« Y comme Romy » Myriam LEVAIN et Julia TISSIER (Rentrée Littéraire 2014 #11)

Levain romyRomy appartient à la génération Y, celle des personnes, et en l’occurrence des femmes, nées entre le début des années 80 et le début des années 2000. Romy a donc une trentaine d’années, elle est célibataire, recherche l’amour, travaille et se retrouve dans des plans un peu minables. Elle a fait des études de lettres mais s’occupe du site Web d’une agence de voyage. Elle est hyper connectée sur Twitter, Instragram, et fait des selfies à tout va !

L’auteur et l’illustratrice sont journalistes. Le personnage de Romy est né dans un magazine qu’elles ont créé, Cheek Magazine. Romy c’est la trentenaire d’aujourd’hui : libérée, indépendante mais un peu paumée quand même. Dans ce livre qui mêle illustrations et textes, Romy nous raconte sa vie et ses déboires sexuels, sociaux, amicaux. Ses seules relations stables sont celles qui la lient à son portable et à son chat, Jean-Paul Sartre !

Sa vie se déroule par chapitres à thèmes : « Les collègues de bureau » ; « le divorce de mes parents » ; « Ma mère, Facebook et moi » ou encore les sites de rencontres ; « la connasse à graines » ; « Le nouvel-an et son bilan », sans parler des plans cul (sic) et de leurs déceptions, dont « la rupture » sans oublier « le coiffeur », texte très réussi. Récit à la première personne qui m’a fait penser à des sketchs de one-woman-show, entre Florence Foresti et Bérengère Krief. On rit donc pas mal, pas forcément à tout, mais les auteurs savent saisir la femme trentenaire d’aujourd’hui, dans ses contradictions, ses envies, ses échecs, et dressent donc en parallèle un portrait de notre société à la fois hyper connectée et produisant pourtant de plus en plus en de solitude.

J’appartiens à la génération X ou la Bof Génération, certaines situations ne me parlent donc pas nécessairement, d’autres sont un peu du déjà vu, mais j’ai ri souvent et c’est sans doute le principal avantage de ce livre. Les illustrations sont très réussies et rehaussent les textes d’un humour supplémentaire.

 Romy illustration

Un livre plein d’humour, donc, qu’il serait dommage de bouder en cette période morose !

Merci aux Editions Robert Laffont

Advertisements
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Oui, plein d’humour. Le léger fait du bien en ce temps automnal. 🙂

    Répondre
  2. C’est vrai que ça change des romans pas toujours très amusants de la rentrée littéraire 🙂

    Répondre
  3. Je fais partie de cette fameuse génération X du coup cette lecture me tente beaucoup!

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :