Quelques considérations …

Je voulais en parler déjà depuis quelques jours, mais c’est le billet de Mango ce matin qui me décide à mettre noir sur blanc ce qui me turlupine. En fait je traine depuis cet été des billets en retard, chose qui ne m’arrive jamais, ou alors très très rarement, mais qui, en tout cas, ne dure pas si longtemps. Habituée à rédiger mes billets quasi immédiatement après la fin de ma lecture, j’ai donc un mal infini à pondre un billet qui se tienne quand le livre a été refermé depuis plus d’un mois. Ma cervelle de moineau a déjà oublié les noms des personnages et mille pensées qui étaient nées spontanément pendant ma lecture. Il me faut alors tout reprendre, constater que mon cahier de lecture présente un vide sidéral de notes, feuilleter le livre, tenter de retrouver les passages clés… Et tout cela me paraît bien fastidieux. D’autant que je n’ai pas cessé de lire entre temps et donc les billets en attente ne cessent de s’accumuler même si, ponctuellement j’essaie de rattraper le train qui me nargue au loin et qui semble me dire : Vas-y, essaie de me rattraper !

J’ai donc un peu l’impression d’être en décalage avec mon blog, comme s’il était resté en juillet, au chaud et au soleil, et moi, au présent, ressentant les premiers frissons de l’automne. On n’est pas raccord et cela me chagrine. Dieu sait pourtant si j’ai envié les blogueuses qui ont la chance d’avoir des billets d’avance, mais je n’avais jamais réalisé ce que cela entraînait réellement.

J’aime quand mon blog parle des livres que je viens de finir et pas de ceux que j’ai lus deux mois auparavant, j’aime quand nous marchons au diapason, que les commentaires reçus viennent enrichir une lecture toute chaude à peine surtout du four et que je suis encore tout imprégnée de son odeur. Cela ne signifie pas que je n’ai pas apprécié vos commentaires récents, n’allez pas croire cela, mais le problème est que j’ai l’impression d’être moins pertinente dans mes réponses parce qu’il me faut me remettre dans l’ambiance alors même que j’ai dû lire au moins 5 ou 6 livres depuis, si ce n’est plus.

J’ai donc encore quatre billets en retard, ce qui n’est pas énorme en soi (n’est-ce pas Liliba), mais m’ennuie et me freine. Car avant de faire mes chroniques sur les livres lus récemment, je voudrais déjà me « débarrasser » de celles concernant les livres lus cet été, mais cela entraine donc immanquablement un retard et fait que les chroniques des livres récents sont repoussées, et que je retombe dans le cercle vicieux. Alors, vous me direz que je pourrais rédiger les billets en avance juste après mes lectures, sauf que je n’aime pas programmer mes billets pour la même raison que celle évoquée plus haut : pas raccord !

Ce décalage temporel finit même par entraîner une légère lassitude, comme un petit découragement. A cela sont venus s’ajouter deux évènements perturbants : le premier, la Rentrée Littéraire et des arrivages de livres conséquents et donc une envie de tout lire, tout de suite et paradoxalement une sensation d’être submergée et de ne jamais pouvoir m’en sortir, d’autant plus que ma PAL est toujours parée de son habit de lumière et qu’elle m’attire et me crie de m’intéresser un peu plus à elle.

Le deuxième évènements est la fermeture du blog de mon amie Delphine. Je savais qu’elle s’interrogeait depuis plusieurs mois sur la nécessité de son blog, mais lire son billet m’a chamboulée et je me suis sentie un peu orpheline. On ne peut pas reprocher à quelqu’un de fermer son blog, c’est un choix profondément personnel qu’il ne nous est pas permis de juger, mais on ne peut pas non plus y rester insensible. La fermeture du blog de Delphine, c’est un peu comme si ma meilleure amie déménageait à l’autre bout de la terre, je ne peux plus aller sonner à sa porte quand l’envie m’en prend.

Je suis donc dans l’expectative ! Alors je vous rassure tout de suite (si du moins vous étiez inquiets), loin de moi l’envie de fermer mon blog, non, non, je n’en suis pas là, mais j’aimerais juste que mon temps présent coïncide avec le temps de mon blog. Il faut donc que je me déstresse comme le suggère l’illustration de ce billet, que je m’apaise et dépasse cette petite lassitude, ce léger découragement qui me tient. Il faut aussi que je retrouve une façon de lire qui soit déchargée des impératifs.

Certains d’entre vous doivent penser que ce sont là des considérations bien futiles d’une pauvre blogueuse qui reçoit trop de SP (la pauvre !) qui n’a sans doute rien d’autre à penser. Peut-être n’avez-vous pas forcément tort. Sauf que quand je suis mal avec mon blog, je ne me sens pas forcément bien pour le reste, que ça me travaille, que je cours après le temps, que je ne sais pas trop quoi tourner. D’autant que j’ai la sensation, et cela n’est pas nouveau, que parfois mon blog m’échappe. Happée par des envies de lecture toujours nouvelles j’en perds un peu mon essence, et la peur me prend d’écrire un blog qui finisse par être une vitrine publicitaire. Plus qu’une peur, c’est même presque une hantise. Je suis ravie de découvrir de nouveaux auteurs contemporains, de lire des romans fraîchement déballés dans les librairies, mais j’ai aussi besoin de revenir à ma source, à mes auteurs fétiches, à mes siècles de prédilection.

La solution ?

Après mûres réflexions, j’en suis arrivée à la décision suivante : durant cette fin septembre, je vais me mettre à jour dans mes billets, continuer de lire les livres de la rentrée et écrire mes billets sur mes lectures récentes sans attendre. Mais à partir d’octobre je vais alterner SP et PAL, alternance que j’avais déjà mise au point avant les vacances d’été et qui me convenait bien. Je pose tout à plat et je repars d’un bon pas !

N’hésitez pas à me faire part de vos réflexions.

Advertisements
Poster un commentaire

116 Commentaires

  1. Bonjour George, je vois que je ne suis pas seule ! J’essaie aussi de lutter contre un trop grand décalage entre le moment de lecture et la publication de la note de lecture sinon les échanges sont comme tu le dis moins bons, mais comme j’ai moins de visites et de commentaires que toi, j’en souffre sûrement moins. Bon courage, tu vas retrouver le rythme, et bonnes lectures !

    Répondre
    • Merci Coccinelle C’est bizarre mais chez moi le décalage me donne l’impression de ne pas être vraie et j’ai besoin de cette simultanéité entre mon blog et mes lectures.

      Répondre
  2. Avant, quand j’avais trop de billets d’avance, ça me gossait aussi. Maintenant, comme je n’a pas le temps de venir tous les jours sur le blog, c’est moins important pour moi. J’aime rafraîchir mes lectures après coup, j’aime en discuter longtemps. Par contre, je joue allègrement avec les dates de mes billets si je veux parler d’un livre là, maintenant. Quand aux SPs, ça, ça m’angoissait. Du coup… je n’en accepte pratiquement plus, ce qui a réglé mon problème. Parce que pour moi (et c’est super perso), ça l’était! Du coup, je lis ce que je veux, quand je veux… et j’en parle quand je veux!

    Répondre
    • Le programmation je l’utilise surtout quand je suis absente, en vacances, comme je travaille chez moi, quand je travaille, j’ai plus de temps donc pas vraiment l’utilité de programmer. Concernant les SP, disons que la période Rentrée Litt est chaude, mais heureusement j’ai des partenaires compréhensifs et pour ceux qui le sont moins, bah tant pis, je fais ce que je peux – c’est fou comme ce matin je suis beaucoup plus cool 😉 -. J’aime les SP parce que grâce à eux j’ai vraiment fait de très belles découvertes sans doute parce que je choisis vraiment les livres dont les sujets me plaisent, mais c’est vrai aussi que ça gosse, comme tu dis, parce que, malgré tout, on se sent redevable. J’ai du mal à être raisonnable.

      Répondre
  3. J’ai réduit mes chroniques en attente d’être rédigées mais mes journées étant imprévisibles , j ‘accumule toujours du retard..

    Répondre
  4. Arrête tout ! Fais une pause. Rien ne presse aucune vie n’est en jeu. L’important est que ça t’apporte du plaisir pas que ça augmente ta charge de travail ou encombre ton cerveau plus qu’il ne faudrait. Laisse le ! Le blog ne s’envolera pas mais nous on sera toujours là quand tu te sentiras prête !^^

    Répondre
  5. J’aurais du mal à te reprocher d’être stressée car je suis un peu comme toi en ce moment : j’ai des billets en retard d’avant les vacances et je suis incapable d’écrire dessus, d’autant que je ne prends pas de notes comme toi au fil de la lecture (il faut vraiment que je prenne cette habitude …), du coup j’ai des articles que je repousse, repousse et je n’ose pas attaquer ceux des romans que j’ai lu plus récemment …
    Et puis je ne trouve pas le temps (et l’envie) de les écrire le soir en rentrant en ce moment … Bref ça m’angoisse un peu comme toi car je n’aime pas savoir que rien n’est publié … Et en même temps je lis je lis je lis tous les jours dans les transports !

    Mais je pense qu’il faut vraiment qu’on se détende. Comme toi je vais essayer de tout clôturer pour fin septembre et entrer dans un rythme plus sain pour octobre … et lire plus de bouquins de ma PAL après tous les SPs de la rentrée !

    Bon en fait ce billet ne t’apporte pas grand chose, mis à part que je te comprends et je te soutiens !

    Un dernier mot : relax et plaisir (de lire …) – ok ça fait deux mots, mais c’est pasque je t’aime bien ! 😀

    Répondre
    • Oui je sais que toi aussi tu accumules les retards 😉 ! d’autant que tu as des problèmes avec internet, ce qui me désespérerait !
      L’alternance que tu m’avais suggérée est la bonne solution, je crois.
      Et si ce com m’apporte beaucoup !

      Répondre
  6. Je ne suis jamais parvenu à régler ce problème. La gestion (impossible chez moi) des billets en retard est devenue une maladie congénitale. Je lis plus, beaucoup plus que je ne chronique. Et ce qui finit par trouver place sur mon blog, ce sont comme les pages volantes, arrachées de mon carnet de lectures.

    Répondre
  7. Tu te poses trop de questions, tu te mets trop de pression!
    Est-ce que ton problème ne vient pas tout simplement des livres du prix Fnac que tu n’as pas pu chroniquer au moment où tu les as lus? Si c’est le cas, les choses devraient rentrer dans l’ordre une fois la rentrée littéraire passée.
    Pour ma part, je dois avoir une bonne dizaine de billets en retard, le cas le plus désespéré étant un livre que j’ai lu il y a près d’un an, et que j’avais pourtant adoré. Ca me contrarie, parce que j’ai envie de partager l’intérêt ou l’enthousiasme qu’ils ont suscité en moi, mais ça ne m’empêche pas de dormir, et je ne vais pas me forcer à écrire s’il y a d’autres choses que j’ai plus envie de faire.
    Moi aussi j’ai tendance à oublier quand je ne fais pas mes billets tout de suite, ce qui m’oblige parfois à relire tout ou partie des livres en question. J’ai pris le pli, notamment pour les essais, de créer un brouillon sur WP. Ce n’est pas un brouillon de billet mais un pense-bête sur lequel je note les idées essentielles développées dans le livre ou les traits principaux de l’intrigue, ainsi que mes impressions et les réflexions que ma lecture m’inspire, afin de les garder en tête jusqu’au moment où je me déciderai à rédiger.
    Pour les SP, je n’en prends quasiment jamais. Vu mon rythme de lecture, ils sont pour moi essentiellement une contrainte et je n’ai pas envie de m’embarrasser de contraintes. La lecture doit être pour moi un plaisir, pas une tâche imposée. Même si beaucoup des livres qu’on te propose te tentent, est-ce que tu n’aurais pas les yeux plus gros que le ventre. Nous (blogolecteurs) avons tous plus ou moins les yeux plus gros que le ventre en matière de lecture, non? Est-ce que tu ne pourrais pas faire une sélection plus drastique dans les propositions que tu reçois pour te laisser suffisamment de liberté pour piocher au gré de tes envies dans ta PAL ou de tes craquages en librairie et bibliothèque?

    Répondre
    • Oui je crois vraiment que les romans du Prix Fnac plus des livres de la rentrée dont je devais attendre la date de parution ont sans doute fait que j’ai accumulé le retard dans la rédaction des billets, d’autant que finalement j’ai pas mal lu pendant les vacances. Depuis ce billet, je m’y suis mise et j’ai rédigé deux billets en retard dont l’un sur un livre lu en juin et que je savais pas trop par quel bout prendre ayant eu des problèmes de compréhension à la lecture.
      Pour ce qui est du « plus gros yeux que gros ventre », oui j’en suis tout à fait convaincue, mais généralement cela ne m’angoisse pas plus que cela, disons que là ça venait en plus. J’ai reçu un mot très gentil d’une attachée de presse qui m’a aussi permis de déstresser et m’a aussi conseillé d’alterner SP et PAL.
      J’achète un peu moins ces derniers temps, sans trop forcée car je commence à me contenter de ce que j’ai, ce qui est une avancée quand même !
      Merci pour ton commentaire !!!!

      Répondre
  8. Je suis contente de voir au cours des commentaires que l’enthousiasme est toujours là et que tu as pu relativiser, pour une « mini-blogueuse » comme moi, ton blog est toujours parfaitement rédigé et me donne envie de découvrir toujours plus d’auteurs alors merci et continue à prendre du plaisir surtout

    Répondre
  9. Tes considérations ne sont absolument pas futiles et je vais même te dire : elles sont tout à fait partagées.
    Et oui, tu as mis les mots justes sur une situation que je traverse en ce moment même : un retard dans la rédaction de mes billets qui engendre -alors qu’il faudrait tout l’inverse !!- une certaine lassitude, une forme de découragement.
    Du coup, j’écris, mais pas sur mes lectures car, tout comme toi, j’aime mon blog, j’aime y passer du temps, échanger avec mes lectrices, lire et répondre aux commentaires, en laisser un peu ailleurs aussi,…
    C’est dingue comme ces conflits intimes peuvent nous stresser alors qu’ils ne sont pas d’une importance capitale, si on prend un peu de recul,…
    Ahlalala ! Pas facile la vie de blogueur 😉

    Je te souhaite de trouver ta vitesse de croisière et suis fort rassurée de lire que tu n’optes pas pour la solution radicale, la fermeture de ton blog : il est trop précieux 🙂

    Les billets viendront quand ils viendront et tes lecteurs te seront toujours aussi fidèles, promis.

    Bon week-end chère George.

    Répondre
    • Non non pas de fermeture, je crois que je serais la première à le regretter 😉 !
      Moi aussi au lieu de faire mes billets j’ai tendance à lire les blogs des copines, à écrire des commentaires, à aller sur FB, bref à batifoler à droite à gauche. Grâce à ce billet et aux nombreux commentaires qui m’ont prouvé que je n’étais pas la seule à stresser pour rien 😉 je me suis un peu forcée au début, surtout pour le fameux roman lu en juin, et puis depuis ça va mieux !
      Merci à toi et bonne fin de week-end !

      Répondre
  10. Salut,

    Tu as du faire peur à plusieurs, toi, avec un billet pareil. 🙂

    J’essaie de faire mes billets à temps et à heure, mais j’en ai aussi que je dois faire, qui concernent des bédés, et je ne les ai pas encore fait non plus. Le retard s’accumule et vu que je suis sur tous les fronts, j’ai pas toujours le temps.

    Il nous faudrait des secrétaires !

    Bon rattrapage de retard, en tout cas et moi aussi ça m’arrive de ne plus être raccord, surtout à la fin de l’été, mon esprit est encore en mode « vacances » alors que le boulot est en mode « rentrée »…

    Répondre
  11. C’est important je crois de s’interroger sur la pratique du blog, sur ce qui nous motive. Je pense que tu as raison de te laisser guider avant tout par tes envies. Et puis des fois il y a aussi la vie qui nous éloigne un peu de la blogo… comme pour Delphine. C’est aussi mon cas en ce moment avec des projets professionnels qui doivent passer en priorité… Mais ça me manque de te lire et échanger plus régulièrement

    Répondre
    • C’est l’effet Rentrée Littéraire, après ça va se tasser et puis le Mois Américain va me permettre de lire des romans hors Rentrée !
      Je n’ai pas l’intention d’arrêter, mais prendre du recul parfois est important pour éviter de se noyer !
      Merci !!! Peut-être pourrions-nous nous voir autrement 😉 !

      Répondre
  12. Je te comprends… J’ai quelques billets de retard aussi…

    Répondre
  13. Je crois que tout blogueur et toute blogueuse est un jour passé par les mêmes questionnements : moi aussi j’ai l’impression de trop me laisser prendre par les SP/ partenariats et aussi challenges et du coup, je me fais des programmes de lecture (que je ne tiens jamais ^^) qui semblent poindre vers la contrainte mais tant que l’on se laisse tout de même guider par nos envies du moment, qu’on est encore capable de lire pour le plaisir avant tout, rien de bien grave. Il faut avant tout se faire plaisir ! Alors tu as bien raison : no stress ! Les chroniques en retard, ce n’est pas bien grave, tant que tu ne te laisses pas envahir et encore une fois, le tout c’est d’y trouver du plaisir. Aucune obligation !

    Bon courage et surtout, longue vie à ton blog que j’adore lire (même si je ne laisse que très peu de commentaires…).

    Répondre
  14. Je pense qu’on connait toutes des périodes où on a du mal à gérer son blog, que ce soit parce qu’on a des billets en retard, ou dans mon cas pas de billets à publier, je ne trouvais plus le temps de lire. La seule solution c’est d’accepter qu’on ne peut pas être à la hauteur tout le temps, il faut laisser les choses se passer pour mieux revenir ensuite.
    On stresse pour pas grand chose parfois, mais c’est normal, notre blog c’est notre petit bébé ^^

    Répondre
  15. Je n’avais pas eu le temps de commenter encore. Mais non t’es pas orpheline (y’en a tout pleins de blogs biens… trop même, de plus en plus je trouve !)
    Bon j’espère que tu as retrouvé le plaisir de bloguer depuis, c’est bien normal qu’il y ait des moments de flottement, c’est un sacré « boulot » quand même.
    Moi j’ai arrêté quand il fallait, plus de pression, je pensais que ça me manquerait mais non, bon faut dire, je ne lis rien (si je lis ton blog 🙂
    Ne pas lire me manque mais en ce moment vraiment je n’y arrive pas… ça reviendra (fat espérer)

    Et oui, on a d’autres occasions de se voir !!
    Grosses bises

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :