« Prenez soin du chien » J.M. ERRE

Erre chienAprès ma lecture enthousiasmante du Mystère Sherlock, j’avais bien l’intention de poursuivre ma découverte des romans de J.M. Erre. Ma PAL s’assimilant de plus en plus à une librairie, il m’a suffi de saisir Prenez soin du chien sur mes étagères. Ce roman, paru en 2006, est le premier de J.M. Erre.

Construite autour deux journaux intimes, celui de Max Corneloup, auteur de feuilletons radiophoniques, et celui d’Eugène Fluche, peintre sur oeuf, l’intrigue de ce roman se situe dans deux immeubles en vis-à-vis. Max est persuadé qu’Eugène l’observe, et Eugène est persuadé que Max l’observe. Prenez soin du chien, c’est un peu Fenêtre sur cour en mode loufoque ! Tout va s’emballer quand Max, maladroitement, écrase Hector, le chien de Mme Brichon, sous un carton de livres pendant son emménagement.

J.M. Erre rassemble des personnages totalement déjantés, tous ont une petite case en moins et quand tous ces personnages vivent à proximité les uns des autres autant vous dire que l’on ne s’ennuie pas. Il faut un peu de temps ou de pages pour entrer dans cet univers et comprendre que ce que l’on va lire se situe au-delà de la raison.

La construction du roman est savamment orchestrée puisqu’en plus des journaux de Max et Eugène, voisins de vis-à-vis ennemis, s’insèrent des passages en italique : réflexions ou notes d’un narrateur que l’on n’identifiera qu’à la toute fin du roman. J.M. Erre joue également sur la mise en abyme puisque le titre du roman est également le titre d’un film réalisé par un locataire un peu fou qui réalise des films avec des scènes d’autres films.

J.M. Erre non seulement balade ses personnages, mais également son lecteur. Les révélations, les coups de théâtre sont déstabilisants et apprennent au lecteur à ne pas se fier aux apparences.

Ce pauvre Hector, mis en avant dans le titre, est le premier mort du livre, il y en aura d’autres, et, comme dans Le Mystère Sherlock, le lecteur aura bien du mal à savoir qui a tué qui.

La lecture de ce roman est une vraie jubilation que l’on apprécie d’autant plus si on le lit rapidement. Je l’ai dévoré en deux jours et plus l’intrigue avance plus on veut en savoir, plus on s’interroge, plus on cherche à démêler les fils.

L’humour est le ressort essentiel : les personnages tous un peu frappés ; les situations cocasses ; les allusions moqueuses du narrateur sur les pseudos artistes qui logent dans cet immeuble qui finit par ressembler à un asile de fous, rendent la lecture de ce roman particulièrement réjouissante. Si vous avez envie de rire, c’est vraiment un roman que je vous recommande.

J.M. Erre est un des rares auteurs que j’ai lus et qui a trouvé grâce aux yeux de mon homme. Après avoir lu Le Mystère Sherlock, il a lu et apprécié Prenez soin du chien. Et cela est suffisamment rare pour être souligné.

Roman lu dans le cadre du Plan Orsec 2014 (lecture d’août).

PAL Orsec 2014

Advertisements
Poster un commentaire

16 Commentaires

  1. J’ai adoré! J’ai un gros faible pour tout ce qu’écrit Erre. Il me fait mourir de rire!

    Répondre
  2. Je n’ai lu que le mystère de Sherlock, mais quel plaisir ! Je vais suivre ton avis !

    Répondre
  3. Je m’étais sentie bien seule en lisant ce roman, car tout le monde avait trouvé le truc loufoque, jubilatoire et super drôle, comme toi…. mais pas moi :/ A part l’épisode du chien raplapla (qui m’avait fait éclater de rire), je me suis très vite lassée de cette surenchère et surtout, j’ai trouvé la fin vraiment tirée par les cheveux…. donc pas un bon souvenir de lecture :/ Dans le même genre complètement barré, j’avais trouvé mon bonheur dans « Allumer le chat » ❤
    Belle semaine à toi,
    Cajou

    Répondre
    • C’est un humour assez particulier. Au début du roman, il m’a fallu quelques pages pour m’immerger. Je n’ai pas encore lu Constantine, pourtant j’ai plusieurs de ses livres dans ma PAL.

      Répondre
  4. J’ai lu d’une traite il y a quelques mois « La fin du monde a du retard » de J.M.Erre : un vrai divertissement, de l’évasion pure, sur fond de théorie du complot, avec une réflexion sur le rôle des médias. Tout à fait jubilatoire ! Je note ces deux titres qui rejoindront ma PAL.

    Répondre
  5. Voilà un livre dont la couverture ne me tente pas du tout… Et pourtant ton avis me donne envie de découvrir ce livre ou au moins cet auteur. Ne jamais s’arrêter à une couverture devrait être ma devise car je me suis déjà faite avoir plus d’une fois.

    Répondre
  6. C’est un auteur qu’il faut que je lise absolument, ses romans ont l’air très drôles

    Répondre
  7. sous les galets

     /  septembre 8, 2014

    Je note, car c’est un auteur que je vois surgir de temps à autre avec des commentaires qui me mettent l’eau à la bouche…je ne sais pas si je commencerai pas celui-là,….

    Répondre
  8. Ah un livre drôle, c’est une bonne idée pour quand il fera gris, je me le note, merci !

    Répondre
  9. Je ne me suis pas plus que ça penchée sur cette lecture, mais en fait ça a l’air sympa et humoristique.

    Répondre
  10. Etrange écriture dont l’histoire m’a bien surprise ! Je dois continuer avec le Sherlock.

    Répondre
  11. Si je cherche un livre drôle (le genre se fait rare), je saurai quoi choisir, merci 🙂

    Répondre
  12. Voilà bien longtemps que je veux découvrir cet auteur, il ne me reste plus qu’à sortir de ma PAL Le mystère Sherlock….

    Répondre
  13. J’avais adoré Le Mystère Sherlock alors pourquoi pas 🙂

    Répondre
  14. Le prochain de l’auteur que je dois lire, il est déjà dans ma PAL. Tu viens de le faire remonter au sommet de la pile !!!

    Répondre
  15. Ça fait un moment que les livres de cet auteur me font de l’œil. il faut que je songe à faire augmenter ma PAL…

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :