« Pourquoi est-ce un chef d’oeuvre ? 50 longs-métrages d’animation expliqués » Gersende BOLLUT

pourquoi chef d'oeuvre dessins animésLes Editions Eyrolles proposent un nouvel ouvrage dans leur collection Pourquoi est-ce un chef d’oeuvre ?, collection que je vous avais déjà présentée durant la période de Noël.

Dans ce nouvel ouvrage, l’auteur, Gersende Bollut, retrace l’histoire des films d’animation sur plusieurs décennies : des années 50 à nos jours.

pourquoi films d'animation fiche 2Ce livre nous permet de prendre conscience de l’importance de cet art cinématographique qui a tellement évolué au cours des années. De Blanche-Neige et les sept nains, premier long-métrage de Walt Disney en 1937 à Ernest et Célestine en 2012, on réalise l’évolution des techniques (du simple dessin aux images de synthèse et à l’arrivée de la 3D).

Car dans l’intitulé « long-métrage d’animation » se cache un ensemble assez hétéroclites de films, mais qui tous ont été sélectionnés ici pour leur valeur esthétique, qu’ils soient ou non très connus. En dehors des films les plus célèbres (notamment les Walt-Disney ou les films de chez Pixar), j’ai découvert de nombreux autres films qu’il me reste à voir à présent.

Ce livre a donc un double usage : en apprendre plus sur les films que l’on a vus et aimés, mais aussi en découvrir une foule d’autres !

pourquoi films d'animation fiche 1Conçu comme une sorte d’encyclopédie classée chronologiquement, l’ouvrage présente chaque film sélectionné, mais aussi établit une fiche biographique du réalisateur, résume l’histoire et donne des éclairages sur l’aspect précurseur. Puisque, comme l’indique l’introduction, la sélection des films s’est principalement basée sur l’apport considérable que ces films ont apporté à l’art de l’animation (p.14).

Ce livre finalement donne ses lettres de noblesse à des films qui ont souvent été réduits à de simples dessins animés pour enfants, mais dont on mesure aujourd’hui l’aspect artistique.

Mais au-delà de tout cela, le plaisir de ce livre est de retrouver son enfance à travers des films que l’on avait un peu oubliés, comme Le Roi et l’Oiseau auquel Jacques Prévert participa. Le grand pouvoir de ce livre est qu’il donne une folle envie de revoir tous ces films que l’on a aimés enfant.

Livre lu dans le cadre du Challenge La Littérature fait son cinéma.

challenge la littérature fait son ciné saison 4

Un grand merci aux Éditions Eyrolles.

Advertisements
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. C’est une très belle idée ça. Comme toi je ne connais que les plus connus je suis sûre que j’apprendrai plein de choses aussi

    Répondre
  2. En voilà un qui, j’en suis sûre, j’ apprécierais beaucoup… Quand on a des enfants, forcément, on en connait beaucoup… Et certains sont vraiment magnifiques…

    Répondre
    • Ce qui est bien c’est qu’on apprend plein de petites choses sur leur réalisation, leur importance, ce que ces films ont apporté, chacun est venu apporter une nouveauté, c’est une longue chaîne dont on comprend mieux la construction.

      Répondre
  3. Voilà un livre qui me plairait bien ! (un de plus…) Merci pour cette nouvelle participation au challenge !

    Répondre
  4. J’adore cette collection ! D’ailleurs, faut que je le sorte de ma PAL !

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :