« Les Apparences » Gillian FLYNN

Flynn les apparencesLes apparences sont trompeuses, voilà ce que va démontrer de façon assez magistrale Gillian Flynn dans ce roman : apparence de bonheur conjugal pour le couple que forment Amy et Nick, apparence de meurtre, apparence de coupable, etc. Construit sur l’alternance des confidences de Nick et d’Amy Dunne, Gillian Flynn met en place une intrigue psychologique savamment orchestrée et qui tient la route jusqu’au bout. Tout est parfaitement bouclé, rien n’est écrit au hasard.

Tout commence par la disparition d’Amy, le matin même de leur 5ème anniversaire de mariage. Amy n’est pas une femme comme les autres. Depuis son enfance, elle est aussi le modèle d’un personnage de roman pour la jeunesse écrit par ses propres parents : L’épatante Amy, un personnage infaillible, parfait, juste, dévoué aux autres et qui trouve toujours la bonne solution à tous les problèmes. Le couple donc s’aime, mais la crise financière, internet, provoque le licenciement de Nick, journaliste dans un magazine papier. Puis c’est au tour d’Amy de perdre son emploi de rédactrice de tests pour magazines féminins. Parallèlement, et alors que les problèmes d’argent ne se posaient pas, le succès de la série Amy se tarit, les parents sont en difficultés financières et demandent à leur fille de leur reverser une grande partie de l’argent qu’ils lui avaient donné, afin d’éponger leurs dettes. Toutes ces circonstances, ainsi que le cancer de la mère de Nick, entrainent le couple à changer de vie, quitter Mahanttan pour le bled natal de Nick dans le Missouri, le long du Mississippi. C’est alors que leur couple commence à battre sérieusement de l’aile.

Le roman est composé en deux parties : la première balade le lecteur et donne une première vision d’Amy, la seconde explique les circonstances de la disparition d’Amy et ses conséquences. Très vite Nick est perçu comme le coupable idéal, une tonne de preuves semble s’accumuler contre lui.

Le tour de force de Gillian Flynn réside tout d’abord dans la construction de son intrigue parfaitement ficelée et dans sa capacité à nous faire douter, à nous donner l’impression que Nick est bien coupable (grâce au journal d’Amy), tout en nous donnant des preuves de son innocence, grâce au récit de Nick. Le jeu des apparences est trompeur et la deuxième partie du roman nous le démontrera.

Mais le thème de l’apparence ne se cantonne pas qu’à celui de l’amour et du couple, Gillian Flynn critique également le pouvoir des médias américains, des présentatrices vedettes qui font ou défont les réputations, qui influencent l’opinion publique, voire les juges. A cela s’ajoute le rôle des avocats, notamment avec la figure de Tanner, l’avocat des causes perdues qui démontre que l’on peut avoir toutes les apparences d’un coupable et ne pas l’être. Tout finalement est un jeu de faux-semblant et en l’occurrence ici un jeu extrêmement pervers et dangereux.

Il m’est difficile de vous en dire plus sans vous révéler des éléments importants du livre. Sachez seulement que, j’ai littéralement avalé les près de 700 pages de ce roman en à peine 5 jours, tant il m’était impossible de ne pas vouloir en savoir plus. Gillian Flynn sait manier le suspens et finir ses chapitres sur un rebondissement qui vous contraint à poursuivre votre lecture. Petit à petit, la psychologie des personnages se dessine, celle d’Amy surtout qui est un personnage construit de façon fascinante.

J’ai beaucoup apprécié le fait que Gillian Flynn ne laisse aucune obscurité dans son scénario, pas d’invraisemblances, pas de choses inexpliquées, quand on referme le roman il n’y a aucune zone d’ombre et le moindre petit élément trouve sa justification. J’aurais préféré une fin autre, je trouve que celle choisie par Flynn est un peu too much, mais cela n’enlève rien au roman dans sa globalité.

Un polar donc extrêmement efficace !

Roman lu dans le cadre du Challenge Thrillers et Polars, du Challenge Amoureux saison 3 , Challenge A tous prix (Prix des Lectrices de Elle 2013) et du Challenge US.

challenge thrillers et polars 2013Challenge Amoureux saison 3challenge à tous prixChallenge US

Merci au Livre de Poche et à Liliba qui m’avait donné envie de découvrir ce roman.

Advertisements
Poster un commentaire

49 Commentaires

  1. chaplum2

     /  novembre 16, 2013

    Vu que j’ai adoré ses deux premiers romans, il ne fait aucun doute que je lirai celui-ci, surtout vu les avis élogieux !

    Répondre
  2. J’avais tellement aimé « Les lieux sombres » que j’ai été déçue par celui-ci.
    Je n’ai pas été totalement convaincue par ce thriller psychologique et machiavélique. Nick et Amy ne sont pas sympathiques, ils m’ont souvent énervés, l’un comme l’autre et j’ai trouvé le dénouement peu crédible… J’ai trouvé la première partie trop lente et trop longue.

    Répondre
    • C’est vrai que ce ne sont pas des personnages très sympathiques, mais ils ne m’ont pas énervé. Quant au dénouement, effectivement, je l’ai trouvé un peu facile et décevant.

      Répondre
  3. Même petite réserve sur la fin, mais sinon, superbe roman !

    Répondre
  4. Sur ma liste au père-Noël 🙂

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :