Bilan mensuel de lecture : Novembre 2014

logo-bilan-mensuel1Même si je ne parviens plus à chroniquer mes lectures, je tiens cependant à ce bilan mensuel, ne serait-ce que pour tenir à jour mes lectures sur ce blog. Et je me dis que peut-être, un jour, parviendrai-je à tout rattraper. Je vous avoue que je ne lutte même plus et que je lis ce qui me fait envie, au moment où j’en ai envie et tant pis pour le reste. Cette mise à distance involontaire et forcée du blog a au moins l’avantage de m’avoir permis de reconsidérer ma façon de lire. Oh je ne vous cache pas que parfois une pointe de culpabilité me transperce quand je pense à tous les services de presse qui m’attendent, j’en lis donc mais je les choisis non plus par ordre d’arrivée mais simplement par envie. Un autre avantage est sans doute mon retour aux classiques qui me fait renouer avec mes premières amours et je redécouvre le plaisir du XIXe siècle. Enfin, manquant de temps, j’ai envie de réinvisager mes billets de blog. Parce que bloguer me manque, je vais tenter de faire des billets plus synthétiques qui me prendront moins de temps à la rédaction en espérant qu’ils vous intéresseront toujours autant cependant. Et je commence ce soir, avec un bilan abrégé même si, au moment même où je l’écris je me rends compte que la synthèse et moi, ça fait deux !

Novembre, donc, ne fut guère plus conséquent que les mois précédents, mais au moins ai-je l’impression d’avoir pris un rythme régulier d’environ 5 romans par mois, ce qui est en soit acceptable après tout, vue la vitesse à laquelle les semaines défilent.

Deux catégories dans mes lectures ce mois-ci : lectures en lien avec mes cours et des services de presse.

bilan novembre 2014

Nouvelles naturalistes des soirées de Médan, comprenant les nouvelles d’Emile Zola, « L’attaque du moulin », de Maupassant, « Boule de suif » (relecture) et de Joris-Karl Huysmans, Sac au dos (relecture). Sur le thème de la guerre de 1870 contre la Prusse, les trois auteurs (à l’origine, ils étaient six – Henry Céard – Léon Henninque et Paul Alexis, lesquels sont tombés un peu dans l’oubli) livrent une nouvelle chacun révélant les horreurs de la guerre, les hypocrisies nationales et les petites bassesses dont les hommes sont capables en temps en guerre. J’ai pris un grand plaisir à relire « Boule de suif » que j’avais lue il y a plusieurs années je ne sais plus vraiment à quelle occasion. J’ai redécouvert la nouvelle de Huysmans que j’avais lue lors de mon D.E.A et qui ne m’avait pas laissé une trace indélébile. Cette deuxième lecture, après la lecture des nouvelles de Zola et de Maupassant, m’a donné une autre vision de ce récit, critique terrible de la guerre qui apparaît dans toute son absurdité. Je n’avais jamais lu celle de Zola qui, tout en ironie, oscille entre comique et tragique et où l’absurde n’est, là encore, pas exclue.

Dracula de Bram Stocker. Cette version abrégée propose un accès intéressant au roman de l’auteur britannique. En respectant les chapitres, les deux professeurs de lettres, qui ont composé cette version, ont conservé une bonne partie du texte original et inséré des résumés permettant de faire le lien. Les résumés sont suffisamment bien faits pour que le lecteur ne soit pas perdu et suive l’intrigue sans avoir l’impression de manquer les évènements forts. Bien sûr, rien ne remplace jamais une version intégrale. J’ai effectué cette lecture pour une séquence que je ferai en 4e et il n’était guère envisageable de faire lire aux élèves le roman dans son intégralité, celui-ci comprenant plus de 500 pages. J’ai adoré cette lecture pour sa composition : extrait de journal intime, correspondance qui permettent des points de vue différents ; pour son aspect fantastique et terrifiant ; pour cette figure spectrale de Dracula et cette dichotomie entre le bien et le mal. Une lecture qui m’a donné très envie de lire le roman dans son intégralité… un jour.

La deuxième catégorie de mes lectures de novembre touche les SP.

Deux, de Stanislas Walls est un roman agréable. Le thème du cinéma, très présent, m’avait donné envie de le lire et je ne le regrette pas même si le première partie m’a semblé moins intéressante que la deuxième, j’ai aimé son héroïne légère hésitant entre deux amis, l’un scénariste et l’autre réalisateur. Un roman de notre époque qui se lit tranquillement et fait passer un bon moment. [Roman paru Au diable Vauvert]

La Fractale des raviolis  de Pierre Raufast. Roman dont la blogo a beaucoup parlé et qui fait partie de la sélection des Talents à découvrir Cultura. Les avis ultra positifs me l’ont fait choisir un soir où je ne savais pas trop quoi lire. J’ai beaucoup aimé sa construction en poupée Russe, un chapitre (sorte de nouvelle) qui ouvre sur le chapitre suivant et propose une autre histoire s’appuyant sur celles des précédents chapitres. J’ai cependant quelques réserves, car toutes les « nouvelles » ne m’ont pas plu, certaines ont même provoqué quelques cauchemars tant l’ambiance me passerait glauque. J’ai souvent été assez mal à l’aise, et cela même si l’auteur opte pour un humour noir. Celle qui remporte mon suffrage reste celle qui a donné le nom au roman… mais faut-il parler de roman ? [Roman paru chez Alma éditeur]

Enfin;

Fuir la citadelle  de Ryan Graudin  est un roman que j’ai dévoré. Roman ado qui plonge le lecteur dans une cité parallèle de Hong-Kong, Hak Nam, cité décadente où règnent la pègre, la prostitution et le crime. Le lecteur suit le destin de trois personnages : Dai, jeune homme issu d’une bonne famille mais qui doit racheter une faute, Mei Yee, vendue par son père pour la prostitution et sa petite soeur, Jin Ling, qui a tout quitté pour la retrouver. Le récit se partage entre ses trois personnages et on s’attache à chacun et même un chat de Jin, sorte de serpillière à poil au miaulement qui ressemble à un éternuement. Si vous avez des ado à la maison et que je vous ne savais pas quel livre leur offrir à Noël, ce roman est pour vous et pour eux ! [Roman paru chez MSK]

Voilà, finalement j’ai été bien plus longue que prévue mais cela m’a permis de parler de ces romans et de rattraper un peu mon retard de chroniques.

Je vous souhaite un beau et lumineux mois de décembre !

A bientôt pour un billet idées cadeaux pour Noël !

Romans lus dans le cadre du Challenge 1% Rentrée Littéraire. -2 –

challenge 1% 2014

Plan Orsec 2014 – 2 – 

PAL Orsec 2014

Advertisements
Poster un commentaire

34 Commentaires

  1. Bonsoir George ! Il faut que tu maintiennes ce bilan, ça nous permet de te situer !
    J’ai noté « La fractale… », je suis curieuse.
    A++

    Répondre
  2. Ça fait plaisir de te lire à nouveau ! Tu as raison d’être contente, cinq romans c’est déjà très bien. J’ai lu Les soirées de Medan il y a une éternité et à part Boule Suif, aucune ne m’a laissé de trace indélébile non plus. Comme toi j’ai reçu La fractale des raviolis mais je ne l’ai pas encore lu

    Répondre
  3. je pourrai te prêter « dracula » et ‘ »dracula l’immortel » de stocker quand tu voudras!

    Répondre
  4. J’aime bien février format moi! Et j’aime aussi ta façon d’aborder tes lectures. Ya pas de meilleure façon d’aborder la lecture selon moi!

    Répondre
  5. Je termine la version abrégée de Dracula avec mes 4e. Elle a plutôt bien marché ! Courage pour le manque de temps pour lire et bloguer. Je suis un peu dans la même galère. Des bises douces en cette fin d’année¨¨**

    Répondre
  6. eimelle

     /  décembre 6, 2014

    beau bilan tout de même!
    Je suis d’accord avec toi pour les raviolis, certaines nouvelles sont un peu trash! mais l’ensemble est plaisant

    Répondre
  7. Mais c’est tout à fait positif que tu aies plus de temps à passer ailleurs que sur ton blog, c’est même sain. Vivre n’est pas lire et bloguer, c’est aussi beaucoup d’autres choses dont enseigner n’est pas la moindre.

    Répondre
  8. Un beau bilan ma foi, et une belle synthèse dans tes avis sur les romans lus. Je note « Deux, » de Stanislas Walls, qui, de par son thème, m’intrigue beaucoup. Bon mois de décembre et surtout, continue à suivre tes envies livresques ou autres.

    Répondre
  9. Parfois, faire un billet récap, c’est bien aussi 🙂 J’ai lu Dracula en entier et plusieurs passages sont un peu longuets. Et puis 5 romans, c’est déjà pas mal !

    Répondre
  10. Contente d’avoir de tes nouvelles George, tu continues de lire, donc tout va bien ;0) Je t’envoie des bisous et te souhaite plus de temps pour ce que tu souhaites, bonnes lectures pour le mois de décembre !!

    Répondre
  11. Aaah, tu es le premier avis mitigé que je lis sur « La fractale des raviolis ». Il me tente néanmoins mais j’éviterai de trop en attendre du coup.

    Répondre
  12. biblioflo

     /  décembre 8, 2014

    C’est quand même pas mal comme bilan!!!!! bonne continuation à toi George

    Répondre
  13. Oh oui le temps défile bien trop vite ! Comme toi, j’ai perdu du temps libre cette année et j’ai l’impression de ne pas avancer dans mes lectures. 😦 Dans tes lectures de novembre, j’ai très envie de découvrir « La fractale des raviolis » dont le titre ne cesse de m’intriguer !

    Répondre
  14. J’ai à peu près le même rythme que toi et je suis souvent perplexe/admirative lorsque je vois que certaines blogueuses lisent presque 20 livres par mois !

    Répondre
  15. Moi aussi je prends du retard dans mes lectures, dans mes chroniques et dans ma tournée des blogs, j’essaye de reprendre le rythme car cela me manque beaucoup beaucoup. Je suis contente de te lire ne serait-ce que pour un bilan mensuel 🙂

    Répondre
    • Je profite des vacances pour rattraper mon retard sur le blog, commencer par répondre aux commentaires mais difficile encore de faire la tournée des blogs, je m’en tiens aux billets qui sont publiés sur Facebook mais du coup j’en manque beaucoup ! Bon courage à toi !

      Répondre
  16. Même si tu veux faire court, tu nous offres de jolis commentaires ! 🙂 5 livres par mois, c’est un bon rythme, surtout quand les journées passent si vite !! Bon mois de décembre à toi, George ! 🙂

    Répondre
  17. papilloteleblog

     /  décembre 21, 2014

    Je n’ai lu que Dracula, et contrairement à mon habitude, eh bien j’ai préféré les films… sans doute parce que je les ai découverts en premier.

    Répondre
  18. Plus qu’une passion, un sacerdoce !

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :