« Hannah et le Trésor du Dangerous Elf » Stéphanie BENSON (Mois Anglais #1)

benson hannahPour entamer ce Mois Anglais, j’ai décidé de me remettre à l’anglais. Ayant abandonné cette langue depuis ma classe de Terminale (pour lui préférer l’Italien), autant vous dire que je suis ras des pâquerettes. Or les éditions Syros ont créé une série de romans qui va me permettre de réviser mes bases. La collection Tip Tongue propose en effet des romans en français et en anglais. Il existe deux niveaux : des romans destinés aux 10-11 ans (CM2/6e) et d’autres pour les plus 12-13 ans (5e/4e). Mon fils aîné, Antoine, étant en CM2, j’ai opté pour les romans du premier âge et j’ai donc lu Hannah et le Trésor du dangerous Elf. Bien que l’intrigue emporte Hannah, son petit frère et ses grand-parents en Irlande, je fais entrer ce roman dans le Mois Anglais pour la langue employée et donc pour cette lecture en semi-VO.

Hannah est une petite fille d’une dizaine d’années, affublée d’un petit frère qui l’horripile à parler trop. Pendant les vacances ses grands-parents les emmènent, elle et son frère, en Irlande. Sur le ferry, elle dérobe, dans la boutique à souvenirs, un petit elf en peluche, un Leprechaun. Elle le ramène dans sa cabine et découvre que le petit elf se met à bouger et à parler. Comme selon la légende, il peut lui accorder trois voeux, Hannah en profite pour faire perdre sa langue à son frère. Mais cet elfe  malicieux, a une idée derrière la tête, et compte bien se servir d’Hannah pour récupérer un trésor caché.

Cette histoire d’elfe et de trésor m’a paru surtout un prétexte à une lecture qui petit à petit passe du français à l’anglais. Hannah a une dizaine d’années et ne maîtrise pas trop l’anglais, comme les jeunes lecteurs du roman sans doute, l’auteure a donc trouvé des subterfuges pour que les paroles en anglais de l’elfe soient comprises : Hannah se sert donc soit de son dictionnaire, soit tente de se souvenir de ses leçons de grammaire d’anglais. Mais petit à petit, la répétition des structures et des mots, permet de rendre la narration plus légère.

Plus la lecture avance et plus les phrases en anglais sont nombreuses, ainsi le dernier chapitre est-il totalement en anglais. L’avantage de ces romans est de permettre aux enfants de lire en anglais sans s’embarrasser d’un dictionnaire qu’il faut ouvrir à chaque phrase (souvenirs personnels) et surtout permet d’achever un roman en VO, ce qui permet de ressentir une certaine fierté.

L’avantage principal est bien sûr d’enrichir son vocabulaire, mais aussi de revoir certaines règles grammaticales de base. Il n’y a pas de lexique en fin de roman, ce que j’ai regretté au début, mais finalement je trouve que ce n’est pas plus mal puisque cela force le lecteur à se souvenir des mots au lieu d’aller vite chercher leur sens dans le lexique, et ce qui hacherait la lecture.

L’histoire est sympathique et utilise les termes du folklore irlandais ce qui donne donc aussi une petite culture anglaise. C’est un peu cousu de fil blanc, mais une histoire sans doute trop complexe aurait demandé plus d’efforts puisque, en plus de la difficulté de la langue, la complexité de l’histoire  serait venue s’y rajouter.

Je suis donc assez conquise par cette collection et compte bien lire l’autre roman que j’ai reçu : Tom et le secret du haunted castle de la même auteure. Comme vous le constatez, les titres de ces romans illustrent bien la semi-VO des romans. Enfin dernier avantage, le livre permet aussi d’obtenir une version audio gratuite en MP3.

Roman lu dans le cadre du Mois Anglais.

mois anglais saison 3 logo

Merci aux Editions Syros.

Publicités
Poster un commentaire

22 Commentaires

  1. Syl.

     /  juin 1, 2014

    C’est pas mal comme idée ! Je le note pour un de mes neveux.

    Réponse
  2. Un ouvrage sympathique et pédagogique, très bonne pioche ! Bon début de challenge !

    Réponse
  3. Voilà une excellente initiative ! Je fais la même chose avec des romans policiers (Brandeth ou Christie) mais je devrais également essayer la littérature jeunesse.

    Réponse
  4. Oh, tiens, c’est une bonne idée Petitmoyen a un peu de mal en Anglais.

    Réponse
  5. Pour apprendre, c’est peut-être pas mal… pas certaine que j’aie envie de les lire, par contre!

    Réponse
  6. devenirecrivain

     /  juin 2, 2014

    Intéressant comme principe. Il faudrait que je me remette à l’anglais moi aussi. 😉

    Réponse
  7. estellecalim

     /  juin 2, 2014

    L’idée est vraiment intéressante. En tant que prof de langue étrangère, je trouve ça bien de permettre d’aller au bout d’un livre en VO, même si ce n’est pas complètement en anglais.
    Je vais aller voir ça, ça me fera réviser aussi 😉

    Réponse
  8. Quelle belle idée, et la pédagogie semble adéquate ! Je m’en souviendrai si jamais j’en ai besoin pour une classe…

    Réponse
    • C’est effectivement un bon outil je pense pour les profs d’anglais en fin primaire ou en 6ème, de quoi motiver les élèves. Tu me diras si tu t’en sers et comme le livre a été reçu par les élèves !

      Réponse
  9. chaplum2

     /  juin 5, 2014

    Pas mal en effet pour les jeunes ou ceux qui se remettent à l’anglais ! Ce qui est aussi mon cas !

    Réponse
    • Moi qui n’ai plus fait d’anglais depuis trèèèèèèès longtemps j’ai été contente de m’y replonger avec ce roman ! tu me diras si tu le lis !

      Réponse
  10. Je note la collection, c’est super mais y a plus qu’à… s’y mettre

    Réponse
  11. J’ai 11 ans et j’adore l’anglais. J’ai beaucoup aimé Lilith et le dark magician. j’ai appris beaucoup de mots nouveaux. C’était difficile pour moi, malgré mon bon vocabulaire anglais parce-que c’était ciblé pour les 12 – 13 ans… mais j’ai beaucoup aimé. c’est une très bonne façon (et amusante) d’apprendre cette langue. Je conseille ses livres.

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :