« Les mots indispensables pour parler du SEXISME » J. MAGANA & A. MESSAGER (Abécédaire)

sexismeJe ne déroge pas à mon habitude de présenter sur ce blog, le jour de LA Journée de la Femme, un billet (parfois une citation ou une réflexion) dont le sujet a pour but à la fois d’illustrer ce 8 mars, mais aussi de rappeler mes propres convictions.

Le livre que je vous propose aujourd’hui est un abécédaire, réalisé par une femme et un homme, dont l’ambition est de combattre le sexisme ambiant en interrogeant le lecteur : Ce livre est l’histoire d’un échange, d’un partage dans une relation d’égalité. Ce que devrait être une société sans sexisme en somme, comme l’expliquent en avant-propos les deux auteurs.

Autour de mots-clés allant de « Amazones » à « Zizi/Zézette », les deux auteurs abordent des thèmes essentiels, font la lumière sur des figures du féminisme, tentent de rompre les stéréotypes, tout en donnant des références bibliographiques pour aller plus loin dans la réflexion. L’autre intérêt de cet ouvrage est qu’il ne se contente pas d’évoquer le sexisme envers les femmes, mais l’étend aux homosexuels et évoque même une forme plus rare de sexisme envers les hommes.

wonder woman sérieRanger par ordre alphabétique, les mots choisis permettent de percevoir le sexisme dans l’histoire, la société, la culture, la vie de tous les jours, la famille, et montre comment le sexisme s’immisce un peu partout autour de nous, apparaissant parfois comme banalisé.

Ainsi trouve-t-on aussi bien un article sur Wonder Woman créée par  William Moulton Marston en 1940 dans une volonté résolue de rompre l’hégémonie des héros masculins de Marvel. Wonder Woman devient un symbole du féminisme ; qu’un article Insultes qui montre comment celles-ci font soit référence aux femmes soit aux homosexuels dans une volonté de les rabaisser et toujours avec des termes féminins ou faisant référence aux objets domestiques : « cruche », « potiche », par exemple concernant les femmes, « mauviette » ou « pédale » pour les gays.

J’ai été sensible aux articles comme Kilos, obsession de beaucoup de femmes entretenue annuellement, paradoxalement, par les magazines féminins, ou encore à celui sur la Jupe ou les Blondes image d’une naïveté confinant à la bêtise.

Mais cet abécédaire permet aussi de mettre les choses à plat, en replaçant les thèmes ou les sujets dans l’histoire, s’appuyant sur des faits et des éléments précis. Ainsi l’article Genre offre-t-il une explication objective de cette fameuse théorie du genre et dénonce les rumeurs et les fausses affirmations que nous avons pu entendre ces dernières semaine, ou encore l’article Contraception qui en retrace l’histoire.

D’un autre point de vue, les auteurs se penchent sur la drague, les violences conjugales, le viol qui révèlent toujours un rapport de domination de l’homme sur la femme.

Outre ces thèmes, les auteurs créent, bien sûr, des entrées sur l’histoire du féminisme (qui a droit à son article). Ainsi évoquent-ils les figures d’Olympe de Gouge et de Louise Michel, reviennent sur l’IVG, par exemple.

Destiné à des adolescents à partir de 14 ans, cet ouvrage est, pour moi, à mettre entre toutes les mains, surtout en ce moment et encore plus aujourd’hui, car le sexisme ne doit pas être combattu qu’une fois par an pour se donner bonne conscience en invitant une majorité de femmes sur un plateau télé ou en offrant un pathétique bouquet de fleurs ; il doit être une préoccupation quotidienne et doit être dénoncé dans notre vie de tous les jours. Cet abécédaire a le mérite de donner des réponses claires et permet d’expliquer ou de faire prendre conscience du sexisme ordinaire. Un livre d’utilité publique.

Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Mélange des genres, catégorie Essais et de l’initiative de Sophie qui souhaite mettre les femmes à l’honneur sur les blogs aujourd’hui.

challenge mélange des genreslogo-journee-de-la-femme-blogs-Sophie

Advertisements
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Entièrement d’accord : combattre le sexisme, ce doit être quotidien, sinon, c’est inutile.
    Je note cet ouvrage.

    Répondre
  2. Est-ce qu’un jour les mentalités changeront ? J’ai l’impression que nous régressons.
    Beau billet George !

    Répondre
  3. Billet de circonstance! Il faudrait inonder les collèges et les lycées avec ce livre! Merci George

    Répondre
  4. Les stéréotypes sexistes ont la vie dure …
    Tout à fait le genre de livres qui va m’intéresser ! Merci !

    Répondre
  5. eimelle

     /  mars 8, 2014

    impression aussi que l’on régresse plutôt en ce moment… alors, conseillons ce livre!

    Répondre
  6. Merci de ta participation. Je note bien évidemment ce livre

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :