« Les Fragmentés » Neal SHUSTERMAN : Rentrée Littéraire 2013 (Ado).

shusterman les frangmentésAttention, c’est du lourd ! Si je vous dis que ce roman est une dystopie, je vous entends déjà souffler : « Oh, encore !!! ». Sauf que là, c’est de la dystopie qui décoiffe !

Dans un futur peut-être pas si lointain que cela, et après une Seconde Guerre Civile, le nouveau gouvernement établit une loi permettant d’obtenir des organes. Tout parent a dorénavant la possibilité de faire fragmenter ses enfants dès que ceux-ci ont atteint l’âge de 13 ans et jusqu’à leurs 18 ans. Si votre ado vous tape sur les nerfs, hop, vous pouvez l’envoyer dans un centre où l’on pourra récupérer ses organes pour sauver d’autres vies. La médecine ne jure plus que par les dons d’organes, préférant remplacer un cœur ou un poumon, plutôt que de mettre le patient sous traitements à vie.

Sauf que les ado ne sont pas tout à fait du même avis. Durant ce premier tome (il s’agit d’une trilogie), nous suivons trois adolescents : Connor et Risa, qui refusent leur sort et Lev qui, ayant grandi dans une famille très religieuse, se destinait dès l’enfance à la fragmentation. Leur destin va se trouver lié et leur faire vivre une vie faite de cavales où ils peuvent, à tout moment être rattrapés. Si Connor et Risa sont convaincus qu’ils doivent sauver leur peau, Lev se révèle plus ambigu.

Pour ceux qui, comme moi, ont lu Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro, vous consterez assez vite que le thème de départ est assez proche entre ces deux romans, sauf que dans le roman de Shusterman, les choses sont très claires dès le début et que l’action est au rendez-vous à tel point que j’avais un mal fou à m’extraire de ma lecture. La réflexion est moins philosophique que chez Isiguro. Nous sommes dans un roman pour Youngs Adults, donc les priorités ne sont pas les mêmes que chez Ishiguro, mais cela n’enlève rien au roman de Shusterman. Les personnages sont saisis cependant dans leur complexité, ont une densité et une rage de vivre.

Comme toute dystopie qui se respecte, le discours renvoie à notre propre société, et j’ai trouvé intéressant ici celle portant sur les enfants qui n’entrent pas dans les normes, puisque, très souvent, ces enfants destinés à la fragmentation, sont des enfants rebelles que les parents ne parviennent plus à gérer.  Plus ou moins indirectement donc, Shusterman traite bien sûr de l’adolescence, cet âge dit difficile où l’enfant bascule et peut échapper aux parents.

Concernant les parents, là encore, pas de manichéisme, mais au contraire Shusterman montre comment ceux-ci, embrigadés dans une idéologie qui les dépasse, peuvent, parfois, réaliser l’horreur de leur décision.

Finalement l’enfant redevient un être sous le joug de l’autorité parentale dans ce qu’elle peut avoir de plus atroce. Même si cela est poussé à l’extrême dans cette dystopie, il ne faut pas oublier que dans les siècles passés, le père avait droit de correction sur ses enfants, le droit de faire enfermer à vie leur fille dans des couvents, voire le droit de mort. Les sociétés évoluent, puis parfois font machine arrière et l’Histoire peut se répéter, peut-être est-ce finalement le message, s’il faut en trouver un, de Shusterman.

Mais au-delà de tout, ce roman est palpitant, coupe le souffle tant il nous fait courir derrière ses personnages.

Merci aux Editions MsK.

Lu dans le cadre du Challenge Amoureux saison 3 (cat. Amours adolescentes), du Challenge Américain et du Challenge 1% Rentrée Littéraire 2013.

Challenge Amoureux saison 3Challenge USchallenge 1% littéraire 2013

 

 

Advertisements
Poster un commentaire

18 Commentaires

  1. Sans ton billet, je ne l’aurais pas noté, mais là, je n’ai plus le choix !

    Répondre
  2. Je ne l’avais pas spécialement repéré dans ma sélection de la rentrée, mais là, tu m’as convaincu !!!!

    Répondre
  3. J’ai pensé tout de suite au roman d’Ishiguro en lisant le début de ton billet ! Je note ce titre, qui me paraît intéressant.

    Répondre
  4. C’est un livre pour adulte pour ados?
    Très très tentant 🙂 Filoute

    Répondre
  5. Pareil qu’Adalana. Puis si tu dis qu’il y a une pincée de « Auprès de moi toujours »… Comme j’ai pu aimer ce livre !!!

    Répondre
  6. tu aurais presque pu me faire craquer mais je ne suis pas fan du genre…

    Répondre
  7. chaplum2

     /  octobre 24, 2013

    Je suis de plus en plus tentée.

    Répondre
  8. Plusieurs ont aimé… j’hésitais au départ mais on dirait que je vais me laisser tenter!

    Répondre
  9. Noté ! Un de plus !

    Répondre
  10. Je viens de terminer le tome 1, génial !

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,289,612 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    topobiblioteca sur « George …
    Antigone Héron sur « George …
    noukette sur « George …
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    les Livres de George sur Bullet Journal…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Suivez-moi sur Twitter

  • %d blogueurs aiment cette page :