« Le Château des Carpathes » Jules VERNE

Verne carpathesAux alentours d’un petit village de Transylvanie, le château des Carpathes dresse ses ruines et est l’objet de toutes les plus folles et angoissantes légendes. Bien que le château soit Laissé à l’abandon depuis la disparition de son dernier propriétaire, Rodolphe de Gortz, un jour,  une fumée s’échappant du donjon du château est aperçue par le berger local. Qui ou quoi hante les lieux ? L’inquiétude s’empare des habitants de Werst. Le jeune Nick Deck décide de s’y rendre pour en avoir le coeur net. Accompagné du fanfaron docteur Patak, le jeune homme se met en route.

Il y a des années que je n’avais lu un roman de Jules Verne. Ma dernière lecture doit remonter à mon jeune adolescence. Pourtant je possède encore plusieurs de ses romans et notamment dans cette collection du livre du poche, qui a eu la bonne idée de reproduire l’édition d’Hetzel et d’insérer les illustrations de l’époque. Cette collection offre donc un plaisir particulier.

L’intrigue du Chateau des Carpathes est double : dans la première partie, Jules Verne installe son lecteur au milieu des habitants de Werst : présentation des personnages et insistance sur leur nature superstitieuse ; dans une deuxième partie, l’auteur insère d’autres personnages, et notamment le Comte Franz de Telek, un jeune noble, désespéré par la mort de sa fiancée, une célèbre cantatrice, et qui voyage à travers le monde pour se consoler un peu de son chagrin. Quand il apprend que le château des Carpathes appartenait à Rodolphe Gortz et que ce château semble à nouveau habité, il décide à son tour de s’y rendre. Le récit de l’expédition de Nick lui semble étrange, mais comme le comte n’est pas superstitieux, il veut savoir qui se cache au château.

Jules Verne, on le sait, est un auteur positiviste et passionné par la science. Dans ce roman, il oppose la superstition à la science, l’ignorance à la connaissance, tout en insérant une perte de conscience menant à la folie. En plantant le décor dans une région réputée par ses légendes de vampires (pourtant le roman fut écrit avant Dracula), il prépare le lecteur pour un récit fantastique.

N’ayant plus l’innocence de ma jeune adolescence, j’ai très vite compris les dessous du mystère du château, mais l’intrigue seconde et qui, finalement est l’intrigue principale, m’a beaucoup plu. Jules Verne est un grand conteur d’histoires et on se laisse prendre. L’histoire d’amour de Franz et Stilla donne un intérêt supplémentaire à l’histoire.

Ecrit en 1892, ce roman rappelle le romantisme noir du début de son siècle (les ruines, les superstitions), illustre le positivisme et l’influence de la science propres à son époque et annonce la science-fiction.

Un roman qui fait du bien, plein d’aventures et de rebondissements, et qui a eu, sur moi, un effet nostalgie.

Roman lu dans le cadre du Challenge Petit Bac 2014, du Challenge Un classique par mois, du Challenge XIXe siècle, du Challenge Myself, du Challenge Amoureux saison 4 et du Plan Orsec 2014.

challenge petit bac 2014challenge un classique par moischallenge littérature XIXechallenge Myself Classique français XIXchallenge amoureux_4PAL Orsec 2014

Publicités
Poster un commentaire

27 Commentaires

  1. J’ai lu Jules Verne pour la première fois l’an dernier : Le tour du monde en 80 jours et ce roman m’a beaucoup plu, je lirai donc Verne à nouveau et peut-être celui-ci qui sait ?

    Réponse
  2. Je n’ai jamais lu Jules Verne… Pour une nantaise, c’est un peu un comble ! J’ai voulu commencer par ce titre il y a quelques mois, mais il m’est tombé des mains… A reprendre peut-être 😉

    Réponse
  3. C’est le premier que j’avais lu quand j’étais en 4e je crois, et je n’avais pas trop aimé…

    Réponse
  4. depuis que j’ai ma liseuse je télécharge gratuitement Jules Verne, je penserai à cet ouvrage d’autant plus que j’ai gardé un très bon souvenir d’un voyage en Roumanie

    Réponse
  5. Lesalondeslettres

     /  septembre 29, 2014

    Il y a bien longtemps que j’ai lu du Jules VERNE mais celui-ci est dans ma bibliothèque et n’attend que moi

    Réponse
  6. nostalgie pour moi aussi, du coup 🙂 je l’avais étudié au collège, pas trop aimé, puis relu avec énormément de plaisir quelques années après

    Réponse
  7. Un bon roman qui sait marier les faits étranges, l’humour et les technologies nouvelles. Les faits étranges ce sont les rumeurs et les légendes nombreuses qui courent dans ces régions reculées peuplées de villageois et de bergers ; l’humour, ce sont les réactions faites de peurs ou de vantardise de certains habitants du village, quant aux technologies modernes, c’est tout le talent de l’auteur qui sait introduire dans ses œuvres les dernières inventions de son époque.

    Réponse
  8. Si c’est bon pour le moral pourquoi pas ?? ^^ Perso j’ai dans ma bibliothèque depuis des lustre « une ville flottante » que j’ai d’ailleurs inscrit au challenge « le mélange des genres ». Ce sera une première pour moi Jules Verne mais vu ton billet je ne pense pas être déçue !

    Réponse
  9. J’ai lu ce livre au collège et en lisant ton billet, je me rends compte qu’il ne m’a laissé aucun souvenir. Il faudrait que je me replonge dedans un jour.

    Réponse
  10. je suis pas trop adepte des romans de fantaisie

    Réponse
  11. Je l’ai lu il y a très longtemps. Ce n’est pas mon préféré.

    Réponse
  12. J’ai souvent vu cette édition, elle est très belle, mais j’opte souvent pour les Folios pour les classiques, peut-être qu’un jour j’oserai changer 😛

    Réponse
  13. J’ai une tendresse particulière pour ce récit de Jules Verne ! Je suis heureuse de le trouver chez toi, George 🙂

    Réponse
  14. Je n’ai pas beaucoup lu Jules Verne mais l’Ile du point Nemo que je viens de dévorer me donne envie de le redécouvrir !

    Réponse
  15. Un de mes préférés de l’auteur, pour son côté gothique justement.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :