. Les parents, eux, ne verraient pas d’un mauvais œil de se débarrasser enfin de leur progéniture l’espace de 15 jours. Les choses sont donc réglées : voilà Alice inscrite à sa super colo et Maxime en route chez sa grand-mère qui habite dans la banlieue parisienne voisine, mais qui a l’énorme avantage de posséder un ordinateur avec connection internet et d’être très conciliante.

Sauf que, vous vous en doutez, les choses ne vont pas franchement se dérouler comme prévu. Ce pauvre Maxime va passer des vacances qu’il n’avait certes pas imaginées.

Anne Percin dresse le portrait d’un adolescent accroc à internet et aux réseaux sociaux, qui, dans sa valise, n’emporte qu’un pauvre jean et quelques tee-shirts, qui se nourrit presque exclusivement de pizzas en tout genre, dort jusqu’en début d’après-midi, bref un ADO ! Mais là où on pourrait crier aux clichés, Anne Percin montre avant tout comment l’ado de base recèle des qualités insoupçonnées qui vont se révéler dans des situations imprévues (voire dramatiques) mais très drôles.

Le pauvre en voit de toutes les couleurs et on suit ses péripéties avec plaisir :une grand-mère qui fait un malaise dans les cerises, une préparation de repas à base d’aubergines qui se transforme en expérimentation du troisième type, des parents aux abonnés absents, et j’en passe. Au fil des pages, le lecteur suit l’évolution du jeune ado de base en adolescent de plus en plus responsable, un adolescent auquel on ne peut que s’attacher une fois que l’on découvre sa vraie nature.

Ce roman ne tombe jamais dans le n’importe quoi et c’est vraiment ce que j’ai apprécié, bien sûr l’accumulation des péripéties en si peu de temps peut paraître un peu too much, mais les scènes restent réalistes et ne tombent jamais dans un burlesque excessif.

Bref, un roman dont il ne faut pas se priver et que je vous recommande.

Publicités
Poster un commentaire

18 Commentaires

  1. C’est pile ce que j’ai envie de lire en ce moment ! Quelque chose d’un peu léger, drôle, qui détend. J’ajoute à ma liste, merci 🙂

    Réponse
  2. Ah Maxiiiimmmeeee ! Que j’ai aimé ses aventures ! Une véritable gourmandise de lecture.
    Bises

    Réponse
  3. J’ai beaucoup aimé ce roman, l’ado en question a aussi un humour assez agréable, et ses références musicales sont vraiment sympas!

    Réponse
  4. Les deux autres sont tout aussi bien ☺☺

    Réponse
  5. Ça fait longtemps que je veux le lire, je vais bien finir par me l’acheter !

    Réponse
  6. J’avais passé un excellent moment avec ce livre 🙂

    Réponse
  7. ca a l’air tres sympa!

    Réponse
  8. Le titre donne envie, mais ton article encore plus ! Je vais me le noter tout de suite, merci !

    Réponse
  9. C’esst vrai que ce roman est génial 🙂

    Réponse
  10. Les deux volumes suivants sont merveilleux 😀

    Réponse
  11. je l’ai adoré ce Maxime! 3 fois!!!

    Réponse
  12. Un roman adorable ! il me reste à lire la suite.

    Réponse
  13. Un roman lu et approuvé pour ma part !! TOut ce dont j’ai besoin ❤

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :