« Le livre de mes records nuls » Bernard FRIOT (Rentrée Littéraire Janvier 2014 : Jeunesse)

Friot le livre de mes recordsBen est nul. Tout le monde le lui répète à longueur de journée : ses parents, sa grande sœur, ses profs,  les autres élèves de son école. Il décide alors de tenir un cahier sur lequel il va noter ses records nuls, car il est non seulement nul, mais archi-nul, le plus nul de chez nul.

A chaque record il se crée un diplôme et raconte son exploit : record de rots, du mensonge le plus idiot, de l’air bête ou encore du type le plus long à la détente… Pourtant, Ben a une passion le cirque et surtout les clowns.

Ce roman aux allures de journal reprend un peu le principe du Journal d’un dégonflé : une présentation sous forme de cahier, des notes manuscrites insérées, un récit à la première personne…

Si les records de Ben sont souvent assez drôles, se dégage aussi de ces pages, une certaine tristesse. Ben finalement apparaît comme un enfant incompris, de ses parents, de ses profs, en confrontation perpétuelle avec sa grande sœur, assez solitaire. Seules deux personnes s’intéressent à lui : le vieux voisin, M.Demirel et Luka, le prof de l’école du cirque qui lui apprend l’art d’être clown. Au contact de ces deux hommes, Ben va petit à petit reprendre confiance en lui.

Parmi ces records, certains viennent témoigner de la difficulté à communiquer simplement dans la société actuelle, disent la méfiance des adultes envers les enfants et notamment du corps enseignant envers les élèves. Ainsi Ben constate que : J’ai souri aussi au principal, mais il m’a regardé comme si j’étais transparent. Heureusement que c’est la « semaine du respect-partageprof-élèves » ! (p.89), de même quand Ben décide de dire merci aux gens qu’il va croiser, et quand il remercie sa prof de français pour son cours, la réaction de celle-ci n’est pas celle attendue : Alors, là, ça l’a scotchée […] Prise d’un doute, elle m’a examiné par-dessus ses lunettes demi-lune. (p.132). C’est sans doute cet aspect du livre qui m’a le plus intéressé, car il dit assez bien le fossé qui s’installe parfois entre les générations, entre adulte et enfant. Le chapitre sur les insultes est d’ailleurs assez édifiant, et montre combien la façon dont on s’adresse à un enfant peut influer sur son comportement : Voici mon record officiel : 29 insultes en un seul jour. Après on s’étonnera que je manque de confiance en moi. (p.11).

Autre élément que j’ai trouvé intéressant, est la relation entre Ben et Luka et cette passion du cirque qui les anime. Ben, grâce cette relation sans parole (Luka est muet), donc sans agressions verbales, s’ouvre aux autres et rompt sa timidité, et finit par trouver un domaine dans lequel il excelle. De même l’affection du vieux M. Demirel pour Ben est touchante, chacun rompt sa solitude grâce à l’autre.

Donc sous une allure de roman léger pour collégiens turbulents, ce roman offre bien des surprises.

Roman lu dans le cadre du Challenge Cartable et tableau noir, du Challenge Petit Bac 2014 (cat. Gros Mot) et du Challenge le Nez dans les livres.

challenge petit bac 2014challenge-le-nez-dans-les-livres_saison2

Merci aux Éditions Flammarion.

Advertisements
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Bonjour,

    Vos centres d’intérêts – en particulier les livres – devrait vous faire apprécier le nouveau forum que je viens de créer : « L’ancre des lecteurs » (http://lire-lecture-livre.forum-box.com), dédié à la liberté d’expression et au plaisir de lire.
    Il accueillera vos ressentis, émotions ou commentaires de lectrice en vous permettant d’échanger et de discuter sur la littérature. Vous pourrez également y écrire sur d’autres arts et participer à son élaboration puis à son évolution.
    A bientôt j’espère.

    Cordialement,

    Répondre
  2. Ca m’a l’air très bien ! Je le note 🙂

    Répondre
  3. cartonsdemma

     /  janvier 28, 2014

    Tu en parles très bien, ça me plairait de le découvrir

    Répondre
  4. ça me parle, quand un enfant dit qu’il est nul à tout bout de champ ça cache une grande souffrance. Et là en plus ce sont les adultes qui le lui serinent.

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :